Derniers articles publiés
Derniers articles publiés
Accueil - Documents à la une
Quelques chiffres clés de la LFI 2024
Loi de finances initiale 2024
582,031 Md€
Dépenses nettes pour les missions du budget général (y compris fonds de concours)
Les crédits autorisés par la loi de finances sont constitués d’autorisations d’engagement (AE) et de crédits de paiement (CP); Les dépenses estimées ici correspondent aux crédits de paiement de l'année 2024 qui pourront être ordonnancées ou payées, au cours de l’année 2024, pour la couverture des engagements contractés dans le cadre des AE autorisées.
Loi de finances initiale 2024
311,917 Md€
Recettes nettes du budget général de l'État (y compris fonds de concours)
Les recettes nettes du budget général de l'État comprennent les recettes fiscales (impôt sur le revenu, impôt sur les sociétés, taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques, taxe sur la valeur ajoutée et autres contributions) et les recettes non fiscales.

Les fonds de concours comprennent le prélèvement sur les recettes de l'État au profit des collectivités territoriales et de l'Union européenne.
Loi de finances initiale 2024
-141,323 Md€
Solde du budget général
Le solde du budget général est la différence entre les recettes (recettes fiscales nettes, les recettes non fiscales, les recettes des fonds de concours, avec la déduction des prélèvements au profit des collectivités territoriales et de l’Union européenne) et les charges (dépenses nettes relatives aux missions et les dépenses sur fonds de concours).
Recettes fiscales brutes, minorées des remboursements et dégrèvements d’impôts d’État / Dépenses budgétaires brutes, minorées des remboursements et dégrèvements d’impôts d’État.

Calendrier

La loi relative aux résultats de la gestion et portant approbation des comptes de l'année, LRG, est une loi de finances. Elle arrête le montant définitif des dépenses et des recettes de l’État et le résultat financier qui en découle. Elle présente des annexes, appelées rapports annuels de performance, RAP.

Les graphiques nécessitent JavaScript pour s'afficher. S'ils ne s'affichent pas, cliquez sur le lien "Télécharger" ci-dessous pour télécharger les données

Calendrier budgétaire
5 juin
Situation mensuelle budgétaire
Situation mensuelle du budget de l'État au 24 avril 2024

Le solde général d’exécution de l’État au 24 avril 2024 s’établit à -91,6 Md€.

Au 24 avril 2024, les dépenses du budget général (hors remboursements et dégrèvements d’impôts d’État) s’établissent à 134,2 Md€ contre 148,0 Md€ à fin avril 2023. 

Au 24 avril 2024, les recettes du budget général (nettes des remboursements et dégrèvements d’impôts d’État) s’établissent à 72,9 Md€ contre 97,6 Md€ à fin avril 2023.

NB. Les recettes du budget général sont présentées hors fonds de concours alors que ceux-ci sont intégrés dans la présentation des dépenses.

Consulter la situation mensuelle du budget de l’État au 24 avril 2024 

Accéder à l'ensemble des situations mensuelles du budget de l’État en 2024

3 mai
Situation mensuelle budgétaire
Situation mensuelle du budget de l'État au 31 mars 2024

Le solde général d'exécution au 31 mars 2024 s'établit à -52,782 Md€ contre -54,724 Md€ à fin mars 2023. 

Les dépenses totales nettes des remboursements et dégrèvements (R&D) d'impôts d'État s'établissent à 112,784 Md€ au 31 mars 2024 contre 115,944 Md€ à fin mars 2023. 

Les dépenses du budget général (BG) au 31 mars 2024 atteignent 98,048 Md€ contre 100,485 Md€ à fin mars 2023 tandis que les prélèvements sur recettes (PSR) s'établissent à 14,736 Md€ au 31  mars 2024 contre 15,459 Md€ à fin mars 2023. 

Les recettes totales nettes des R&D d'impôts d'État au 31 mars 2024 s'établissent, y compris fonds de concours (FDC) et attributions de produits, à 72,598 Md€ contre 73,467 Md€ à fin mars 2023. Hors FDC et attributions de produits, les recettes s'élèvent à 71,457 Md€ au 31 mars 2024 contre 72,647 Md€ à fin mars 2023. 

Consultez la situation mensuelle du budget de l’État au 31 mars 2024

Accédez à l’ensemble des situations mensuelles du budget de l’Etat pour 2024

Panorama des Finances publiques

L'État ne recouvre pas la totalité de la dépense publique. Même s’il est sollicité pour aider à équilibrer les budgets d’autres acteurs publics dont les budgets sont pourtant bien distincts de celui de l’État (budget des administrations de sécurité sociale et des administrations locales), l’État ne représente qu'une part minoritaire de la dépense publique en France.

Qui dépense l'argent public ? en milliards d'€ - Insee 2022

Les graphiques nécessitent JavaScript pour s'afficher. S'ils ne s'affichent pas, cliquez sur le lien "Télécharger" ci-dessous pour télécharger les données