Budget de l'État

La direction du Budget établit la situation mensuelle du budget (SMB) de l’État, diffusée par un communiqué de presse du ministre de l'Action et des Comptes publics qui commente et met en perspective ces données chiffrées mensuelles.

Cette initiative, qui résulte d’une volonté de transparence et contribue ainsi à renforcer la compréhension de l’exécution du budget de l’État, s’inscrit dans le cadre d’un code de bonnes pratiques en matière de transparence des finances publiques conçu par le Fonds monétaire international (FMI).

À date fixe, la SMB réalise une photographie de l’exécution infra-annuelle du budget de l’État en retraçant, mois après mois, les principaux éléments comptables : dépenses, recettes, prélèvements sur recettes, solde des comptes spéciaux, et leur résultante globale : le solde du budget général.

La SMB offre ainsi une vision synthétique de l’évolution de l’exécution budgétaire de l’État de l’exercice en cours et permet des comparaisons avec les résultats observés lors des exercices antérieurs aux mêmes périodes de l’année.

Consulter toutes les situations mensuelles budgétaires en PDF depuis 2007

Suivi Mensuel du Budget
Choix du suivi
Recettes fiscales

Les graphiques nécessitent JavaScript pour s'afficher. S'ils ne s'affichent pas, cliquez sur le lien "Télécharger" ci-dessous pour télécharger les données

Les graphiques nécessitent JavaScript pour s'afficher. S'ils ne s'affichent pas, cliquez sur le lien "Télécharger" ci-dessous pour télécharger les données

Les recettes fiscales nettes s’établissent à 69,9 Md€ contre 59,9 Md€ à fin mars 2021, soit une hausse de 10,0 Md€. Elle s’explique principalement par la hausse de 3,9 Md€ des recettes de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) nette. Elle s’explique également par l’amélioration des encaissements d’impôt sur le revenu (IR) net (+2,3 Md€), d’impôt sur les sociétés (IS) net (+2,1 Md€) et des autres recettes fiscales nettes (+1,6 Md€). Ces dernières augmentent en raison de plus-values observées sur la plupart des lignes budgétaires, en particulier sur le prélèvement de solidarité, sur les donations à titre gratuit ainsi que les retenues à la source.

Recettes non-fiscales

Les graphiques nécessitent JavaScript pour s'afficher. S'ils ne s'affichent pas, cliquez sur le lien "Télécharger" ci-dessous pour télécharger les données

Les graphiques nécessitent JavaScript pour s'afficher. S'ils ne s'affichent pas, cliquez sur le lien "Télécharger" ci-dessous pour télécharger les données

Les recettes non fiscales sont en hausse de 6,9 Md€ par rapport à fin mars 2021. Cette augmentation s’explique essentiellement par la hausse des recettes diverses (+7,2 Md€) liée au versement européen de la première tranche de financement de la Facilité pour la Reprise et la Résilience (7,4 Md€).

Recettes du budget général (fonds de concours compris)

Les graphiques nécessitent JavaScript pour s'afficher. S'ils ne s'affichent pas, cliquez sur le lien "Télécharger" ci-dessous pour télécharger les données

Les graphiques nécessitent JavaScript pour s'afficher. S'ils ne s'affichent pas, cliquez sur le lien "Télécharger" ci-dessous pour télécharger les données

Les recettes du budget général (nettes de remboursements et dégrèvements) au 31 mars 2022 s’établissent, y compris fonds de concours, à 79,955 Md€ contre 63,375 Md€ à fin mars 2021. Hors fonds de concours, elles s’élèvent à 79,244 Md€ au 31 mars 2022 contre 62,371 Md€ à fin mars 2021.

Evolution du cumul annuel des recettes nettes

Les graphiques nécessitent JavaScript pour s'afficher. S'ils ne s'affichent pas, cliquez sur le lien "Télécharger" ci-dessous pour télécharger les données

2021
2022
en milliards d’€
INSEE, 2022
Écarts depuis le début de l’année

Les graphiques nécessitent JavaScript pour s'afficher. S'ils ne s'affichent pas, cliquez sur le lien "Télécharger" ci-dessous pour télécharger les données

Écart 2022-2021
en milliards d’€
INSEE, 2022