$@FwLOVariable(libelleProg,Liens entre la Nation et son armée)

$@FwLOVariable(annee,2019)

$@FwLOVariable(numProg,167)

$@FwLOVariable(enteteSousTitre,Bilan stratégique)

$@FwLOStyle(styleB3Programme, non)

Bilan stratégique du rapport annuel de performances


Isabelle SAURAT

Secrétaire générale pour l'administration

Responsable du programme n° 167 : Liens entre la Nation et son armée


Précisions sur le changement de responsable du programme

Précédemment, Jean-Paul BODIN



Le programme 167 « Liens entre la Nation et son armée », placé sous la responsabilité de la secrétaire générale pour l’administration du ministère des armées, couvre les politiques concourant à la diffusion de l’esprit de défense au sein de la Nation à travers deux actions distinctes : l’organisation de la journée défense-citoyenneté et du service militaire volontaire (action 1 « Politique en faveur de la jeunesse ») assurée par la direction du service national et de la jeunesse (DSNJ) et la mise en œuvre de la politique de mémoire (action 2 « Politique de mémoire ») du ressort de la direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (DPMA). En plus des actions menées les années précédentes, la DSNJ a participé en 2019 à la mise en œuvre de la première année de préfiguration du service national universel.


La journée défense citoyenneté, occasion de renforcer l’attractivité des métiers de la défense auprès des jeunes


La journée défense citoyenneté (JDC) contribue à conforter la volonté d’engagement des jeunes afin de garantir, dans la durée, l’attractivité et la soutenabilité du modèle d’armée professionnelle dans ses composantes d’active et de réserve. Elle a accueilli, en 2019, 793 534 jeunes appelés, qui ont ainsi pu bénéficier d’une sensibilisation aux enjeux de défense et d’informations sur les dispositifs d’insertion et d’engagement. À l’issue de la journée, près de 200 000 jeunes ont manifesté leur intérêt pour les métiers de la défense, soit près d'un jeune sur quatre (24,6 %).

Par ailleurs, l’effort d’amélioration de la qualité de service aux usagers de la JDC a été poursuivi cette année, à travers une transformation numérique volontariste (développements du site et de l’application Majdc.fr), dont les résultats bénéficieront également à l’administration du nouveau service national universel.


Les dispositifs mis en œuvre pour promouvoir l’esprit de défense auprès de la jeunesse


Plusieurs actions conduites par les armées et coordonnées par la DSNJ visent à renforcer le lien armées – jeunesse. C’est notamment le cas des classes de défense et de sécurité globales (CDSG) et des centres Cadets, qui rapprochent les jeunes du quotidien des unités militaires, tout comme les périodes militaires d’initiation et de perfectionnement. En 2019, 80 nouvelles CDSG ont ainsi été créées (330 au total) et 5 centres cadets supplémentaires ouverts (30 au total).


Le service militaire volontaire au service de l’insertion des jeunes en difficulté


Le service militaire volontaire (SMV) est un service à compétence nationale, composé de six centres, qui a pour mission spécifique l’insertion socio-professionnelle de la jeunesse française métropolitaine éloignée de l’emploi.

En lien étroit avec les acteurs de la formation professionnelle, au plus près des bassins d’emploi, le SMV joue un rôle de véritable tremplin pour les jeunes qui en bénéficient : pour les cohortes formées et sorties en 2019, le taux d’insertion des jeunes s’établit à près de 74 %. Depuis la création du SMV en 2015, 3 654 jeunes ont bénéficié d’une formation qualifiante.


La Journée Défense et Mémoire dans le cadre de la préfiguration du service national universel (SNU)


La direction du service national et de la jeunesse, en lien avec les armées, directions et services, a organisé pour près de 2 000 jeunes volontaires la journée défense et mémoire (JDM) nationales dans le cadre de la phase 1 du SNU (séjour de cohésion).

Organisée sur une journée continue autour de modules alternant les enseignements de « défense » et de « mémoire » ainsi que les ateliers pédagogiques interactifs, la JDM a rencontré un succès marqué auprès des jeunes : 93 % d’entre eux ont considéré les modules défense-sécurité intéressants.


Politique de mémoire : 2019, année d’affirmation de l’attachement de la Nation à la mémoire combattante


L’année 2019 s’est caractérisée par des cérémonies de grande ampleur, qui ont commémoré le 75ème anniversaire des débarquements de Normandie (6 juin) et de Provence (15 août), en présence de vétérans et de nombreux chefs d’État étrangers. L’action de la Résistance intérieure a également été célébrée (cérémonie d’hommage le 21 février à Missak Manouchian et aux membres de l’Affiche rouge). Enfin, une cérémonie a rendu hommage aux anciens combattants d’Indochine (8 juin).

Socle de la politique de mémoire, le patrimoine mémoriel de pierre du ministère des armées s’est accru en 2019 avec l’acquisition de la nécropole de Navarin (Marne) et l’inauguration par le Président de la République le 11 novembre dernier du monument aux morts pour la France en OPEX. On compte désormais 275 nécropoles et 10 hauts lieux de la mémoire nationale (HLMN) sur le territoire français. Six nouveaux partenariats ont en outre été conclus avec des collectivités locales et des associations pour assurer la valorisation des nécropoles nationales ou soutenir les acteurs locaux qui mettent en place ou rénovent des équipements mémoriels.

Enfin, des actions innovantes se sont poursuivies pour promouvoir le tourisme de mémoire et valoriser le patrimoine mémoriel français, qui reçoit plus de 13 millions de visiteurs chaque année, par exemple les visites virtuelles à 360° des HLMN ou d’autres sites emblématiques (nécropoles du Vercors), réalisées avec le concours de l’ECPAD et qui rencontrent un franc succès auprès du public.



Récapitulation des objectifs et des indicateurs de performance


Objectif 1

Sensibiliser chaque classe d'âge à l'esprit de défense par une JDC de qualité et pour un coût maîtrisé

Indicateur 1.1

Taux de satisfaction de l'"usager" de la JDC

Indicateur 1.2

Coût moyen par participant