$@FwLOVariable(annee,2019)

$@FwLOVariable(numProg,178)

$@FwLOVariable(libelleProg,Préparation et emploi des forces)

$@FwLOVariable(enteteSousTitre,Justification au premier euro)

$@FwLOStyle(styleB3Programme, non)

Justification au premier euro


Éléments transversaux au programme

Éléments de synthèse du programme


 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

Numéro et intitulé de l'action
ou de la sous-action

Prévision LFI 
Consommation 

Titre 2 *
Dépenses
de personnel

Autres titres *

Total
y.c. FdC et AdP

Titre 2 *
Dépenses
de personnel

Autres titres *

Total
y.c. FdC et AdP

01 – Planification des moyens et conduite des opérations

 
 

597 075 762
612 223 093

597 075 762
612 223 093

 
 

585 580 791
591 272 369

585 580 791
591 272 369

01.10 – Emploi des forces

 
 

295 641 766
271 939 528

295 641 766
271 939 528

 
 

290 052 095
272 120 090

290 052 095
272 120 090

01.11 – Renseignement d'intérêt militaire

 
 

54 780 128
50 391 961

54 780 128
50 391 961

 
 

53 709 552
49 823 303

53 709 552
49 823 303

01.14 – Systèmes d'information et de communication

 
 

246 653 868
289 891 604

246 653 868
289 891 604

 
 

241 819 144
269 328 976

241 819 144
269 328 976

02 – Préparation des forces terrestres

 
 

2 577 746 417
2 534 286 527

2 583 146 417
2 534 286 527

 
 

1 442 681 010
1 651 047 395

1 448 081 010
1 651 047 395

02.01 – Commandement et activités des forces terrestres

 
 

144 695 912
178 919 794

144 895 912
178 919 794

 
 

141 258 651
178 683 954

141 458 651
178 683 954

02.05 – Ressources humaines des forces terrestres

 
 

68 893 503
88 651 549

69 393 503
88 651 549

 
 

68 677 402
90 456 453

69 177 402
90 456 453

02.07 – Maintien en condition opérationnelle du matériel des forces terrestres

 
 

2 162 087 243
2 036 858 852

2 166 087 243
2 036 858 852

 
 

1 028 970 834
1 121 698 933

1 032 970 834
1 121 698 933

02.08 – Environnement opérationnel des forces terrestres

 
 

202 069 759
229 856 333

202 769 759
229 856 333

 
 

203 774 123
260 208 055

204 474 123
260 208 055

03 – Préparation des forces navales

 
 

5 320 597 573
3 823 138 356

5 333 597 573
3 823 138 356

 
 

2 381 245 420
2 434 638 923

2 394 245 420
2 434 638 923

03.01 – Commandement et activités des forces navales

 
 

494 570 708
269 192 253

499 770 708
269 192 253

 
 

327 783 640
259 394 629

332 983 640
259 394 629

03.05 – Ressources humaines des forces navales

 
 

52 357 925
59 047 110

54 357 925
59 047 110

 
 

50 635 075
60 194 554

52 635 075
60 194 554

03.07 – Maintien en condition opérationnelle du matériel des forces navales

 
 

4 690 657 022
3 328 789 431

4 694 157 022
3 328 789 431

 
 

1 922 563 147
1 934 561 247

1 926 063 147
1 934 561 247

03.08 – Environnement opérationnel des forces navales

 
 

83 011 918
166 109 561

85 311 918
166 109 561

 
 

80 263 558
180 488 493

82 563 558
180 488 493

04 – Préparation des forces aériennes

 
 

4 328 563 049
4 401 757 132

4 405 256 786
4 401 757 132

 
 

2 320 883 681
2 508 355 604

2 397 577 418
2 508 355 604

04.02 – Commandement et activités centralisées des forces aériennes

 
 

9 044 647
12 202 026

12 544 647
12 202 026

 
 

8 378 538
12 603 950

11 878 538
12 603 950

04.03 – Activités des forces aériennes

 
 

287 821 912
308 883 335

309 613 070
308 883 335

 
 

288 721 780
311 027 980

310 512 938
311 027 980

04.04 – Activités des forces aériennes stratégiques

 
 

477 257 094
462 536 693

477 257 094
462 536 693

 
 

163 380 978
164 022 805

163 380 978
164 022 805

04.05 – Ressources humaines des forces aériennes

 
 

96 594 498
99 301 740

96 803 085
99 301 740

 
 

93 649 124
106 305 849

93 857 711
106 305 849

04.06 – Entretien et équipements des forces aériennes

 
 

3 457 844 898
3 518 619 833

3 509 038 890
3 518 619 833

 
 

1 766 753 261
1 914 156 733

1 817 947 253
1 914 156 733

04.09 – Service industriel aéronautique (SIAé)

 
 

 
213 505

 
213 505

 
 

 
238 287

 
238 287

05 – Logistique et soutien interarmées

 
 

1 567 532 467
1 779 816 019

1 769 770 040
1 779 816 019

 
 

1 462 141 153
1 793 282 360

1 664 378 726
1 793 282 360

05.80 – Fonction santé

 
 

186 220 563
284 659 089

359 040 309
284 659 089

 
 

107 834 878
289 831 990

280 654 624
289 831 990

05.82 – Soutien des forces par les bases de défense

 
 

665 341 476
649 393 515

676 692 303
649 393 515

 
 

674 004 137
675 087 533

685 354 964
675 087 533

05.83 – Soutiens complémentaires

 
 

138 176 953
133 200 344

138 176 953
133 200 344

 
 

145 487 209
142 674 359

145 487 209
142 674 359

05.84 – Service interarmées des munitions

 
 

32 446 328
19 199 601

32 646 328
19 199 601

 
 

18 574 831
13 433 215

18 774 831
13 433 215

05.85 – Service du commissariat aux armées

 
 

545 347 147
693 363 470

563 214 147
693 363 470

 
 

516 240 098
672 255 262

534 107 098
672 255 262

06 – Surcoûts liés aux opérations extérieures

 
 

600 060 671
449 109 685

630 060 671
449 109 685

 
 

600 060 671
448 601 110

630 060 671
448 601 110

07 – Surcoûts liés aux opérations intérieures

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

Total des crédits prévus en LFI *

 

14 991 575 939

14 991 575 939

 

8 792 592 726

8 792 592 726

Ouvertures / annulations y.c. FdC et AdP

 

+604 064 006

+604 064 006

 

+662 425 212

+662 425 212

Total des crédits ouverts

 

15 595 639 945

15 595 639 945

 

9 455 017 938

9 455 017 938

Total des crédits consommés

 

13 600 330 813

13 600 330 813

 

9 427 197 760

9 427 197 760

Crédits ouverts - crédits consommés

 

+1 995 309 132

+1 995 309 132

 

+27 820 178

+27 820 178


* hors FdC et AdP pour les montants de la LFI

 



ÉCHÉANCIER DES PAIEMENTS ASSOCIÉS AUX ENGAGEMENTS



AUTORISATIONSD'ENGAGEMENTS SUR TRANCHE FONCTIONNELLE (EN M€)



ECHEANCIER DES PAIEMENTS (EN M€)



 

   Passage du PLF à la LFI

 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

 

Titre 2
 

Autres titres

Total

Titre 2

Autres titres

Total

PLF

0

14 983 536 412

14 983 536 412

0

8 784 553 199

8 784 553 199

Amendements

0

+8 039 527

+8 039 527

0

+8 039 527

+8 039 527

LFI

0

14 991 575 939

14 991 575 939

0

8 792 592 726

8 792 592 726

 

L'amendement correspond à la prise en compte de la revalorisation des indemnité de mission décidé lors des rendez-vous salariaux.

 

   Justification des mouvements réglementaires et des lois de finances rectificatives

Reports de crédits


Les crédits reportés en AE s’élèvent à 1 306,5 M€ dont 1 295,9 M€ de reports sur TF ouverts par arrêté de report du 13 février 2019 et 10,5 M€ ouverts par arrêté de report du 5 mars 2019 (dont 1 M€ de fonds de concours et 9,5 M€ d’attribution de produits tardifs).

En CP, les crédits reportés s’élèvent à 10,5 M€ ouverts par arrêté de report du 5 mars 2019 (dont 1 M€ de fond de concours et 9,5 M€ d’attribution de produits tardifs).


Loi de finances rectificative


La loi de finances rectificative n°2019-1270 du 2 décembre 2019 a ouvert 214,2 M€ en AE et en CP, afin de couvrir le financement des surcoûts liés aux opérations extérieures et intérieures et annulé pour 1 149,6 M€ d'AE devenus sans objet en 2019.


Décrets de transfert


Le solde des transferts s’élève à 6,9 M€ en AE et 6,6 M€ en CP et est principalement constitué par le financement, par le Ministère de l’Europe et des affaires étrangères, des frais afférents aux formations de sécurité et de défense dispensées aux stagiaires militaires étrangers (6,9 M€ en AE et en CP).


Décrets de virement


Le solde des virements s’élève à 101,7 M€ en AE et à 92,6 M€ en CP et recouvre les principaux mouvements suivants :

  • 108,6 M€ en AE et 105,5 M€ en CP, avec le programme 212 « Soutien de la politique de la défense », dont les principaux mouvements sont les suivants :
    • 112,2 M€ en AE et en CP (Titre 2) pour le financement des dépenses hors masse salariale des OPEX-MISSINT ;
    • - 3,1 M€ en CP pour le remboursement de dépenses relatives à la modernisation du système informatique et logistique "SIGLe" ;
    • - 3,4 M€ en AE et en CP pour la participation du programme 178 au renouvellement des PC à Balard ;
    • - 0,5 M€ en AE et en CP pour les frais de bouche réglés par le SPAC ;
  • 6,7 M€ en AE et en CP, avec le programme 144 « Environnement et prospective de la politique de défense » pour des besoins opérationnels prioritaires ;
  • - 0,3 M€ en AE et - 6,3 M€ en CP, à destination du programme 146 « Équipement de forces » correspondant principalement :
    • à la revue de sûreté de la chaufferie nucléaire du porte-avions « Charles De Gaulle » (- 6 M€  en CP) ;
    • au remboursement lié au contrat avec la société HELIDAX pour la formation et le perfectionnement des pilotes d’hélicoptères (-0,8 M€ en AE et en CP) ;
    • au remboursement de l’acquisition de plates-formes PFU A3R (+ 0,3 M€ en AE) ;
  • + 0,01 M€ en AE et en CP, en provenance du programme 167 « lien armée nation » correspondant à la prise en charge directe de l’alimentation des personnels du Commissariat des armées (SCA).

 

   Origine et emploi des fonds de concours et attributions de produits

Le rattachement des fonds de concours (13,8 M€ en AE et en CP) et des attributions de produits (324,7 M€ en AE et en CP) concernent principalement :

  • le remboursement des soins assurés par le service de santé des armées (139,7 M€) ;
  • des recettes provenant de la rémunération de certains services rendus par le ministère de la défense dans le cadre de sa mission en métropole et à l’étranger (158,5 M€) ;
  • les produits des cessions de biens mobiliers (21 M€) ;
  • les recettes provenant de la rémunération de certains services rendus par le ministère des armées dans le cadre de sa mission en outre-mer et à l'étranger (36 M€ ) ;
  • les contributions diverses au financement des actions et projets menés par les services relevant du programme 178 (9,8  M€) ;
  • le remboursement des dépenses supplémentaires engagées par les armées, à l'occasion de leur participation à des missions non spécifiques (4,9 M€).

 

   Réserve de précaution et fongibilité

 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

 

Titre 2
 

Autres titres

Total

Titre 2

Autres titres

Total

Mise en réserve initiale

0

449 071 638

449 071 638

0

241 326 176

241 326 176

Surgels

0

0

0

0

0

0

Dégels

0

0

0

0

0

0

Réserve disponible avant mise en place du schéma de fin de gestion (LFR de fin d'année)

0

449 071 638

449 071 638

0

241 326 176

241 326 176

 

 

Dépenses pluriannuelles

Suivi des crédits de paiement associés à la consommation
des autorisations d'engagement (hors titre 2)


 

AE 2019

 

CP 2019

 

 

 

AE ouvertes en 2019 *
(E1)

15 595 639 945

 

CP ouverts en 2019 *
(P1)

9 455 017 938

 

 

 

AE engagées en 2019
(E2)

13 600 330 813

 

CP consommés en 2019
(P2)

9 427 197 760

 

 

AE affectées
non engagées
au 31/12/2019
(E3)

768 982 332

 

dont CP consommés en
2019 sur engagements
antérieurs à 2019

(P3 = P2 – P4)

4 978 948 468

 

 

AE non affectées
non engagées
au 31/12/2019
(E4 = E1 – E2 – E3)

1 226 326 799

 

dont CP consommés
en 2019 sur
engagements 2019

(P4)

4 448 249 292

 

Restes à payer

Engagements ≤ 2018 non
couverts par des paiements
au 31/12/2018 brut
(R1)

8 934 108 637

 

Travaux de fin de gestion
postérieurs au RAP 2018
(R2)

12 115 826

 

Engagements ≤ 2018 non
couverts par des paiements
au 31/12/2018 net

(R3 = R1 + R2)

8 946 224 463



CP consommés en 2019
sur engagements
antérieurs à 2019
(P3 = P2 – P4)

4 978 948 468



=

Engagements ≤ 2018 non
couverts par des paiements
au 31/12/2019
(R4 = R3 – P3)

3 967 275 995

 

 

AE engagées en 2019


(E2)

13 600 330 813



CP consommés en 2019
sur engagements 2019

(P4)

4 448 249 292



=

Engagements 2019 non
couverts par des paiements
au 31/12/2019
(R5 = E2 – P4)

9 152 081 521

 

 

Engagements non couverts
par des paiements
au 31/12/2019

(R6 = R4 + R5)

13 119 357 516

 

 

Estimation des CP 2020
sur engagements non
couverts au 31/12/2019
(P5)

4 579 325 220


 
 
NB : les montants ci-dessus correspondent uniquement aux crédits hors titre 2
 
 

* LFI 2019 + reports 2018 + mouvements réglementaires + FDC + ADP + fongibilité asymétrique + LFR

Estimation du montant
maximal des CP
nécessaires après 2020
pour couvrir les
engagements non
couverts au 31/12/2019
(P6 = R6 – P5)

8 540 032 296

 

Justification par action

Action 01

Planification des moyens et conduite des opérations


 

Prévision LFI

Réalisation

 

(y.c. FdC et AdP)  

Titre 2

Autres titres

Total

Titre 2

Autres titres

Total

Autorisations d'engagement

 

597 075 762

597 075 762

 

612 223 093

612 223 093

01.10 – Emploi des forces

 

295 641 766

295 641 766

 

271 939 528

271 939 528

01.11 – Renseignement d'intérêt militaire

 

54 780 128

54 780 128

 

50 391 961

50 391 961

01.14 – Systèmes d'information et de communication

 

246 653 868

246 653 868

 

289 891 604

289 891 604

Crédits de paiement

 

585 580 791

585 580 791

 

591 272 369

591 272 369

01.10 – Emploi des forces

 

290 052 095

290 052 095

 

272 120 090

272 120 090

01.11 – Renseignement d'intérêt militaire

 

53 709 552

53 709 552

 

49 823 303

49 823 303

01.14 – Systèmes d'information et de communication

 

241 819 144

241 819 144

 

269 328 976

269 328 976

 

 

Éléments de la dépense par nature


 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

Titre et catégorie

Prévision LFI
y.c. FdC et AdP
 

Réalisation

Prévision LFI
y.c. FdC et AdP

Réalisation

Titre 3 : Dépenses de fonctionnement

208 539 414

375 646 369

205 838 255

353 835 400

Dépenses de fonctionnement autres que celles de personnel

208 539 414

375 646 369

205 838 255

353 835 400

01.10 – Emploi des forces

99 014 392

112 068 414

94 743 837

106 736 937

01.11 – Renseignement d'intérêt militaire

22 026 485

35 115 852

25 692 255

34 682 025

01.14 – Systèmes d'information et de communication

87 498 537

228 462 103

85 402 163

212 416 438

Titre 5 : Dépenses d’investissement

228 600 355

96 210 690

219 806 543

96 439 564

Dépenses pour immobilisations corporelles de l’État

219 515 056

85 127 874

213 006 543

86 550 041

01.10 – Emploi des forces

36 691 381

16 875 677

35 372 265

21 872 408

01.11 – Renseignement d'intérêt militaire

23 668 344

12 767 135

21 217 297

11 100 674

01.14 – Systèmes d'information et de communication

159 155 331

55 485 062

156 416 981

53 576 959

Dépenses pour immobilisations incorporelles de l’État

9 085 299

11 082 817

6 800 000

9 889 523

01.10 – Emploi des forces

 

2 644 403

 

2 528 340

01.11 – Renseignement d'intérêt militaire

9 085 299

2 493 975

6 800 000

4 025 604

01.14 – Systèmes d'information et de communication

 

5 944 439

 

3 335 578

Titre 6 : Dépenses d’intervention

159 935 993

140 363 334

159 935 993

140 994 705

Transferts aux entreprises

 

144 000

 

279 000

01.10 – Emploi des forces

 

144 000

 

279 000

Transferts aux autres collectivités

159 935 993

140 219 334

159 935 993

140 715 705

01.10 – Emploi des forces

159 935 993

140 204 334

159 935 993

140 700 705

01.11 – Renseignement d'intérêt militaire

 

15 000

 

15 000

Titre 7 : Dépenses d’opérations financières

 

2 700

 

2 700

Prêts et avances

 

2 700

 

2 700

01.10 – Emploi des forces

 

2 700

 

2 700

Total

597 075 762

612 223 093

585 580 791

591 272 369

 

Au sein des JPE des différentes sous actions, les éléments présentés intègrent à la consommation brute Chorus :

  • les retraits d’engagements juridiques basculés ;
  • les recyclages d’AE ;
  • les rétablissements de crédits ;
  • la correction des éventuelles erreurs d’imputation.

 

 

Sous-action 01.10

Emploi des forces


Principales mesures de l’année

Les crédits mis à disposition de la sous-action 10 ont permis notamment :

  • d’honorer les principaux engagements financiers de la France vis-à-vis de l’OTAN et de l’UE ;
  • de poursuivre la montée en puissance de la cyberdéfense et le déploiement de son réseau ;
  • d’assurer l’approvisionnement et les flux logistiques vers nos forces prépositionnées ;
  • de participer à la préparation opérationnelle des armées par le biais des grands exercices interarmées ;
  • de financer une partie de la politique des cessions gratuites pilotée par le cabinet du ministre dans le cadre de la coopération opérationnelle ;


La sous-action 10 a connu en gestion les principaux mouvements financiers suivants :

  • un décret de transfert entrant du programme 105 de 1 M€ en AE et en CP au titre des bourses et défraiements des stagiaires étrangers de l’école de guerre ;
  • un décret de transfert sortant vers le programme 176 de 0,5 M€ en AE et en CP au titre de l’abonnement du ministère au réseau INPT (infrastructure nationale partageable des transmissions) du ministère de l’intérieur ;
  • trois décrets de virement entrant du programme 144 de 4,5 M€ en AE et en CP au titre de l’anonymisation des déplacements et de remboursement d’exercice international ;
  • deux décrets de virement sortant vers la sous-action 03-31 du programme 144 d’un montant  10,9 M€ en AE et CP ;
  • un décret de virement sortant vers le programme 212 de 0,1 M€  en AE et CP au titre du remboursement des frais de bouches sur Balard au profit de l’EMA et de ses organismes interarmées (OIA) rattachés ;
  • un transfert entrant de la sous-action 01-11 de 1,3 M€ en AE et CP au titre de l’anonymisation de dépenses de déplacements ;
  • deux transferts sortant de 0,15 M€ en AE et CP à destination de la sousaction 01-14 correspondant à des remboursements de dépenses de communication satellitaires et de frais logistiques ;
  • des transferts sortant au profit de la sous-action 05-85 à hauteur de 0,5 M€ en AE et CP  correspondant à des recomplètements d’équipement pour le renforcement des capacités africaines de maintien de la paix et à des dépenses d’alimentation, d’hébergement et de reprographie ;
  • un transfert entrant en provenance de la sousaction 05-85 à hauteur de 0,3 M€ en AE et 0,2 M€ en CP pour le gardiennage ;
  • un transfert entrant des BOP Terre, Marine et SF pour les prestations de l’établissement géographiques interarmées pour 0,06 M€ en AE et CP ;
  • un transfert sortant de 0,2 M€ en AE et CP au profit du BOP Terre concernant le gardiennage ;
  • un transfert sortant de 0,05 M€ en AE et CP concernant les cessions onéreuses de produits de santé ;
  • une remontée vers le programme 178 de 2 M€ en AE et CP suite à arbitrage du MGA le 05/04/19 ;
  • un transfert sortant de 0,8 M€ au profit des BOP Air, Marine et SF concernant le financement de projets de transformation digitale ;
  • un transfert sortant de 0,1 M€ en AE et CP au profit des BOP Terre et Marine pour des remboursement de dépenses dans le cadre d’exercices opérationnels.

DEPENSES DE L’AGREGAT FONCTIONNEMENT

1. DESCRIPTION


Les crédits d’activités opérationnelles (AOP) de la sous-action 10 financent principalement :

  • les dépenses de préparation et d’emploi, hors opérations extérieures, des organismes interarmées et des postes permanents à l'étranger (PPE) du réseau EMA,
  • le transport stratégique au profit des forces de présence et de souveraineté et de la préparation opérationnelle interarmées,
  • la coopération régionale des forces de présence et de souveraineté.


Les crédits de fonctionnement et d’activités spécifiques (FAS) financent principalement :

  • les contributions de la France au fonctionnement de la structure de commandement de l’OTAN et au budget du centre satellitaire de l’Union Européenne (CSUE),
  • le fonctionnement courant des organismes interarmées et des postes permanents à l'étranger (PPE) du réseau EMA,
  • les formations réalisées par la direction de l’enseignement militaire supérieur (DEMS) ou effectuées au profit des personnels de l’EMA et des organismes interarmées (OIA).


2. ASPECTS FINANCIERS


Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €)

AOP



OB « activités et entraînement des forces »

La consommation en AE est conforme aux prévisions.

L’écart de consommation en CP de 1,2 M€ s’explique par des factures attendues pour 2018 finalement parvenues en 2019.


OB « déplacements et transports »

L’écart entre la programmation et l’exécution pour les déplacements de personnels (6,7 M€ en AE et CP) s’explique par :

  • les différents transferts entrant obtenus au titre de l’anonymisation des déplacements des agents du ministère agissant sous haut niveau de confidentialité (+5,8 M€ en AE et CP) ;
  • le transfert entrant en provenance du MEAE pour le financement de la scolarité des stagiaires étrangers, dont leurs déplacements (+0,5 M€ en AE et CP) ;
  • une augmentation des budgets des renforts temporaires à l’Etranger ordonnés par l’Etat-Major des armées et des frais de déplacements des forces de présence liée à des regains de tension nécessitant des appuis techniques aux partenaires (+0,4 M€ en AE et CP).

L’écart de +2,6 M€ en AE et +3,1 M€ en CP en transport stratégique est dû à :

  • l’augmentation des coûts de la voie maritime affrétée, liés au changement des clefs de répartition des dépenses, fixées en décembre 2018, entre la sous-action 01-10 (forces prépositionnées et exercices interarmées) et l’action 06 (OPEX), en hausse pour la sous-action 01-10 ;
  • des dépenses non planifiées comme la relève des forces armées en zone sud de l’océan indien fin 2018 qui n’est pas intervenu par voie aérienne militaire comme prévu, faute de moyens patrimoniaux disponibles.

FAS



L’OS FAS est composée de deux opérations programmées :

  • l’OP « fonctionnement et activités spécifiques » représente 93 % de l’OS. Elle porte les contributions internationales de fonctionnement de l’OTAN (y compris les pensions), de ses agences et du CSUE ainsi que les frais de fonctionnement des échelons de soutien national ;
  • l’OP « fonctionnement » représente 7 % de l’OS. Elle regroupe les trois opérations budgétaires « communication et relations publiques » « prestations intellectuelles » et « soutien des ressources humaines ».


OB « relations bilatérales et états-majors interalliés »

La sous-consommation de -4,3 M€ en AE et de -4 M€ en CP s’explique notamment par la non-réception d’un appel de fonds concernant le budget de fonctionnement militaire de l’OTAN.


OB « communication et relations publiques »

L’écart de -0,3 M€ en AE s’explique par une maîtrise des dépenses.

L’écart de +1 M€ en CP s’explique par des restes à payer de dépenses de communication principalement au profit du projet réserve et de la cyberdéfense.


OB « prestations intellectuelles »

L’écart sur cette OB de +0,4 M€ en AE s’explique par l’imputation de l’AMOA relative à l’accompagnement de projet digitaux sur cette OB et non en AOP (OB activité et entraînement des forces) comme planifié.

L’écart de -0,3 M€ en CP est dû à un engagement 2018 surévalué.


OB Soutien des ressources humaines

L’écart en AE (-1 M€) s’explique par une surévaluation des dépenses de formation.


DEPENSES DE L’AGREGAT EQUIPEMENT


OPERATION STRATEGIQUE : EAC (EQUIPEMENTS D'ACCOMPAGNEMENT et de coherence)

1. DESCRIPTION


Les crédits d’équipements d’accompagnement et de cohérence de la sous-action 10 comprennent les contributions au budget d’investissement de l’OTAN, les dépenses d’équipement de l’EMA (dont la cyberdéfense) et de ses OIA, ainsi que les acquisitions d’équipements réalisées dans le cadre de la coopération opérationnelle (programme RECAMP et politique des cessions liée aux plans d’actions de renforcement de la coopération militaire en contre-terrorisme).


2. ASPECTS FINANCIERS



Les écarts s‘expliquent :

  • par un moindre appel à contribution sur le budget d’investissement de l’OTAN (11 M€ en AE et CP),
  • par des reports d’acquisitions (0,9 M€ en AE),
  • par des mouvements sur les ressources (14,3 M€ en AE et CP) :
    • décret de virement sortant décrits supra vers le programme 144 (-10,9 M€ en AE et en CP) ;
    • décret de transfert vers le programme 176 au titre de l’abonnement du ministère au réseau INPT (infrastructure nationale partageable des transmissions) de la sécurité civile (-0,5 M€ en AE et CP) ;
    • remontée de crédits au programme 178 de 2 M€ en AE et CP ;
    • mouvement interne au programme vers l’action 05 correspondant au recomplètement de stocks RECAMP (-0,4 M€ en AE et CP) ;
    • mouvement interne au programme au titre de la transformation digitale des armée (-0,5 M€ en AE et CP).

FONDS DE CONCOURS, ATTRIBUTIONS DE PRODUITS


La répartition des fonds de concours, des attributions de produits réalisés et des ressources exceptionnelles est la suivante :