$@FwLOVariable(annee,2020)

$@FwLOVariable(numProg,146)

$@FwLOVariable(libelleProg,Équipement des forces)

$@FwLOVariable(enteteSousTitre,Justification au premier euro)

$@FwLOStyle(styleB3Programme, non)

Justification au premier euro


Éléments transversaux au programme

 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

Numéro et intitulé de l'action
ou de la sous-action

Titre 2
Dépenses
de personnel

Autres titres

Total

Titre 2
Dépenses
de personnel

Autres titres

Total

06 – Dissuasion

0

8 671 179 737

8 671 179 737

0

3 844 301 000

3 844 301 000

06-14 – Assurer la crédibilité technique de la dissuasion M51

0

1 187 309 405

1 187 309 405

0

803 007 005

803 007 005

06-15 – Assurer la crédibilité technique de la dissuasion SNLE NG : adaptation M51

0

0

0

0

0

0

06-17 – Assurer la crédibilité technique de la dissuasion - Air sol moyenne portée amélioré (ASMPA)

0

15 290 000

15 290 000

0

120 883 198

120 883 198

06-18 – Assurer la crédibilité technique de la dissuasion Simulation

0

557 119 687

557 119 687

0

561 627 487

561 627 487

06-19 – Assurer la crédibilité technique de la dissuasion - Autres opérations

0

1 180 702 599

1 180 702 599

0

981 575 556

981 575 556

06-22 – Assurer la crédibilité opérationnelle de la dissuasion - soutien et mise en oeuvre des forces - toutes opérations

0

441 430 671

441 430 671

0

812 753 467

812 753 467

06-23 – Assurer la crédibilité technique de la posture - toutes opérations

0

189 327 375

189 327 375

0

327 405 173

327 405 173

06-24 – Assurer la crédibilité technique de la dissuasion – SNLE 3G

0

5 100 000 000

5 100 000 000

0

237 049 114

237 049 114

07 – Commandement et maîtrise de l'information

0

5 834 962 994

5 834 962 994

0

2 142 405 169

2 142 405 169

07-24 – Commander et conduire - Système de commandement et de conduite des opérations aériennes (SCCOA)

0

389 072 101

389 072 101

0

192 056 188

192 056 188

07-25 – Commander et conduire - Système d'information TERRE

0

187 620 000

187 620 000

0

57 602 649

57 602 649

07-27 – Commander et conduire - Géographie numérique

0

0

0

0

77 360 609

77 360 609

07-28 – Commander et conduire - Autres opérations

0

18 515 493

18 515 493

0

50 406 558

50 406 558

07-29 – Commander et conduire - Système d'information des armées (SIA)

0

224 260 000

224 260 000

0

105 410 935

105 410 935

07-30 – Communiquer - Cyber

0

107 860 000

107 860 000

0

67 967 857

67 967 857

07-35 – Communiquer - Autres opérations

0

177 020 000

177 020 000

0

168 019 489

168 019 489

07-36 – Communiquer - CONTACT

0

27 000 000

27 000 000

0

235 872 877

235 872 877

07-37 – Communiquer- DESCARTES

0

0

0

0

126 647 452

126 647 452

07-42 – Espace - Renseigner, surveiller, acquérir et reconnaître - ROEM

0

0

0

0

35 200 755

35 200 755

07-43 – Espace - Communiquer - Moyens de communication satellitaire

0

811 300 000

811 300 000

0

394 879 566

394 879 566

07-44 – Espace - Renseigner, surveiller, acquérir et reconnaître - ROIM

0

36 000 000

36 000 000

0

83 128 548

83 128 548

07-45 – Espace - Maîtrise de l'Espace

0

0

0

0

0

0

07-46 – Espace - Commander et conduire - OMEGA

0

0

0

0

37 128 403

37 128 403

07-50 – Communiquer - Transmission

0

0

0

0

12 789 837

12 789 837

07-60 – Renseigner, surveiller, acquérir et reconnaître - ALSR

0

42 000 000

42 000 000

0

24 067 783

24 067 783

07-61 – Renseigner, surveiller, acquérir et reconnaître - CUGE

0

0

0

0

88 263 681

88 263 681

07-62 – Renseigner, surveiller, acquérir et reconnaître - Drones aériens

0

2 723 700 000

2 723 700 000

0

120 948 880

120 948 880

07-63 – Renseigner, surveiller, acquérir et reconnaître - Hawkeye

0

970 000 000

970 000 000

0

53 113 573

53 113 573

07-64 – Renseigner, surveiller, acquérir et reconnaître - ROEM

0

28 815 400

28 815 400

0

101 697 275

101 697 275

07-67 – Renseigner, surveiller, acquérir et reconnaître - SDCA

0

20 000 000

20 000 000

0

42 311 025

42 311 025

07-68 – Renseigner, surveiller, acquérir - Autres opérations

0

71 800 000

71 800 000

0

67 531 229

67 531 229

08 – Projection - mobilité - soutien

0

1 972 373 480

1 972 373 480

0

1 748 916 646

1 748 916 646

08-42 – Projeter les forces - Avion de transport futur (A400M)

0

373 644 150

373 644 150

0

239 758 559

239 758 559

08-43 – Projeter les forces - Autres opérations

0

84 990 000

84 990 000

0

134 108 010

134 108 010

08-44 – Assurer la mobilité - VLTP

0

60 000 000

60 000 000

0

66 835 098

66 835 098

08-45 – Assurer la mobilité - HIL

0

0

0

0

41 576 868

41 576 868

08-46 – Assurer la mobilité - Rénovation Cougar

0

0

0

0

4 415 525

4 415 525

08-47 – Assurer la mobilité - Hélicoptère NH 90

0

325 000 000

325 000 000

0

423 596 627

423 596 627

08-48 – Assurer la mobilité - Autres opérations

0

162 025 619

162 025 619

0

120 783 345

120 783 345

08-51 – Maintenir le potentiel ami et autre - Porteur polyvalent terrestre (PPT)

0

0

0

0

0

0

08-53 – Maintenir le potentiel ami et autre - Autres opérations

0

44 510 000

44 510 000

0

112 249 456

112 249 456

08-55 – Maintenir le potentiel ami et autre - MRTT

0

922 203 711

922 203 711

0

517 697 174

517 697 174

08-56 – Maintenir le potentiel ami et autre - Flotte logistique

0

0

0

0

87 895 984

87 895 984

09 – Engagement et combat

0

7 246 930 964

7 246 930 964

0

4 250 128 365

4 250 128 365

09-56 – Frapper à distance - Missile de croisière naval (MDCN)

0

0

0

0

42 002 536

42 002 536

09-59 – Frapper à distance - RAFALE

0

466 715 632

466 715 632

0

742 666 380

742 666 380

09-61 – Frapper à distance - Autres opérations

0

141 478 400

141 478 400

0

217 137 621

217 137 621

09-62 – Frapper à distance - SCAF

0

1 400 000 000

1 400 000 000

0

62 365 302

62 365 302

09-63 – Frapper à distance - Porte-avions

0

10 000 000

10 000 000

0

15 326 053

15 326 053

09-66 – Opérer en milieu hostile - Véhicule blindé de combat d'infanterie (VBCI)

0

0

0

0

18 865 826

18 865 826

09-68 – Opérer en milieu hostile - Hélicoptère HAP/HAD TIGRE

0

1 532 900 000

1 532 900 000

0

137 758 024

137 758 024

09-69 – Opérer en milieu hostile - Future torpille lourde (FTL)

0

0

0

0

14 936 165

14 936 165

09-71 – Opérer en milieu hostile - Evolution Exocet

0

0

0

0

45 407 880

45 407 880

09-73 – Opérer en milieu hostile - Frégates multi-missions (FREMM)

0

557 876

557 876

0

180 811 749

180 811 749

09-74 – Opérer en milieu hostile - SNA Barracuda

0

40 383 979

40 383 979

0

819 498 002

819 498 002

09-75 – Opérer en milieu hostile - Autres opérations et conduire des opérations spéciales

0

361 053 302

361 053 302

0

421 661 882

421 661 882

09-77 – Opérer en milieu hostile - SCORPION

0

1 957 975 265

1 957 975 265

0

824 155 302

824 155 302

09-78 – Frapper à distance - Mirage 2000

0

120 966 510

120 966 510

0

107 946 450

107 946 450

09-79 – Opérer en milieu hostile - Plateformes

0

259 900 000

259 900 000

0

177 639 831

177 639 831

09-84 – Opérer en milieu hostile - MAST-F

0

0

0

0

17 917 650

17 917 650

09-85 – Opérer en milieu hostile - SLAMF

0

305 000 000

305 000 000

0

47 433 738

47 433 738

09-86 – Opérer en milieu hostile - ATL2

0

108 000 000

108 000 000

0

116 915 923

116 915 923

09-88 – Opérer en milieu hostile - missile moyenne portée MMP

0

0

0

0

95 290 220

95 290 220

09-89 – Opérer en milieu hostile - Frégates de taille intermédiaire

0

542 000 000

542 000 000

0

144 391 831

144 391 831

10 – Protection et sauvegarde

0

1 402 639 369

1 402 639 369

0

390 384 312

390 384 312

10-74 – Assurer la sûreté des approches, la sécurité de l’Etat, de la nation et des citoyens - SECOIA

0

15 000 000

15 000 000

0

14 252 392

14 252 392

10-75 – Assurer la sûreté des approches, la sécurité de l’Etat, de la nation et des citoyens - Patrouilleur futur

0

0

0

0

14 549 691

14 549 691

10-76 – Assurer la sûreté des approches, la sécurité de l’Etat, de la nation et des citoyens - Missiles

0

0

0

0

111 310 130

111 310 130

10-77 – Assurer la sûreté des approches, la sécurité de l’Etat, de la nation et des citoyens - AVSIMAR

0

790 000 000

790 000 000

0

30 639 185

30 639 185

10-79 – Assurer la sûreté des approches - Autres opérations et assurer la sécurité de l'Etat, de la nation et des citoyens

0

9 393 905

9 393 905

0

34 298 039

34 298 039

10-80 – Assurer la sûreté des approches - Alerte avancée

0

0

0

0

0

0

10-82 – Assurer la protection des forces et des sites - Famille de systèmes sol-air futurs (FSAF)

0

500 000 000

500 000 000

0

108 657 052

108 657 052

10-86 – Assurer la protection des forces et des sites - Autres opérations et assurer la protection de l'homme

0

84 930 696

84 930 696

0

75 064 608

75 064 608

10-87 – Assurer la protection de l'homme - e-SAN

0

3 314 768

3 314 768

0

1 613 215

1 613 215

11 – Préparation et conduite des opérations d'armement

0

224 200 231

224 200 231

0

211 673 348

211 673 348

11-89 – Fonctionnement et soutien DGA

0

61 832 241

61 832 241

0

62 809 753

62 809 753

11-90 – Investissements pour les opérations d'armement

0

162 367 990

162 367 990

0

148 863 595

148 863 595

12 – Parts étrangères et programmes civils

0

0

0

0

0

0

12-96 – Parts étrangères

0

0

0

0

0

0

12-97 – Programmes civils

0

0

0

0

0

0

Total

0

25 352 286 775

25 352 286 775

0

12 587 808 840

12 587 808 840



Éléments de synthèse du programme



Évolution du périmètre du programme


   Transferts en crédits

Prog
Source
/ Cible

T2
Hors Cas
pensions

T2
CAS
pensions

Total T2

AE
Hors T2

CP
Hors T2

Total AE

Total CP

Transferts entrants

+380 061 610

+319 946 478

+380 061 610

+319 946 478

Transfert INFRA

212 ►

+380 061 610

+319 946 478

+380 061 610

+319 946 478

Transferts sortants

-21 670 000

-21 670 000

-21 670 000

-21 670 000

Dépenses de fonctionnement des centres d'essai

► 178

-21 670 000

-21 670 000

-21 670 000

-21 670 000



   Transferts en ETPT

Prog
Source
/ Cible

ETPT
ministériels

ETPT
hors État

Transferts entrants

Transferts sortants





   Mesures de périmètre




Coûts synthétiques


   Indicateurs immobiliers


   Ratio d'efficience bureautique


Dépenses pluriannuelles


Grands projets informatiques



Marchés de partenariat


Contrats de projets État-Région (CPER)


Génération CPER 2007-2014

Action / Opérateur

CPER 2007-2014
(rappel du montant contractualisé)

AE engagées au 31/12/2019

CP réalisés au 31/12/2019

AE demandées pour 2020

CP demandés pour 2020

CP sur engagements à couvrir après 2020

CPER 2007-2014

Génération CPER 2015-2020

Action / Opérateur

CPER 2015-2020
(rappel du montant contractualisé)

AE engagées au 31/12/2019

CP réalisés au 31/12/2019

AE demandées pour 2020

CP demandés pour 2020

CP sur engagements à couvrir après 2020

CPER 2015-2020


Total des crédits de paiement pour ce programme

CP demandés pour 2020

CP sur engagements à couvrir après 2020



Grands projets transversaux



 

Suivi des crédits de paiement associés à la consommation
des autorisations d'engagement (hors Titre 2)


Estimation des restes à payer au 31/12/2019

Engagements sur années antérieures non couverts par des paiements au 31/12/2018 (RAP 2018)


Engagements sur années antérieures non couverts par des paiements au 31/12/2018 y.c. travaux de fin de gestion postérieurs au RAP 2018


AE LFI 2019 + reports 2018 vers 2019 + prévision de FDC et ADP


CP LFI 2019 + reports 2018 vers 2019 + prévision de FDC et ADP


Évaluation des engagements non couverts par des paiements au 31/12/2019

39 322 074 770


0


23 953 370 065


9 990 505 285


40 386 994 397

Échéancier des cp à ouvrir

AE

CP 2020

CP 2021

CP 2022

CP au-delà 2022

 

Évaluation des engagements non couverts par des paiements au 31/12/2019


CP demandés sur AE antérieures à 2020 CP PLF / CP FDC et ADP


Estimation des CP 2021 sur AE antérieures à 2020


Estimation des CP 2022 sur AE antérieures à 2020


Estimation des CP au-delà de 2022 sur AE antérieures à 2020

40 386 994 397


9 709 773 077
0


7 511 329 791


5 564 806 498


17 601 085 031

 

AE nouvelles pour 2020 AE PLF / AE FDC et ADP


CP demandés sur AE nouvelles en 2020 CP PLF / CP FDC et ADP


Estimation des CP 2021 sur AE nouvelles en 2020


Estimation des CP 2022 sur AE nouvelles en 2020


Estimation des CP au-delà de 2022 sur AE nouvelles en 2020

25 352 286 775
66 747 898


2 878 035 763
66 747 898


3 563 328 774


2 752 341 035


16 158 581 203

 

Totaux


12 654 556 738


11 074 658 565


8 317 147 533


33 759 666 234


Clés d'ouverture des crédits de paiement sur ae 2020



CP 2020 demandés sur AE nouvelles en 2020 / AE 2020


CP 2021 sur AE nouvelles en 2020 / AE 2020


CP 2022 sur AE nouvelles en 2020 / AE 2020


CP au-delà de 2022 sur AE nouvelles en 2020 / AE 2020



11.6%


14%


10.8%


63.6%

Justification par action

ACTION n° 06    34,2%

Dissuasion


 

Titre 2

Hors titre 2

Total

FDC et ADP
attendus

Autorisations d'engagement

0

8 671 179 737

8 671 179 737

2 000 000

Crédits de paiement

0

3 844 301 000

3 844 301 000

2 000 000



Éléments de la dépense par nature


Titre et catégorie

Autorisations
d'engagement

Crédits
de paiement

Dépenses de fonctionnement

421 944 058

782 273 386

Dépenses de fonctionnement autres que celles de personnel

421 944 058

782 273 386

Dépenses d’investissement

8 249 235 679

3 062 027 614

Dépenses pour immobilisations corporelles de l’État

8 249 235 679

3 062 027 614

Total

8 671 179 737

3 844 301 000



Sous-action n° 06-14

Assurer la crédibilité technique de la dissuasion M51


OPÉRATION :  M51

I - BESOINS OPÉRATIONNELS ET DESCRIPTION TECHNIQUE


La sous-action comprend le programme de missile M51 ainsi que le développement et la production de sa charge utile.

Le M51 est un missile nucléaire stratégique à têtes multiples, à capacité intercontinentale, emporté sur les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins. Ce missile évolue par incréments pour assurer le maintien à long terme, de l’efficacité de la composante océanique de dissuasion. Cette évolution assure en outre le maintien des compétences industrielles de conception et de production.

Le missile M51 se décline actuellement en deux versions M51.1 et M51.2. Les travaux portant sur la troisième version (M51.3) ont été lancés en 2014.



II - Cible




III - Aspects industriels et commerciaux


Maître d’œuvre industriel du programme missile : ArianeGroup.

Sur le plan industriel, ce programme a des liens avec l’activité lanceurs spatiaux civils de la famille Ariane, ces derniers étant aussi fabriqués par ArianeGroup.



IV - CALENDRIER - DATES CLÉS - ÉCHÉANCIER COMMANDES-LIVRAISONS


4.1 - Calendrier

4.2 - Échéancier commandes-livraisons



Dans sa logique incrémentale, le programme M51 prévoit que les lots livrés fassent l’objet d’évolutions pour disposer de missiles dans différentes versions M51.2 et M51.3, après la livraison des lots M51.1.



V - ASPECTS FINANCIERS


5.1 - Autorisations d’engagement et crédits de paiement année 2020 (en €)



5.2 - Tableau des autorisations d’engagements sur tranche fonctionnelle (en M€)



5.3 - Tableau des engagements et des paiements (en M€)



Les principaux engagements prévus en 2020 couvrent la poursuite des travaux de développement et de production de la version M51.3.




Sous-action n° 06-15

Assurer la crédibilité technique de la dissuasion SNLE NG : adaptation M51


OPÉRATION :  snle ng : ADAPTATION M51 DES SNLE NG 

I - BESOINS OPÉRATIONNELS ET DESCRIPTION TECHNIQUE


Le programme « Adaptation M51 des SNLE » consiste à adapter les sous-marins lanceurs d’engins (SNLE) de type Le Triomphant (SNLE NG) au missile M51. Ce programme concerne trois des quatre SNLE en service. Le SNLE Le Terrible a été construit directement en version M51. Il comprend :

  • le développement de la composante embarquée du système d'armes de dissuasion M51 (CESAD M51) avec notamment la construction puis l’exploitation des moyens d’essais afférents ;
  • l'approvisionnement et la mise en place de cette CESAD M51 à bord des SNLE NG Le Triomphant, Le Téméraire et Le Vigilant, ainsi que la fourniture de la logistique initiale à terre ;
  • l'adaptation au M51 du centre d'entraînement des forces sousmarines.


II - Cible




III - Aspects industriels et commerciaux


La maîtrise d’œuvre est assurée par Naval Group avec comme principal sous-traitant la société CNIM.



IV - CALENDRIER - DATES CLÉS - ÉCHÉANCIER COMMANDES-LIVRAISONS


4.1 - Calendrier

4.2 - Échéancier commandes-livraisons




V - ASPECTS FINANCIERS


5.1 - Autorisations d’engagement et crédits de paiement année 2020 (en €)



5.2 - Tableau des autorisations d’engagements sur tranche fonctionnelle (en M€)



5.3 - Tableau des engagements et des paiements (en M€)





Sous-action n° 06-17

Assurer la crédibilité technique de la dissuasion - Air sol moyenne portée amélioré (ASMPA)


OPÉRATION :  ASMPA 

I - BESOINS OPÉRATIONNELS ET DESCRIPTION TECHNIQUE


Cette sous-action regroupe :

  • le programme de missile airsol moyenne portée amélioré (ASMPA), entré en service en 2009 sur Mirage 2000N K3 et en 2010 sur Rafale, et qui emporte la charge nucléaire de nouvelle génération TNA (tête nucléaire aéroportée) ; ce programme est clos depuis 2012, et le dernier escadron de Mirage 2000N a été retiré du service en 2018 ;
  • la rénovation à mivie du missile ASMPA, dont la réalisation a été lancée en 2016.


II – Cible




III – Aspects industriels et commerciaux


Le maître d’œuvre industriel est MBDA France.

Les principaux sous-traitants et coopérants sont Dassault, Roxel, Thales, IN SNEC, ASB et Daher Lhotellier.



IV - CALENDRIER - DATES CLÉS - ÉCHÉANCIER COMMANDES-LIVRAISONS


4.1 - Calendrier



4.2 - Échéancier commandes-livraisons




V - ASPECTS FINANCIERS


5.1 - Autorisations d’engagement et crédits de paiement année 2020 (en €)



5.2 - Tableau des autorisations d’engagements sur tranche fonctionnelle (en M€)



5.3 - Tableau des engagements et des paiements (en M€)



Les principaux engagements et paiements prévus en 2020 couvrent la poursuite de la réalisation du vecteur rénové.




Sous-action n° 06-18

Assurer la crédibilité technique de la dissuasion Simulation


OPÉRATION :  SIMULATION

I - BESOINS OPÉRATIONNELS ET DESCRIPTION TECHNIQUE


La sous-action couvre l’acquisition et le maintien en condition opérationnelle de l’ensemble des moyens (outils numériques et expérimentaux) et les études concourant à la garantie de la fiabilité de fonctionnement et de la sûreté des charges nucléaires suite à l’arrêt des essais nucléaires. Cette activité est indispensable au maintien sur le long terme de la capacité nationale de dissuasion nucléaire.


Les travaux comprennent notamment la réalisation du laser mégajoule (LMJ), des installations radiographiques et hydrodynamiques franco-britanniques (programme TEUTATES) et l’acquisition de supercalculateurs.



II - Aspects industriels et commerciaux


Les travaux sont confiés à la direction des applications militaires du CEA (CEA/DAM).



III - ASPECTS FINANCIERS


3.1 - Autorisations d’engagement et crédits de paiement année 2020 (en €)



3.2 - Tableau des engagements et des paiements (en M€)



Les principaux engagements prévus en 2020 couvrent :

  • la montée en puissance progressive de l’installation LMJ ;
  • la construction des installations radiographiques et hydrodynamiques dans le cadre du programme francobritannique TEUTATES ;
  • l’exploitation des supercalculateurs et la recherche et développement pour la génération suivante ;
  • la poursuite des études scientifiques et technologiques, des modélisations et intégrations dans des codes de calcul et des expérimentations contribuant à améliorer les standards de simulation numérique nécessaires à la garantie de la dissuasion.



Sous-action n° 06-19

Assurer la crédibilité technique de la dissuasion - Autres opérations


OPÉRATION : DISSUASION – AUTRES OPERATIONS

I - BESOINS OPÉRATIONNELS ET DESCRIPTION TECHNIQUE


Cette sous-action regroupe les travaux et opérations visant à :

  • maintenir la crédibilité technique de la dissuasion des sousmarins nucléaires lanceurs d’engins type « Le Triomphant » en service ;
  • fournir aux composantes aérienne et océanique des forces stratégiques les moyens nécessaires à la mission de dissuasion ;
  • maintenir sur le long terme la capacité nationale de dissuasion.


Elle comprend notamment :


Pour la composante océanique :

  • les opérations nécessaires à l’adaptation opérationnelle des sousmarins nucléaires lanceurs d’engin (SNLE) depuis l’admission au service actif du Triomphant, premier SNLE de nouvelle génération de la série ;
  • le démantèlement nucléaire et la déconstruction des coques des SNLE type « Le Redoutable M4 » ;
  • le démantèlement du système d’armes M45 (dont la mise en place d’un moyen de destruction biologique des propergols) et des installations associées ;
  • les opérations de mise à hauteur et de maintien à niveau des infrastructures et équipements de Cherbourg nécessaires aux sousmarins nucléaires en construction, en démantèlement ou en déconstruction (SNLE type « Le Redoutable M4 ») ;
  • l’entretien et l’adaptation des moyens d’essai à terre de la propulsion nucléaire navale.

Pour la composante aéroportée :

  • les travaux et opérations visant à renouveler le missile ASMPA audelà de l’horizon 2030 pour assurer la crédibilité technique de la dissuasion, avec le programme ASN4G ;
  • des travaux d’infrastructure dédiée à la composante aéroportée ;
  • les rénovations de l’avionique des ravitailleurs C135 FR et KC-135 R (conformité à la réglementation de la circulation aérienne générale), ainsi que l’application à ces appareils de diverses modifications nécessaires pour la réalisation des missions ou la sécurité des vols.
  • Pour les deux composantes :
  • les opérations de modernisation des moyens d’essais étatiques incluant le bâtiment d’expérimentation et de mesure (BEM) Monge ;
  • la production et le recyclage des matières nucléaires pour les armes nucléaires et les chaufferies ;
  • la réalisation et l’exploitation par le CEA/DAM du réacteur d’essais (RES) de Cadarache.


II – Cible


Pour l’ASN4G, successeur de l’ASMPA, la cible sera définie lors du lancement de la phase de réalisation.



III - Aspects industriels et commerciaux


Pour le domaine de la composante océanique, les industriels concernés sont principalement les sociétés ArianeGroup, Naval Group, Safran, TechnicAtome et Thales.

Pour le domaine de la composante aéroportée, les travaux concernant l’ASN4G, successeur du missile ASMPA, sont réalisés sous maîtrise d’œuvre MBDA.

Pour les infrastructures dédiées à la composante aéroportée, les travaux sont réalisés sous maîtrise d’ouvrage du service d’infrastructure de la défense (SID).

Les chaufferies nucléaires et armes nucléaires sont réalisées sous maîtrise d’ouvrage déléguée du CEA/DAM.

Le dernier des 11 avions C-135FR est sorti en novembre 2015 de son chantier de rénovation avionique, confié à la société Air France Industries. Le dernier des 3 avions KC-135R est sorti en juillet 2015 de son chantier de rénovation avionique, confié à Rockwell-Collins USA dans le cadre d’une procédure FMS (Foreign Military Sales) avec l’armée de l’air américaine.



IV - CALENDRIER - DATES CLÉS - ÉCHÉANCIER COMMANDES-LIVRAISONS


4.1 - Calendrier



4.2 - Échéancier commandes-livraisons


Pour l’ASN4G, l’échéancier commandes-livraisons sera défini lors du lancement de la phase de réalisation.



V - ASPECTS FINANCIERS


5.1 - Autorisations d’engagement et crédits de paiement année 2020 (en €)



5.2 - Tableau des autorisations d’engagements sur tranche fonctionnelle (en M€)