$@FwLOVariable(annee,2020)

$@FwLOVariable(numProg,169)

$@FwLOVariable(libelleProg,Reconnaissance et réparation en faveur du monde combattant)

$@FwLOVariable(enteteSousTitre,Justification au premier euro)

$@FwLOStyle(styleB3Programme, non)

Justification au premier euro


Éléments transversaux au programme

 

Éléments de synthèse du programme


 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

Numéro et intitulé de l'action
ou de la sous-action

Prévision LFI 
Consommation 

Titre 2 *
Dépenses
de personnel

Autres titres *

Total
y.c. FdC et AdP

Titre 2 *
Dépenses
de personnel

Autres titres *

Total
y.c. FdC et AdP

01 – Administration de la dette viagère

 
 

1 571 889 714
1 609 331 447

1 571 889 714
1 609 331 447

 
 

1 571 889 714
1 609 331 447

1 571 889 714
1 609 331 447

01.10 – Pensions militaires d'invalidité de victimes de guerre et allocations rattachées

 
 

911 689 714
919 775 664

911 689 714
919 775 664

 
 

911 689 714
919 775 664

911 689 714
919 775 664

01.11 – Retraite du combattant

 
 

660 200 000
689 555 783

660 200 000
689 555 783

 
 

660 200 000
689 555 783

660 200 000
689 555 783

02 – Gestion des droits liés aux pensions militaires d'invalidité

 
 

121 022 613
115 559 750

121 172 613
115 559 750

 
 

121 022 613
115 555 794

121 172 613
115 555 794

02.21 – Soins médicaux gratuits et appareillage des mutilés

 
 

45 400 000
37 479 867

45 550 000
37 479 867

 
 

45 400 000
37 475 911

45 550 000
37 475 911

02.22 – Remboursement des réductions de transport accordées aux invalides

 
 

1 800 000
1 573 530

1 800 000
1 573 530

 
 

1 800 000
1 573 530

1 800 000
1 573 530

02.23 – Remboursement des prestations de sécurité sociale aux invalides

 
 

73 822 613
76 506 352

73 822 613
76 506 352

 
 

73 822 613
76 506 352

73 822 613
76 506 352

03 – Solidarité

 
 

311 741 802
314 294 121

311 741 802
314 294 121

 
 

325 441 802
327 446 121

325 441 802
327 446 121

03.30 – Fonds de solidarité pour les anciens combattants d'Afrique du Nord et d'Indochine

 
 

 
 

0
0

 
 

 
 

0
0

03.31 – Majoration des rentes mutualistes des anciens combattants et victimes de guerre

 
 

226 100 000
230 050 645

226 100 000
230 050 645

 
 

226 100 000
230 050 645

226 100 000
230 050 645

03.32 – Subventions aux associations et oeuvres diverses

 
 

310 000
251 750

310 000
251 750

 
 

310 000
251 750

310 000
251 750

03.33 – Indemnités, pécules et frais de voyages sur les tombes

 
 

 
 

0
0

 
 

 
 

0
0

03.34 – Action sociale en faveur du monde combattant : Office national des anciens combattants (ONAC)

 
 

26 000 000
24 960 000

26 000 000
24 960 000

 
 

26 000 000
24 960 000

26 000 000
24 960 000

03.35 – Office national des anciens combattants (ONAC) : subventions

 
 

45 532 659
45 041 491

45 532 659
45 041 491

 
 

45 532 659
45 041 491

45 532 659
45 041 491

03.36 – Institution nationale des invalides : subventions

 
 

12 089 143
12 319 812

12 089 143
12 319 812

 
 

25 789 143
25 471 812

25 789 143
25 471 812

03.37 – Conseil national des communes compagnons de la libération - Subventions

 
 

1 710 000
1 670 423

1 710 000
1 670 423

 
 

1 710 000
1 670 423

1 710 000
1 670 423

07 – Actions en faveur des rapatriés

 
 

18 622 944
19 561 933

18 622 944
19 561 933

 
 

18 622 944
19 561 933

18 622 944
19 561 933

Total des crédits prévus en LFI *

0

2 023 277 073

2 023 277 073

0

2 036 977 073

2 036 977 073

Ouvertures / annulations y.c. FdC et AdP

 

+36 692 386

+36 692 386

 

+36 692 386

+36 692 386

Total des crédits ouverts

0

2 059 969 459

2 059 969 459

0

2 073 669 459

2 073 669 459

Total des crédits consommés

0

2 058 747 251

2 058 747 251

0

2 071 895 295

2 071 895 295

Crédits ouverts - crédits consommés

 

+1 222 208

+1 222 208

 

+1 774 164

+1 774 164


* hors FdC et AdP pour les montants de la LFI

 








 

   Passage du PLF à la LFI

 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

 

Titre 2
 

Autres titres

Total

Titre 2

Autres titres

Total

PLF

0

2 023 277 073

2 023 277 073

0

2 036 977 073

2 036 977 073

Amendements

0

0

0

0

0

0

LFI

0

2 023 277 073

2 023 277 073

0

2 036 977 073

2 036 977 073

 

Aucun amendement ne concernait le programme 169.



 

   Justification des mouvements réglementaires et des lois de finances rectificatives

Reports de crédits :


Le programme 169 n’a pas fait l’objet de reports de crédits sur fonds de concours.

Le programme 169 a fait l’objet d’un report de crédits hors fonds de concours de 15 000 € en AE et CP par arrêté du 14 février 2020.


Décret de virement :


Le programme 169 a fait l’objet d’un décret au 15 décembre 2020 portant virement de crédits en provenance du programme 167 pour 563 536 € afin de participer au financement des actions en faveur rapatriés.


Loi de finances rectificative :


La loi de finances rectificative n° 2020-1473 du 30 novembre 2020 a ouvert 36 100 000 € en AE et CP de crédits supplémentaires au bénéfice du programme 169.


 

   Origine et emploi des fonds de concours et attributions de produits

Le programme 169 a fait l’objet d’une ouverture de crédits de crédits en AE et en CP de 13 850 € correspondant à des attributions de produits en provenance de la « Fondation Hassan II pour les œuvres sociales des anciens combattants et anciens militaires du royaume du Maroc » pour les dépenses afférentes à l’appareillage des mutilés.

 

   Réserve de précaution et fongibilité

 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

 

Titre 2
 

Autres titres

Total

Titre 2

Autres titres

Total

Mise en réserve initiale

0

79 446 887

79 446 887

0

79 994 887

79 994 887

Surgels

0

0

0

0

0

0

Dégels

0

0

0

0

0

0

Réserve disponible avant mise en place du schéma de fin de gestion (LFR de fin d'année)

0

79 446 887

79 446 887

0

79 994 887

79 994 887

 

Les crédits de la réserve de précaution en AE et CP s’élevant respectivement à 79 446 887 € et 79 994 887 € ont été intégralement libérés en fin de gestion.


 

 

Dépenses pluriannuelles

 

Suivi des crédits de paiement associés à la consommation
des autorisations d'engagement (hors titre 2)


 

AE 2020

 

CP 2020

 

 

 

AE ouvertes en 2020 *
(E1)

2 059 969 459

 

CP ouverts en 2020 *
(P1)

2 073 669 459

 

 

 

AE engagées en 2020
(E2)

2 058 747 251

 

CP consommés en 2020
(P2)

2 071 895 295

 

 

AE affectées
non engagées
au 31/12/2020
(E3)

0

 

dont CP consommés en
2020 sur engagements
antérieurs à 2020

(P3 = P2 – P4)

13 152 000

 

 

AE non affectées
non engagées
au 31/12/2020
(E4 = E1 – E2 – E3)

1 222 208

 

dont CP consommés
en 2020 sur
engagements 2020

(P4)

2 058 743 295

 

Restes à payer

Engagements ≤ 2019 non
couverts par des paiements
au 31/12/2019 brut
(R1)

36 501 728

 

Travaux de fin de gestion
postérieurs au RAP 2019
(R2)

0

 

Engagements ≤ 2019 non
couverts par des paiements
au 31/12/2019 net

(R3 = R1 + R2)

36 501 728



CP consommés en 2020
sur engagements
antérieurs à 2020
(P3 = P2 – P4)

13 152 000



=

Engagements ≤ 2019 non
couverts par des paiements
au 31/12/2020
(R4 = R3 – P3)

23 349 728

 

 

AE engagées en 2020


(E2)

2 058 747 251



CP consommés en 2020
sur engagements 2020

(P4)

2 058 743 295



=

Engagements 2020 non
couverts par des paiements
au 31/12/2020
(R5 = E2 – P4)

3 956

 

 

Engagements non couverts
par des paiements
au 31/12/2020

(R6 = R4 + R5)

23 353 683

 

 

Estimation des CP 2021
sur engagements non
couverts au 31/12/2020
(P5)

4 252 207


 
 
NB : les montants ci-dessus correspondent uniquement aux crédits hors titre 2
 
 

* LFI 2020 + reports 2019 + mouvements réglementaires + FdC + AdP + fongibilité asymétrique + LFR

Estimation du montant
maximal des CP
nécessaires après 2021
pour couvrir les
engagements non
couverts au 31/12/2020
(P6 = R6 – P5)

19 101 476

 

 

Justification par action

 

ACTION

01 – Administration de la dette viagère


 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

Action / Sous-action

Prévision LFI y.c. FdC et AdP 
Réalisation 

Titre 2

Autres titres

Total

Titre 2

Autres titres

Total

01 – Administration de la dette viagère

 
 

1 571 889 714
1 609 331 447

1 571 889 714
1 609 331 447

 
 

1 571 889 714
1 609 331 447

1 571 889 714
1 609 331 447

01.10 – Pensions militaires d'invalidité de victimes de guerre et allocations rattachées

 
 

911 689 714
919 775 664

911 689 714
919 775 664

 
 

911 689 714
919 775 664

911 689 714
919 775 664

01.11 – Retraite du combattant

 
 

660 200 000
689 555 783

660 200 000
689 555 783

 
 

660 200 000
689 555 783

660 200 000
689 555 783

 

 

Éléments de la dépense par nature


 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

Titre et catégorie

Prévision LFI
y.c. FdC et AdP
 

Réalisation

Prévision LFI
y.c. FdC et AdP

Réalisation

Titre 6 : Dépenses d’intervention

1 571 889 714

1 609 331 447

1 571 889 714

1 609 331 447

Transferts aux ménages

1 571 889 714

1 609 331 447

1 571 889 714

1 609 331 447

01.10 – Pensions militaires d'invalidité de victimes de guerre et allocations rattachées

911 689 714

919 775 664

911 689 714

919 775 664

01.11 – Retraite du combattant

660 200 000

689 555 783

660 200 000

689 555 783

Total

1 571 889 714

1 609 331 447

1 571 889 714

1 609 331 447

 

coûts synthétiques




Synthese ACTION 01



AE

CP

Niveau

Description

Prévision LFI

Prévision FdC/ADP du PLF

Engagement hors TF

Ecart  Utilisation / Prévision LFI

Prévision LFI

Prévision FdC/ADP du PLF

Consommation

Ecart  Consommation / Prévision LFI

(1)

(2)

(4)

(5) = (3) + (4) - (1) - (2)

(1)

(2)

(3)

(4) = (3) - (1) - (2)

OS

Reconnaissance et réparation

1 571 889 714


0


1 609 331 447

37 441 733


1 571 889 714


0

1 609 331 447

37 441 733

Total

1 571 889 714


0


1 609 331 447

37 441 733

1 571 889 714


0

1 609 331 447

37 441 733

échéancier des paiements associes aux engagementS – perimetre hors TITRE 2




Engagements

Paiements


Niveau

Description

PLF/PLR

Eng restant à payer à fin 2019

Eng 2020

2020

2021

2022

> 2022

Total


OS

Reconnaissance et réparation

PLF


1 571,89

1 571,89




1 571,89


PLR


 1 609,33

 1 609,33

 

 

 

 1 609,33



Ecarts (PLR-PLF)


37,44

37,44




37,44


 

Sous-action

01.10 – Pensions militaires d'invalidité de victimes de guerre et allocations rattachées


Principales mesures de l’année

Le PLF 2020 comprenait une mesure nouvelle, au profit des conjoints survivants de grands invalides, permettant d’améliorer une majoration de pension aux conjoints survivants de grands invalides justifiant d’au moins 15 ans de vie commune et de soins constants.

Ainsi, le décret n° 2019-1449 du 24 décembre 2019, pris en application de la loi n° 2019-1479 du 28 décembre 2019 de finances pour 2020, a permis le rehaussement de la majoration spéciale prévue à l'article L. 141-20 du code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de guerre (CPMIVG) pour les conjoints et partenaires survivants de grands invalides ayant agi auprès d'eux comme tierce personne pour leur apporter des soins constants. Les durées de vie commune prises en compte et prévues par le décret ont été augmentées, ce qui conduit à une hausse des montants de la majoration.

L'arrêté du 28 août 2020 a porté le point PMI à 14,68 € au 1er janvier 2020 à la suite de l'augmentation de l'indice de traitement brut – grille indiciaire (publié conjointement par l'INSEE et le service statistique de la DGAFP).

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

1. Description 


La sous-action 10 recouvre les dépenses relatives au paiement des pensions militaires d’invalidité des victimes de guerre (PMIVG). Ces crédits sont reversés au CAS « Pensions » dont le programme 743 assure le règlement des pensions par l’intermédiaire des centres régionaux des pensions et de la trésorerie générale pour l’étranger.


2. Aspects financiers 


Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €)

Niveau

Description

AE

CP

Volume

Unité d'œuvre

Ratio

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Engagements hors TF

Ecart Utilisation / Prévisions

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Consommation

Ecart Consommation / Prévisions

-1

-2

-3

(4) =(3) - (1) - (2)

-1

-2

-3

(4) = (3) - (1) -(2)

ACT

PMI, pensions d'ayant-cause, allocations diverses

911 689 714

0

919 775 664

8 085 950

911 689 714

0

919 775 664

8 085 950

191 474

Nb pensionnés

(effectif moyen)

4 797

Total

911 689 714

0

919 775 664

8 085 950

911 689 714

0

919 775 664

8 085 950




Les dépenses exécutées sont supérieures de 0,9 % à la prévision LFI, soit + 8,1 M€. Elles correspondent, principalement, aux dotations versées au compte d’affectation spéciale (CAS) « Pensions », programme 743, sur lequel est imputé le paiement des pensions militaires d'invalidité (PMI). Le montant total des versements 2020 effectués par le programme 169 au programme 743 s’établit à 918,4 M€.


Les pensions versées par le CAS aux bénéficiaires se sont élevées au total à 918,4 M€ en 2020, soit une baisse de 72,3 M€ par rapport à 2019 (990,7 M€), diminution qui reflète la baisse tendancielle des effectifs bénéficiaires.

Le nombre de bénéficiaires s'établit à 186 288 au 31 décembre 2020. Le coût moyen unitaire par personne, sur la base de l’effectif moyen de 2020 (191 474) et de la consommation du CAS « Pensions », est de 4 797 €, en diminution de - 2,35 % par rapport à 2019.


La dépense constatée (918,4 M€) est plus importante que la prévision initiale en raison de l’application du « rapport constant » entre l’évolution de la valeur du point PMI et celle de l’évolution de l’indice de traitement brut – grille indiciaire, qui a conduit à une augmentation de 11 centimes au 1er janvier 2020 (arrêté du 28 août 2020 portant la valeur du point PMI à 14,68 €). La situation en gestion a nécessité une ouverture de crédits par la LFR n° 2020-1473 du 30 novembre 2020.


Évolution des effectifs et des crédits consacrés aux pensions militaires d'invalidité et des victimes de guerre


Année

LFI

Évolution crédits LFI par rapport à n-1 (en %)

Crédits consommés
(1)

Évolution crédits consommés par rapport à N-1 (en %)

Nombre de pensionnés au 31 décembre
(2)

Évolution effectifs (en %)

Ratio
(3)

2010

1 787 972 598

- 2,9 %

1 766 641 879

- 4,8 %

308 940

- 8,2 %

5 476

2011

1 709 250 000

- 4,4 %

1 679 177 940

- 5,0 %

295 073

- 4,5 %

5 560

2012

1 594 970 000

- 6,7 %

1 573 194 373

- 6,3 %

280 793

- 4,8 %

5 464

2013

1 490 700 000

- 6,5 %

1 470 719 340

- 6,5 %

266 914

- 4,9 %

5 370

2014

1 412 744 700

- 5,2 %

1 364 978 370

- 7,2 %

254 668

- 4,6 %

5 234

2015

1 295 550 000

- 8,3 %

1 278 408 380

- 6,3 %

241 360

- 5,2 %

5 155

2016

1 189 720 000

- 8,17 %

1 191 863 333

- 6,77 %

230 285

- 4,59 %

5 054

2017

1 141 350 000

- 4,07 %

1 133 370 077

- 4,91 %

216 496

- 5,99 %

5 073

2018

1 073 900 000

- 5,91 %

1 064 811 467

- 6,05 %

206 676

- 4,54 %

5 033

2019

965 300 000

- 10,11 %

990 659 826

- 6,96 %

196 660

- 4,85 %

4 912

2020

911 689 714

- 5,55 %

918 436 190

- 7,29 %

186 288

- 5,27 %

4 797

(1) Les crédits consommés correspondent à la dépense enregistrée sur le programme 743 du « CAS Pensions ».

(2) Source : Ministère de l’économie et des finances – service des retraites de l’État.

(3) Ce ratio est obtenu en divisant les crédits consommés par l’effectif moyen de l’année.

 

Sous-action

01.11 – Retraite du combattant


Principales mesures de l’année

En 2019, l’attribution de la carte du combattant a été étendue aux forces françaises présentes en Algérie entre 1962 et 1964[1], ouvrant droit à la retraite du combattant pour les bénéficiaires. 37 100 cartes ont été délivrées à ce titre depuis 2019 dont 2 003 cartes en 2020 (pour un montant estimé à 1,5 M€ en année pleine).


Par ailleurs, les retraites du combattant ont, comme les PMI, bénéficié de la revalorisation du point PMI, qui a été porté par l’arrêté du 28 août 2020 à 14,68 € au 1er janvier 2020.


Opération stratégique : reconnaissance et réparation

1. Description 

La sous-action 11 recouvre les dépenses relatives au paiement de la retraite du combattant. Ces crédits sont reversés au compte d’affectation spéciale « Pensions » dont le programme 743 assure le règlement des pensions par l’intermédiaire des centres régionaux des pensions et de la trésorerie générale pour l’étranger.


2. Aspects financiers 


Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €)


Niveau

Description

AE

CP

Volume

Unité d'œuvre

Ratio

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Engagements hors TF

Écart Utilisation / Prévisions

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Consommation

Écart Consommation / Prévisions

-1

-2

-3

(4) =(3) - (1) - (2)

-1

-2

-3

(4) = (3) - (1) -(2)

ACT

Retraite du combattant

660 200 000

0

689 555783

29 355 783


660 200 000

0

689 555 783


29 355 783


885 109

Nb pensionnés

 (effectif moyen)

781

Total

660 200 000

0

689 555783

29 355 783


660 200 000

0

689 555 783


29 355 783






Les dépenses exécutées correspondent aux dotations versées au CAS « Pensions », programme 743, sur lequel est imputé le paiement des retraites du combattant. Le montant du versement 2020 effectué par le programme 169 au programme 743, s’élève à 689,6 M€. Il tient compte de l’actualisation de la valeur du point PMI au titre du « rapport constant », pour un montant payé de 12,2 M€, dont 2,5 M€ au titre de la revalorisation de la valeur du point de PMI à 14,68 € au 1er janvier 2020.


La dépense constatée est supérieure de plus de 29 M€ au montant inscrit en LFI. La situation en gestion a nécessité une ouverture de crédits par la LFR n° 2020-1473 du 30 novembre 2020.


En 2020, 691,4 M€ ont été versés par le CAS « Pensions », en baisse de 21,4 M€ par rapport à la dépense de 2019 (712,7 M€). En raison de la publication, le 1er septembre 2020, de l’arrêté du 28 août portant revalorisation au 1er janvier 2020 de la valeur du point PMI, le service des retraites de l’État (SRE) n’a pu mettre en paiement que la moitié du montant global afférent.


Les effectifs réels au 31 décembre 2020 s’élèvent à 857 205, soit un écart de - 0,52 % avec la prévision initiale (861 666). Ces effectifs prennent en compte les bénéficiaires de la mesure d’attribution de la carte du combattant aux forces françaises présentes en Algérie entre 1962 et 1964 (37 100 délivrées depuis 2019 dont 2 003 cartes en 2020).

Le rythme d’attribution constaté pour l’année 2020 ramène, à ce stade, l’objectif initialement prévu de 50 000 à 40 000 cartes.


Évolution des effectifs et des crédits consacrés à la retraite du combattant


Année

LFI

Évolution crédits LFI par rapport à n-1 (en %)

Crédits consommés
(1)

Évolution crédits consommés par rapport à N-1 (en %)

Nombre de pensionnés au 31 décembre
(2)

Évolution effectifs (en %)

Ratio
(3)

2010

799 000 000

4,6 %

798 393 641

2,7 %

1 339 730

- 3,8 %

584

2011

793 000 000

- 0,8 %

798 646 610

0,0 %

1 287 388

- 3,9 %

608

2012

802 500 000

1,2 %

817 680 190

2,4 %

1 237 694

- 3,9 %

648

2013

821 300 000

2,3 %

851 696 988

4,2 %

1 200 185

- 3,0 %

699

2014

807 940 000

- 1,6 %

813 229 659

- 4,5 %

1 159 167

- 3,4 %

689

2015

784 700 000

- 2,9 %

771 498 790

- 5,1 %

1 108 996

- 4,3 %

680

2016

756 600 000

- 3,6 %

737 259 266

- 4,4 %

1 058 921

- 4,5 %

680

2017

748 000 000

- 1,1 %

744 993 857

1,1 %

1 000 550

- 5,5 %

723

2018

743 843 717

- 0,6 %

733 269 561

1,6 %

940 071

- 6,0 %

756

2019

708 500 000

- 4,75 %

712 736 603

- 2,80 %

913 012

- 2,88 %

769

2020

660 200 000

- 6,82 %

691 374 757

- 3,0 %

857 205

- 6,11 %

781


(1) Les crédits consommés correspondent à la dépense enregistrée sur le programme 743 du « CAS Pensions ».

(2) Source : Ministère de l’économie et des finances – service des retraites de l’État.

(3) Ce ratio est obtenu en divisant les crédits consommés par l’effectif moyen de l’année  



coûts synthétiques




SYNTHÈSE ACTION 01



AE

CP

Niveau

Description

Prévision LFI

Prévision FdC/ADP du PLF

Engagement hors TF

Écart  Utilisation / Prévision LFI

Prévision LFI

Prévision FdC/ADP du PLF

Consommation

Écart  Consommation / Prévision LFI

(1)

(2)

(4)

(5) = (3) + (4) - (1) - (2)

(1)

(2)

(3)

(4) = (3) - (1) - (2)

OS

Reconnaissance et réparation

1 571 889 714


0


1 609 331 447

37 441 733


1 571 889 714


0

1 609 331 447

37 441 733

Total

1 571 889 714


0


1 609 331 447

37 441 733

1 571 889 714


0

1 609 331 447

37 441 733

ÉCHÉANCIER DES PAIEMENTS ASSOCIÉS AUX ENGAGEMENTS – PÉRIMÈTRE HORS TITRE 2




Engagements

Paiements


Niveau

Description

PLF/PLR

Eng restant à payer à fin 2019

Eng 2020

2020

2021

2022

> 2022

Total


OS

Reconnaissance et réparation

PLF


1 571,89

1 571,89




1 571,89


PLR


 1 609,33

 1 609,33

 

 

 

 1 609,33



Ecarts (PLR-PLF)


37,44

37,44




37,44



[1] Le gouvernement a décidé d’accorder, à compter du 1er janvier 2019, la carte du combattant aux personnes présentes en Algérie pendant une durée de 4 mois ou 120 jours, entre le 3 juillet 1962 et le 1er juillet 1964, dans le cadre des missions menées en Algérie après le 2 juillet 1962 conformément aux accords d'Evian, au titre des opérations extérieures (arrêté du 12 décembre 2018, modifiant l'arrêté du 12 janvier 1994).

 

ACTION

02 – Gestion des droits liés aux pensions militaires d'invalidité


 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

Action / Sous-action

Prévision LFI y.c. FdC et AdP 
Réalisation 

Titre 2

Autres titres

Total

Titre 2

Autres titres

Total

02 – Gestion des droits liés aux pensions militaires d'invalidité

 
 

121 172 613
115 559 750

121 172 613
115 559 750

 
 

121 172 613
115 555 794

121 172 613
115 555 794

02.21 – Soins médicaux gratuits et appareillage des mutilés

 
 

45 550 000
37 479 867

45 550 000
37 479 867

 
 

45 550 000
37 475 911

45 550 000
37 475 911

02.22 – Remboursement des réductions de transport accordées aux invalides

 
 

1 800 000
1 573 530

1 800 000
1 573 530

 
 

1 800 000
1 573 530

1 800 000
1 573 530

02.23 – Remboursement des prestations de sécurité sociale aux invalides

 
 

73 822 613
76 506 352

73 822 613
76 506 352

 
 

73 822 613
76 506 352

73 822 613
76 506 352

 

 

Éléments de la dépense par nature


 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

Titre et catégorie

Prévision LFI
y.c. FdC et AdP
 

Réalisation

Prévision LFI
y.c. FdC et AdP

Réalisation

Titre 3 : Dépenses de fonctionnement

5 300 000

4 766 997

5 300 000

4 762 790

Dépenses de fonctionnement autres que celles de personnel

5 300 000

4 766 997

5 300 000

4 762 790

02.21 – Soins médicaux gratuits et appareillage des mutilés

5 300 000

4 766 997

5 300 000

4 762 790

Titre 6 : Dépenses d’intervention

115 872 613

110 792 752

115 872 613

110 793 004

Transferts aux ménages

115 872 613

110 792 752

115 872 613

110 793 004

02.21 – Soins médicaux gratuits et appareillage des mutilés

40 250 000

32 712 870

40 250 000

32 713 121

02.22 – Remboursement des réductions de transport accordées aux invalides

1 800 000

1 573 530

1 800 000

1 573 530

02.23 – Remboursement des prestations de sécurité sociale aux invalides

73 822 613

76 506 352

73 822 613

76 506 352

Total

121 172 613

115 559 750

121 172 613

115 555 794

 

 

Sous-action

02.21 – Soins médicaux gratuits et appareillage des mutilés


Principales mesures de l’année

Cette prestation n'a pas fait l'objet de mesure spécifique.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

1. Description 


L'article L. 212-1 du code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre (CPMIVG) dispose que l'État doit gratuitement aux titulaires d'une pension d'invalidité les prestations médicales, paramédicales, chirurgicales, pharmaceutiques et de cures thermales nécessitées par les infirmités qui donnent lieu à pension ou appareillage. Le suivi sanitaire des anciens militaires est également pris en charge par l’État.


Les articles L. 213-1 et R. 213-2 du CPMIVG disposent que les invalides pensionnés au titre du code ont droit aux appareils nécessités par les infirmités qui ont motivé la pension. Les appareils et accessoires sont fournis, réparés et remplacés aux frais de l'État tant que l'infirmité en cause nécessite l'appareillage.


La sous-action 21 retrace les crédits nécessaires à la prise en charge de ces prestations. Elle permet également de financer les frais de gestion de la Caisse nationale miitaire de sécurité sociale (CNMSS), les expertises médicales prescrites aux demandeurs de pensions militaires d’invalidité et les affections présumées imputables au service (APIAS).


2. Aspects financiers 


Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €)


Niveau

Description

AE

CP

Volume

Unité d'œuvre

Ratio


 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Engagements hors TF

Écart Utilisation / Prévisions

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Consommation

Écart Consommation / Prévisions


-1

-2

-3

(4) =(3) - (1) - (2)

-1

-2

-3

(4) = (3) - (1) -(2)


ACT

Accidents ou Affections Présumés Imputables Au Service - APIAS

8 600 000

0

9 466 018

866 018

8 600 000

0

9 461 811

861 811

NC

Nb bénéficiaires



ACT

Appareillage et accessoires des mutilés

6 700 000

150 000

4 655 773

- 2 194 227

6 700 000

150 000

4 655 773

- 2 194 227

NC




ACT

Dépenses de gestion de la CNMSS

5 300 000

0

4 747 012

- 552 988

5 300 000

0

4 747 012

- 552 988

1

CNMSS

4 747 012


ACT

Frais dép. bénéf. & médecins, expertises médicales

1 000 000

0

658 351

- 341 649

1 000 000

0

658 351

- 341 649


Nb actes



ACT

Soins médicaux et suivi anciens militaires

23 800 000

0

20 872 162

- 2 927 838

23 800 000

0

20 872 162

- 2 927 838

47 783

Nb bénéficiaires


437


Total

45 400 000

150 000

40 399 317

- 5 150 683

45 400 000

150 000

40 395 109

- 5 154 891






1. Les soins médicaux gratuits


Les bénéficiaires potentiels de soins médicaux gratuits sont des invalides titulaires d’une PMI. Le nombre d’invalides de droit direct au 31 décembre 2019 était de 137 039. Néanmoins les demandeurs, dénommés « bénéficiaires actifs » (utilisateur du carnet de soins), ne représentent qu’un tiers environ des invalides pensionnés, soit 45 680. Le coût moyen annuel par bénéficiaire est estimé à 437 € (482 € en 2019) pour un effectif moyen de 47 783 bénéficiaires.


Les dépenses d’intervention en soins médicaux gratuits sont partagées entre la caisse nationale militaire de sécurité sociale (CNMSS), l’office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC-VG, pour les services d’Afrique du Nord) et les ambassades.


L’écart constaté de - 2,9 M€ par rapport à la prévision initiale résulte à la fois d’une diminution du coût moyen annuel par bénéficiaire et de la poursuite de la baisse tendancielle du nombre de bénéficiaires.


Évolution des effectifs et des crédits consacrés aux soins médicaux gratuits et au suivi sanitaire des anciens militaires (hors frais de gestion de la CNMSS)


Année

LFI

Évolution %

Crédits consommés

Évolution %

Effectif au 31 décembre N-1 Bénéficiaires actifs

Évolution %

2010

67 327 000

2,0 %

51 759 664

- 17,2 %

77 026

- 3,8%

2011

55 474 682

- 17,6 %

51 142 139

- 1,2 %

71 226

- 7,5%

2012

50 200 000

- 9,5 %

45 217 859

- 11,6 %

68 168

- 4,3%

2013

42 900 000

- 14,5 %

40 109 000

- 11,3 %

63 068

- 7,5%

2014

38 620 000

- 10,0 %

37 865 344

- 5,6 %

57 838

- 8,3%

2015

35 100 000

- 9,1 %

35 583 975

- 6,0 %

55 334

- 4,3%

2016

33 500 000

- 4,6 %

31 857 917

- 10,5 %

56 918

- 4,6%

2017

31 600 000

- 5,7 %

28 966 095

- 9,1 %

54 620

- 4,0%

2018*

28 700 000

- 9,2 %

27 038 508

- 6,7 %

51 941

- 4,9%

2019*

27 400 000

- 4,5 %

24 550 520

- 9,2 %

49 885

- 4,0%

2020*

23 800 000

- 13,1 %

20 871 374

- 15,0 %

45 680

- 8,4%

  *Dépense CHORUS hors rétablissement de crédits


2. L'appareillage des mutilés


Pour l'appareillage également, les dépenses d’intervention sont partagées entre la CNMSS, l'ONAC-VG (pour les services d’Afrique du Nord) et les ambassades.


La dépense globale d’appareillage est de 4,7 M€ en AE/CP, soit une baisse de 30,5 % par rapport à la prévision initiale (- 2 M€). Cette évolution s’inscrit dans la tendance structurellement baissière des effectifs mais son importance reflète aussi une variation conjoncturelle notée en 2019 et qui s’est poursuivie en 2020 (diminution sensible de la prise en charge globale afférente à des postes relativement onéreux comme les appareillages de nouvelle génération).

Pour mémoire, la dépense en faveur des prothèses de nouvelle génération s’est élevée à 0,4 M€. Depuis 2015, ces prothèses sont accordées par la commission de secours et prestations complémentaires (CSPC), mise en place le 1er juillet 2015 et rattachée à l’action sociale du ministère des armées (arrêté du 16 avril 2015).




Évolution des crédits consacrés à l'appareillage des mutilés (la dépense CERAH est incluse dans les crédits consommés jusqu'en 2010)


Année

LFI

Évolution %

Crédits consommés

Évolution %

2010

9 978 000

4,8 %

7 852 846

- 16,3 %

2011

8 500 000

- 14,8 %

7 286 304

- 7,2 %

2012

8 700 000

2,4 %

7 200 000

- 1,2 %

2013

7 500 000

- 13,8 %

7 300 987

1,4 %

2014

7 500 000

0,0 %

6 769 611

- 7,3 %

2015

7 500 000

0,0 %

6 848 847

1,2 %

2016

6 900 000

- 8,0 %

6 253 397

- 8,7 %

2017

7 800 000

13,04 %

6 460 515

3,3 %

2018

6 500 000

- 16,7 %

6 708 241

3,8 %

2019

7 000 000

7,7 %

5 357 249

- 20,1 %

2020

6 700 000

- 4,3 %

4 655 773

- 13,1 %



3. Les dépenses liées aux frais d’expertises médicales des pensions militaires d’invalidité


La consommation 2020 relative aux expertises médicales prescrites dans le cadre de l'instruction des demandes de pensions militaires d'invalidité s'élève à 0,7 M€. Cette consommation correspond à 3 832 actes pour un coût moyen de 172 €.


4. Les frais de gestion de la CNMSS


Les frais de gestion versés à la CNMSS au titre de la gestion administrative des soins médicaux gratuits et de l’appareillage s’élèvent à 4,7 M€, soit une diminution de 0,5 M€ par rapport à la consommation 2019 (5,2 M€). Pour mémoire, ils englobent depuis 2016 les frais de gestion des APIAS. La mutualisation des deux missions déléguées (SMG et APIAS) a permis d’atteindre la cible de 85 ETPMA (équivalents temps pleins moyens annuels) grâce aux économies d’échelle.


5. Affections présumées imputables au service (APIAS)


Les APIAS présentent une dépense nette de 6,5 M€, déduction faite d’un rétablissement de crédits. Le programme 169 a bénéficié à ce titre d’un rétablissement de crédits de 2,9 M€ en provenance de la gendarmerie.

 

Sous-action

02.22 – Remboursement des réductions de transport accordées aux invalides


Principales mesures de l’année

Il n’y a pas eu de mesure spécifique concernant cette prestation.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

1. Description 


Les réductions accordées par la SNCF représentent 50 % ou 75 % des tarifs de transport du réseau. Les bénéficiaires potentiels, pensionnés au titre de l’Afrique du Nord, victimes civiles de guerre, réformés pensionnés hors guerre, doivent être pensionnés au moins à 25 % et être titulaires d'une carte d'invalidité délivrée par l'ONAC-VG.


2. Aspects financiers 


Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €)


Niveau

Description

AE

CP

Volume

Unité d'œuvre

Ratio

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Engagements hors TF

Écart Utilisation / Prévisions

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Consommation

Écart Consommation / Prévisions

-1

-2

-3

(4) =(3) - (1) - (2)

-1

-2

-3

(4) = (3) - (1) -(2)

ACT

Remboursement des réductions de transport SNCF

1 800 000

0

1 573 530

- 226 470

1 800 000

0

1 573 530

- 226 470

34 980

Nb

bénéficiaires

45 


La dépense relative au remboursement des réductions accordées par la SNCF à certains invalides pensionnés a diminué de 11,6 % par rapport à 2019. Comme chaque année une part de cette diminution s’explique par la décroissance d’ayants droit en âge de voyager à laquelle s’ajoute, pour 2020, les restrictions de déplacement imposées notamment lors du premier confinement. La dépense évolue selon la fréquentation du réseau par les bénéficiaires et en fonction des tarifs SNCF. Le coût moyen exécuté en 2020 s’établit à 45 €.



Évolution des effectifs et des crédits consacrés au remboursement des réductions de transport accordées aux invalides


Année

LFI

Évolution %

Crédits consommés

Évolution %

Effectif au 31 décembre N-1 Bénéficiaires actifs

Évolution %

2010

5 000 000

8,7 %

4 369 022

- 8,9 %

59 863

- 3,5 %

2011

4 731 294

- 5,4 %

3 035 657

- 30,5 %

52 462

- 12,4 %

2012

4 600 000

- 2,8 %

3 707 698

22,1 %

53 365

1,7 %

2013

3 300 000

- 28,3 %

3 986 045

7,5 %

51 938

- 2,7 %

2014

3 400 000

3,0 %

3 461 823

- 13,2 %

52 538

1,2 %

2015

3 474 830

2,2 %

3 228 992

- 6,7 %

49 436

- 5,9 %

2016

3 300 000

- 5,0 %

2 836 875

- 12,1 %

55 899

13,1 %

2017

3 200 000

- 3,0 %

2 500 376

- 11,9 %

45 732

- 18,2 %

2018

2 700 000

- 15,6 %

2 285 652

- 8,6 %

40 744

- 10,9 %

2019

2 200 000

- 18,5 %

1 780 109

- 22,1 %

35 116

- 13,8 %

2020

1 800 000

- 18,2 %

1 573 530

- 11,6 %

34 843

- 0,8 %

 

Sous-action

02.23 – Remboursement des prestations de sécurité sociale aux invalides


Principales mesures de l’année

Il n’y a pas eu de mesure particulière pour 2020.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

1. Description 


La sous-action 23 a vocation à financer la section « Invalides de guerre » du régime général de l’assurance maladie ouverte en faveur des pensionnés qui ne détiennent pas déjà la qualité d’assuré social, pour couvrir les affections dont ils sont atteints et qui ne relèvent pas d’une prise en charge par les soins médicaux gratuits ou au titre de l’appareillage.


2. Aspects financiers :


Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €)


Niveau

Description

AE

CP

Volume

Unité d'œuvre

Ratio

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Engagements hors TF

Écart Utilisation / Prévisions

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Consommation

Écart Consommation / Prévisions

-1

-2

-3

(4) =(3) - (1) - (2)

-1

-2

-3

(4) = (3) - (1) -(2)

ACT

Remboursement à la CNAMTS des prestations versées

73 822 613

0

76 506 352

2 683 739

73 822 613

0

76 506 352

2 683 739

5 797 

NA 

13 794 



Pour 2020, la dépense constatée s’élève à 76,5 M€. Elle prend en compte un apurement 2019 de 3,4 M€, qui vient en déduction de la facturation 2020 de la CNAM (79,9 M€).

En 2020, le dispositif a bénéficié à un effectif moyen de 5 797 assurés pensionnés de guerre et le coût moyen par bénéficiaire s’établit à 13 794 €.


Évolution des effectifs et des crédits consacrés au remboursement des prestations de sécurité aux invalides


Année

LFI

Évolution %

Dépenses d'exercice *

Évolution %

Dépenses exécutées

Évolution %

Effectifs (N-1)

Évolution

2011

124 238 636

- 3,9 %

122 119 967

- 10,7 %

107 449 213

- 17,3 %

16 374

3,0 %

2012

92 000 000

- 25,9 %

118 045 790

- 3,3 %

113 971 614

6,1 %

15 102

- 7,8 %

2013

103 000 000

12,0 %

110 384 796

- 6,5 %

102 723 808

- 9,9 %

13 482

- 10,7 %

2014

96 500 000

- 6,3 %

107 440 744

- 2,7 %

104 496 688

1,7 %

11 463

- 15,0 %

2015

94 600 000

- 2,0 %

102 353 206

- 4,7 %

97 268 070

- 6,9 %

10 061

- 12,2 %

2016

93 500 000

- 1,2 %

94 649 856

- 7,6 %

86 946 512

- 10,6 %

8 837

- 13,0 %

2017

85 200 000

- 8,9 %

89 492 600

- 5,4 %

84 335 341

- 3,0 %

7 704

- 12,8 %

2018

80 900 000

- 5,1 %

85 759 070

- 4,2 %

82 025 538

- 2,7 %

6 980

- 9,4 %

2019

76 900 000

- 4,9 %

83 404 601

- 2,7 %

81 050 134

- 1,2 %

6 149

- 11,9 %

2020 (*)

73 822 613

- 4,0 %

79 955 477

- 4,1 %

76 506 352

- 5,6 %

5 444

- 11,5 %

(*) Consommation réelle 2020 et effectifs réels au 31 décembre N-1

(1) Les dépenses d’exercice reprennent les dépenses N-1 facturées en année N par la CNAMTS.

(2) 2011 : effectif corrigé suite à la mise en place d’un nouveau logiciel de comptabilisation des effectifs

coûts synthétiques



SYNTÈSE ACTION 02



AE

CP

Niveau

Description

Prévision LFI

Prévision FdC/AdP du PLF

Affectation sur TF

Engagement hors TF

Écart  Utilisation / Prévision LFI

Prévision LFI

Prévision FdC/AdP du PLF

Consommation

Écart  Consommation / Prévision LFI

(1)

(2)

(3)

(4)

(5) = (3) + (4) - (1) - (2)

(1)

(2)

(3)

(4) = (3) - (1) - (2)

OS

Reconnaissance et réparation

121 022 613


150 000

0

118 479 199


- 2 693 414


121 022 613


150 000


118 474 992


- 2 697 621


Les éléments ci-dessus intègrent à la consommation brute Chorus :

  • les retraits d’engagements juridiques basculés ;
  • les recyclages d’AE ;
  • les rétablissements de crédits ;
  • la correction d’éventuelles erreurs d’imputation.

Cela explique un écart de + 2,9 M€ en AE et en CP avec le tableau en introduction de la justification au premier euro de l'action 02.

ÉCHÉANCIER DES PAIEMENTS ASSOCIÉs AUX ENGAGEMENTS – PÉRIMÈTRE HORS TITRE 2




Engagements

Paiements

Niveau

Description

PLF/PLR

Eng restant à payer à fin 2019

Eng 2020

2020

2021

2022

> 2022

Total

OS

Reconnaissance et réparation

PLF

0

121,17

121,17

0

0


121,17

PLR

 0

118,48

118,47

 0

 0

 0

118,47



SUIVI DES FONDS DE CONCOURS ET ATTRIBUTIONS DE PRODUITS


Niveau

OS

Prévision LFI

Consommation

Écart Consommation / Prévisions

OS

RRMC

150 000

13 850

136 150

Total

150 000

13 850

136 150

Les fonds de concours sont des attributions de produits et ressources exceptionnelles en provenance de la « Fondation Hassan II pour les œuvres sociales des anciens combattants et anciens militaires du royaume du Maroc », pour les dépenses afférentes à l'appareillage des mutilés. En 2020, le BOP Réparation a perçu un montant de 13 850 € au titre de la gestion 2020. À l’instar de 2019, on constate une attrition du montant des attributions de produits en provenance du Maroc, d’où l’écart entre la consommation et la prévision initiale. La coopération a été redynamisée localement à l’automne 2020, dans l’espoir d’une remontée des montants financiers afférents.

 

ACTION

03 – Solidarité


 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

Action / Sous-action

Prévision LFI y.c. FdC et AdP 
Réalisation 

Titre 2

Autres titres

Total

Titre 2

Autres titres

Total

03 – Solidarité

 
 

311 741 802
314 294 121

311 741 802
314 294 121

 
 

325 441 802
327 446 121

325 441 802
327 446 121

03.30 – Fonds de solidarité pour les anciens combattants d'Afrique du Nord et d'Indochine

 
 

 
 

0
0

 
 

 
 

0
0

03.31 – Majoration des rentes mutualistes des anciens combattants et victimes de guerre

 
 

226 100 000
230 050 645

226 100 000
230 050 645

 
 

226 100 000
230 050 645

226 100 000
230 050 645

03.32 – Subventions aux associations et oeuvres diverses

 
 

310 000
251 750

310 000
251 750

 
 

310 000
251 750

310 000
251 750

03.33 – Indemnités, pécules et frais de voyages sur les tombes

 
 

 
 

0
0

 
 

 
 

0
0

03.34 – Action sociale en faveur du monde combattant : Office national des anciens combattants (ONAC)

 
 

26 000 000
24 960 000

26 000 000
24 960 000

 
 

26 000 000
24 960 000

26 000 000
24 960 000

03.35 – Office national des anciens combattants (ONAC) : subventions

 
 

45 532 659
45 041 491

45 532 659
45 041 491

 
 

45 532 659
45 041 491

45 532 659
45 041 491

03.36 – Institution nationale des invalides : subventions

 
 

12 089 143
12 319 812

12 089 143
12 319 812

 
 

25 789 143
25 471 812

25 789 143
25 471 812

03.37 – Conseil national des communes compagnons de la libération - Subventions

 
 

1 710 000
1 670 423

1 710 000
1 670 423

 
 

1 710 000
1 670 423

1 710 000
1 670 423

 

 

Éléments de la dépense par nature


 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

Titre et catégorie

Prévision LFI
y.c. FdC et AdP
 

Réalisation

Prévision LFI
y.c. FdC et AdP

Réalisation

Titre 3 : Dépenses de fonctionnement

59 331 802

59 031 726

59 331 802

59 031 726

Subventions pour charges de service public

59 331 802

59 031 726

59 331 802

59 031 726

03.35 – Office national des anciens combattants (ONAC) : subventions

45 532 659

45 041 491

45 532 659

45 041 491

03.36 – Institution nationale des invalides : subventions

12 089 143

12 319 812

12 089 143

12 319 812

03.37 – Conseil national des communes compagnons de la libération - Subventions

1 710 000

1 670 423

1 710 000

1 670 423

Titre 6 : Dépenses d’intervention

252 410 000

255 262 395

252 410 000

255 262 395

Transferts aux ménages

252 100 000

255 010 645

252 100 000

255 010 645

03.31 – Majoration des rentes mutualistes des anciens combattants et victimes de guerre

226 100 000

230 050 645

226 100 000

230 050 645

03.34 – Action sociale en faveur du monde combattant : Office national des anciens combattants (ONAC)

26 000 000

24 960 000

26 000 000

24 960 000

Transferts aux collectivités territoriales

 

13 000

 

13 000

03.32 – Subventions aux associations et oeuvres diverses

 

13 000

 

13 000

Transferts aux autres collectivités

310 000

238 750

310 000

238 750

03.32 – Subventions aux associations et oeuvres diverses

310 000

238 750

310 000

238 750

Titre 7 : Dépenses d’opérations financières

 

 

13 700 000

13 152 000

Dotations en fonds propres

 

 

13 700 000

13 152 000

03.36 – Institution nationale des invalides : subventions

 

 

13 700 000

13 152 000

Total

311 741 802

314 294 121

325 441 802

327 446 121

 

 

Sous-action

03.31 – Majoration des rentes mutualistes des anciens combattants et victimes de guerre


Principales mesures de l’année

La revalorisation annuelle des majorations légales fixée par arrêté du ministre de l'action et des comptes publics[1]  s'est élevée à 1,6 % pour les rentes servies en 2019 (majorations légales facturées au ministère des armées par les organismes mutualistes en 2020).

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

1. Description 


Cette sous-action permet le financement des majorations légales et spécifiques des rentes mutualistes auxquelles les anciens combattants peuvent souscrire.

Les titulaires de la carte du combattant ou du titre de reconnaissance de la Nation ont en effet la possibilité d'adhérer à un dispositif particulier de rente viagère mutualiste.

Ce dispositif leur ouvre droit à une majoration légale et, dans la limite d'un plafond fixé par la loi de finances, au bénéfice d'une majoration spécifique variable selon l'âge et le délai de souscription, après la date de délivrance de la carte ou du titre. Le plafond donnant lieu à majoration de la retraite mutualiste du combattant est fixé à 125 points d'indice des pensions militaires d'invalidité (PMI), soit 1 835 € au 1er janvier 2020 (arrêté du 28 août 2020 portant le point PMI à 14,68 € au 1er janvier 2020).

Les organismes mutualistes versent les majorations aux souscripteurs et sont remboursés l'année suivante par l'État.


2. Aspects financiers 


Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €)


Niveau

Description

AE

CP

Volume

Unité d'œuvre

Ratio

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Engagements hors TF

Ecart Utilisation / Prévisions

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Consommation

Ecart Consommation / Prévisions

-1

-2

-3

(4) =(3) - (1) - (2)

-1

-2

-3

(4) = (3) - (1) -(2)

ACT

Majoration des rentes mutualistes

226 100 000

0

230 050 645

3 950 645

226 100 000

0

230 050 645

3 950 645

322 059

Nbre bénéficiaires


714 


La dépense d’exercice s’est élevée à 230,0 M€ en 2020, supérieure de 3,9 M€ à la prévision initiale, mais en baisse de 1,1 % par rapport à l'année précédente (232,6 M€).

La dépense d’exercice supérieure au montant inscrit en LFI s’explique par la revalorisation annuelle des taux de majoration légale en hausse sensible en 2019 par rapport aux années précédentes.

La baisse de la dépense par rapport à l’année précédente résulte, quant à elle, principalement de la diminution du nombre de bénéficiaires, et s’inscrit dans la tendance baissière constatée depuis plusieurs années. Les effectifs au 31 décembre 2020 ont diminué de 4,2 %.


Sur la dépense d’exercice, le coût moyen par bénéficiaire s’établit à titre indicatif à 714 €, en légère hausse par rapport à 2019.


Évolution des effectifs et des crédits consacrés aux majorations des rentes mutualistes des anciens combattants et victimes de guerre


Année

LFI

Évolution %

Dépenses d'exercice *

Évolution %

Dépenses exécutées

Évolution %

Effectifs (N-1)

Évolution

2009

239 084 921

5,6 %

238 379 213

3,1 %

226 300 160

2,1 %

423 356

- 0,5 %

2010

247 000 000

3,3 %

243 349 025

2,1 %

255 428 078

12,9 %

418 164

- 1,2 %

2011

255 062 820

3,3 %

247 536 855

1,7 %

247 536 855

- 3,1 %

410 827

- 1,8 %

2012

255 000 000

0,0 %

250 784 544

1,3 %

249 856 488

0,9 %

403 650

- 1,7 %

2013

263 100 000

3,2 %

252 845 441

0,8 %

253 773 498

1,6 %

395 441

- 2,0 %

2014

264 700 000

0,6 %

250 543 960

- 0,9 %

250 543 960

- 1,3 %

385 434

- 2,5 %

2015

258 300 000

- 2,4 %

253 806 168

1,3 %

253 806 168

1,3 %

375 054

- 2,7 %

2016

261 700 000

1,3 %

250 533 831

- 1,3 %

250 533 831

- 1,3 %

362 770

- 3,2 %

2017

252 000 000

- 3,7 %

244 668 945

- 2,3 %

244 668945

1,3 %

353 031

- 2,7 %

2018

247 400 000

- 1,8 %

237 024 674

- 3,1 %

237 024 674

- 3,1 %

340 918

- 3,4 %

2019

234 700 000

- 5,1 %

232 567 483

- 1,9 %

232 567 483

- 1,9 %

328 943

- 3,5 %

2020

226 100 000

- 3,7 %

230 050 645

- 1,1 %

230 050 645

- 1,1 %

315 175

- 4,2 %

* Les dépenses d’exercice correspondent aux dépenses de l’année N-1 facturées en année N par les sociétés mutualistes.

NB : 928 057 € de frais de gestion facturés en 2012 ont été payés en 2013.


[1] Arrêté du 18 décembre 2018 portant majoration de certaines rentes viagères.

 

Sous-action

03.32 – Subventions aux associations et oeuvres diverses


Principales mesures de l’année

Cette sous-action n'a pas fait l'objet de mesure spécifique en 2020.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

1. Description 


Cette sous-action retrace les subventions de fonctionnement versées à des associations d’anciens combattants et victimes de guerre, ainsi qu’à des associations de victimes du terrorisme. En 2020, le ministère des armées a versé 23 subventions pour un montant total de 251 750 €. Parmi celles-ci, 7 subventions d’un montant supérieur à 10 000 € ont concerné :

  • la participation du ministère des armées au fonctionnement de la fondation pour la mémoire de l’esclavage (40 000 €), reconnue d’utilité publique le 12 novembre 2019 ;
  • l’Association française des victimes du terrorisme (30 000 €) ;
  • la Flamme sous l’Arc de triomphe, Flamme de la Nation (30 000 €) ;
  • l’Union française des associations de combattants et de victimes de guerre (20 000 €) ;
  • l’Association « SOLDIS Algérie » (18 000 €) ;
  • l’Union nationale des associations de déportés et internés de la Résistance et familles de disparus (16 000 €) ;
  • le Cercle sportif de l’Institution nationale des invalides (11 000 €).


2. Aspects financiers 


Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €)


Niveau

Description

AE

CP

Volume

Unité d'œuvre

Ratio

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Engagements hors TF

Écart Utilisation / Prévisions

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Consommation

Écart Consommation / Prévisions

-1

-2

-3

(4) =(3) - (1) - (2)

-1

-2

-3

(4) = (3) - (1) -(2)

ACT

Subventions aux associations

310 000


251 750

- 58 250

310 000


251 750

- 58 250

24 




L’écart entre l’exécution et la programmation s’explique par un nombre de subventions versées plus faible qu’anticipé (23 dossiers de subventions en 2020, contre 28 dossiers en 2019), dans un contexte sanitaire dégradé.

 

Sous-action

03.33 – Indemnités, pécules et frais de voyages sur les tombes


Cette sous-action finance la prise en charge par l’État des frais de pèlerinage des familles sur les tombes des « Morts pour la France ». Ces prestations sont assurées par l’ONAC-VG qui reçoit à cet effet une subvention du ministère des armées.

Principales mesures de l’année

Aucun engagement ou paiement n’est intervenu sur cette sous-action en 2020. Les frais de pèlerinage des familles ont été pris en charge par l’ONAC-VG à partir des crédits qui lui ont été versés antérieurement pour ce même objet et non encore utilisés.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

1. Description 


Commentaires :


2. Aspects financiers 


Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €)


Niveau

Description

AE

CP

Volume

Unité d'œuvre

Ratio

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Engagements hors TF

Écart Utilisation / Prévisions

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Consommation

Écart Consommation / Prévisions

-1

-2

-3

(4) =(3) - (1) - (2)

-1

-2

-3

(4) = (3) - (1) -(2)

ACT

Indemnité, pécules frais de voyages sur les tombes













Pour l’année 2020, les frais de pèlerinage ont été payés par l’ONAC à hauteur de 45 993 € sur les crédits qui lui ont été antérieurement versés à cette fin.


 

Sous-action

03.34 – Action sociale en faveur du monde combattant : Office national des anciens combattants (ONAC)


Principales mesures de l’année

Cette sous-action retrace le montant de la subvention d’action sociale versée par le ministère des armées à l’ONAC-VG pour remplir sa mission de solidarité envers les anciens combattants et victimes de guerre. Elle n'a pas fait l'objet de mesure particulière pour 2020.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

1. Description 


La dotation (26 M€) finance l’action sociale allouée par l’ONAC-VG dont les priorités, définies par le conseil d’administration, sont :

  • d’accorder une attention particulière aux ressortissants les plus isolés et les plus démunis ;
  • d’améliorer l’accompagnement de la 4ème génération du feu, en particulier des militaires blessés en opération ;
  • de renforcer la prise en charge des victimes d’actes de terrorisme, notamment des nouvelles pupilles de la Nation, dont le nombre est en augmentation sensible depuis 2015.

Le nombre d'interventions est en légère baisse, s'élevant en 2020 à plus de 41 000. Le nombre de bénéficiaires est de 23 000.

Les actes de terrorisme ont donné lieu à 56 jugements d’adoption sur 145 rendus en 2020.

À titre indicatif, et sous réserve des données du rapport annuel de l’Office, le tableau ci-dessous présente les principales dépenses d’action sociale de l’ONAC-VG en 2020 en France métropolitaine (hors dépenses en Afrique du Nord et à l’étranger) :

Catégorie de ressortissants

2020

Nombre d'interventions

Montant des dépenses (en M€)

Anciens combattants (hors OPEX)

12 039

6,5

Anciens combattants OPEX

2 755

1,9

Conjoints survivants

19 035

10,4

Pupilles de la Nation et orphelins de guerre majeurs

2 215

1,4

Pupilles de la Nation et orphelins de guerre mineurs

5 119

3,4

Victimes d'actes de terrorisme

242

0,2

TOTAL

41 405

23,7


2. Aspects financiers 


Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €)


Niveau

Description

AE

CP

Volume

Unité d'œuvre

Ratio

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Engagements hors TF

Écart Utilisation / Prévisions

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Consommation

Écart Consommation / Prévisions

-1

-2

-3

(4) =(3) - (1) - (2)

-1

-2

-3

(4) = (3) - (1) -(2)

ACT

Subventions pour œuvres sociales - hors effort de R & T (ONAC-VG)

26 000 000


24 960 000

- 1 040 000

26 000 000


24 960 000

- 1 040 000





L’écart entre l’exécution et la programmation LFI s’explique par la non levée de la réserve de précaution (1,04 M€) en fin de gestion[1].


[1] Les crédits inscrits en réserve de précaution de la subvention pour l’action sociale de l’ONAC-VG ont été redéployés au profit de la dette viagère.

 

Sous-action

03.35 – Office national des anciens combattants (ONAC) : subventions


Principales mesures de l’année

Il n’y a pas eu de mesure particulière pour 2020.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

1. Description 


L’ONAC-VG perçoit une subvention pour charges de service public (SCSP) pour couvrir les charges de masse salariale et de fonctionnement courant de sa direction générale, de l’ensemble de ses services départementaux, de ses services des collectivités d’outre-mer et du Maghreb, de ses hauts lieux de la mémoire nationale et de ses secteurs d’entretien et de rénovation des sépultures de guerre et des hauts lieux de la mémoire nationale. Les dépenses d’investissement, telles que celles concernant l’informatique et le patrimoine, sont aussi couvertes par la SCSP.


2. Aspects financiers 


Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €)


Niveau

Description

AE

CP

Volume

Unité d'œuvre

Ratio

LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Engagements hors TF

Écart Utilisation / Prévisions

LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Consommation

Écart Consommation / Prévisions

-1

-2

-3

(4) =(3) - (1) - (2)

-1

-2

-3

(4) = (3) - (1) -(2)

OB

Subventions de fonctionnement

45 532 659


45 041 491

- 491 168

45 532 659


45 041 491

- 491 168




OB

Subventions d'investissement














L’écart entre l’exécution et la programmation LFI s’explique par la levée partielle de la réserve de précaution (0,2 M€ sur 0,7 M€)[1] imputée sur cette activité. La baisse exceptionnelle de SCSP en 2020, par rapport à 2019 (- 12,1 M€), a été compensée par la contribution de la trésorerie de l’ONAC-VG (initialement estimée à 9,9 M€) à hauteur de 7,4 M€, portant le montant effectif des dépenses à 52,9 M€.


[1] Le solde du montant inscrit en réserve de précaution a été redéployé au profit de la dette viagère.

 

Sous-action

03.36 – Institution nationale des invalides : subventions


Principales mesures de l’année

Il n’y a pas eu de mesure particulière pour 2020.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

1. Description 


Cette sous-action finance la subvention pour charge de service public allouée à l’Institution nationale des invalides (INI).


2. Aspects financiers 


Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €)

Niveau

Description

AE

CP

Volume

Unité d'œuvre

Ratio

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Engagements hors TF

Ecart Utilisation / Prévisions

 LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Consommation

Ecart Consommation / Prévisions

-1

-2

-3

(4) =(3) - (1) - (2)

-1

-2

-3

(4) = (3) - (1) -(2)

OB

Subventions de fonctionnement

12 089 143

0

12 319 812

230 669

12 089 143

0

12 319 812

230 669

1

SCSP

12 319 812

OB

Subventions d'investissement

0

0

0

0

13 700 000

0

13 152 000

- 548 000

1

SCSP

13 152 000

Total


12 089 143

0

12 319 812

230 669

25 789 143

0

25 471 812

-317 331





La subvention pour charges de service public attribuée à l’Institution nationale des invalides a été majorée d’un montant de 0,39 M€, permettant le versement de la prime exceptionnelle, dite « COVID » [1]. La SCSP s’élève ainsi à 12,3 M€, réserve de précaution déduite[2].

L’INI a par ailleurs bénéficié d’une dotation en fonds propres (DFP) de 13,2 M€ en CP, au titre de la participation financière de l’État à son programme de rénovation lourde de ses infrastructures, réserve de précaution déduite[3].



[1] Décret n° 2020-568 du 14 mai 2020 relatif au versement d'une prime exceptionnelle (...) dans le cadre de l'épidémie de covid-19.

[2] Les crédits inscrits en réserve de précaution de la SCSP (0,16 M€) n’ont pas été levés au profit de son poste d’imputation mais redéployés au profit de la dette viagère.

[3] Les crédits inscrits en réserve de précaution pour la DFP (0,55 M€) libérés en fin d’année font l’objet d’une demande de reports sur 2021.

 

Sous-action

03.37 – Conseil national des communes compagnons de la libération - Subventions


Cette sous-action retrace les crédits versés à l’Ordre de la Libération - Conseil national des communes « Compagnons de la Libération » (CNCCL), qui regroupe les cinq communes titulaires de la Croix de la Libération : Nantes, Grenoble, Paris, Vassieux-en-Vercors et Île-de-Sein.


Niveau

Description

AE

CP

Volume

Unité d'œuvre

Ratio

LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Engagements hors TF

Écart Utilisation / Prévisions

LFI

Prévision FDC/ADP du PAP

Consommation

Écart Consommation / Prévisions

-1

-2

-3

(4) =(3) - (1) - (2)

-1

-2

-3

(4) = (3) - (1) -(2)

OB

Subventions de fonctionnement

1 710 000

0

1 670 423

- 39 577

1 710 000

0

1 670 423

- 39 577




Total


1 710 000


1 670 423

- 39 577

1 710 000


1 670 423

- 39 577





L’écart entre l’exécution et la programmation LFI s’explique par la non levée de la réserve de précaution en fin de gestion.


coûts synthétiques



SYNTHÈSE ACTION 03



AE

CP

Niveau

Description

Prévision LFI

Prévision FdC/ADP du PLF

Affectation sur TF

Engagement hors TF

Écart  Utilisation / Prévision LFI

Prévision LFI

Prévision FdC/ADP du PLF

Consommation

Écart  Consommation / Prévision LFI

(1)

(2)

(3)

(4)

(5) = (3) + (4) - (1) - (2)

(1)

(2)

(3)

(4) = (3) - (1) - (2)

OS

Reconnaissance et réparation

311 741 802

0


314 294 121

2 552 319

325 441 802

0

327 446 121

2 004 319

ÉCHÉANCIER DES PAIEMENTS ASSOCIÉS AUX ENGAGEMENTS – PÉRIMÈTRE HORS Titre 2 (en M€)





Engagements

Paiements

Niveau

Description

PLF/PLR

Eng restant à payer à fin 2019

Eng 2020

2020

2021

2022

> 2022

Total

OS

Reconnaissance et réparation

PLF

36,50

311,74

325,44

3,70

7,00

12,10

348,24

PLR

36,50

314,29

327,45

4,25

7,00

12,10

350,79





 

ACTION

07 – Actions en faveur des rapatriés


 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

Action / Sous-action

Prévision LFI y.c. FdC et AdP 
Réalisation 

Titre 2

Autres titres

Total

Titre 2

Autres titres

Total

07 – Actions en faveur des rapatriés

 
 

18 622 944
19 561 933

18 622 944
19 561 933

 
 

18 622 944
19 561 933

18 622 944
19 561 933

 

Les crédits retracés à l’action 7 financent les aides versées au bénéfice des rapatriés et des harkis. Ces aides se composent :

  • de l’allocation de reconnaissance, instituée par la loi n° 2005-158 du 23 février 2005 portant reconnaissance de la nation et contribution nationale en faveur des Français rapatriés ; elle constitue la principale dépense de l’action 7, dont elle représente 88 % des crédits ;
  • de l’allocation viagère définie par l’article 133 de la loi de finances n° 2015-1785 du 29 décembre 2015 pour 2016 ;
  • de divers soutiens, tels que des aides à la formation professionnelle, des aides au désendettement, des aides spécifiques aux conjoints survivants, des remboursements de cotisations retraites complémentaires ou encore des mesures de sauvegarde du toit familial.


L’ONAC-VG prend en charge l’instruction et le paiement de ces prestations qui sont financées par des subventions versées au programme 169.

Principales mesures de l’année

L’activité « Aides & mesures en faveur des rapatriés » qui recouvre les divers dispositifs en faveur des rapatriés ainsi que le dispositif de solidarité en faveur des enfants de harkis, moghaznis et personnels des diverses formations supplétives de statut civil de droit local et assimilés ne faisaient pas l’objet d’un financement sur crédits budgétaires mais faisaient l’objet d’un financement intégral sur la trésorerie de l’ONAC-VG estimé à, respectivement, environ 1 M€ et 2,1 M€.


Le dispositif de solidarité mentionné ci-dessus a fait l’objet d’une extension des critères d’attribution[1] conduisant à une montée en puissance du dispositif : la dépense consacrée à celui-ci en 2020 a ainsi atteint 6,12 M€ rendant nécessaire via les mouvements réglementaires de fin de gestion une contribution du programme 169 sur crédits budgétaires (cf. ci-dessous).

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

1. Description 

La dotation 2020 de l’action 7 s’établit à 18,62 M€ pour le dispositif de l’allocation de reconnaissance et l’allocation viagère.


2. Aspects financiers 

Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €)


Niveau

Description

AE

CP

Volume

Unité d'œuvre

Ratio

LFI

Prévision FdC/AdP du PAP

Engagements hors TF

Écart Utilisation / Prévisions

LFI

Prévision FdC/AdP du PAP

Consommation

Écart Consommation / Prévisions

-1

-2

-3

(4) =(3) - (1) - (2)

-1

-2

-3

(4) = (3) - (1) -(2)

ACT

Allocation de reconnaissance

18 622 944


18 998 933

+ 375 989

18 622 944


18 998 933

+ 375 989

5 564

Nbr d’aides versées

3 414

ACT

Aides & mesures en faveur des rapatriés

0


563 000

+ 563 000

0


563 000

+ 563 000

187 

Nbr d’aides versées 

3 011 


L’écart entre l’exécution et la programmation, s’agissant de l’allocation reconnaissance, provient de l’évolution du nombre de bénéficiaires et de leurs ayant droit. En effet ces derniers disposent d'une rente mensuelle supérieure ou égale à celle de leur conjoint décédé, d’où un surcoût par rapport au montant programmé.

Une subvention de 0,563 M€, non programmée en LFI et financée par décret de virement depuis les crédits du programme 167 dans le cadre des mouvements de fin de gestion[2], a été versée à l’ONAC-VG sur l’action « aides et mesures en faveur des rapatriés » en fin de gestion 2020 pour soutenir la trésorerie de l’opérateur mise à contribution pour les aides en faveurs des enfants de harkis dont le montant total s’est élevé à 6,5 M€.


coûts synthétiques




SYNTHÈSE ACTION 07



AE

CP

Niveau

Description

Prévision LFI

Prévision FdC/AdP du PLF

Affectation sur TF

Engagement hors TF

Écart  Utilisation / Prévision LFI

Prévision LFI

Prévision FdC/AdP du PLF

Consommation

Écart  Consommation / Prévision LFI

(1)

(2)

(3)

(4)

(5) = (3) + (4) - (1) - (2)

(1)

(2)

(3)

(4) = (3) - (1) - (2)

OS

Reconnaissance et réparation

18 622 944

0


19 561 933

938 989

18 622 944

0

19 561 933

938 989

ÉCHÉANCIER DES PAIEMENTS ASSOCIÉS AUX ENGAGEMENTS – PÉRIMÈTRE HORS TITRE 2 (en m€)




Engagements

Paiements

Niveau

Description

PLF/PLR

Eng restant à payer à fin 2019

Eng 2020

2020

2021

2022


> 2022

Total

OS

Reconnaissance et réparation

PLF

0,00

18,62

18,62

0,00

0,00

0,00

18,62

PLR

0,00

19,56

19,56

0,00

0,00

0,00

19,56


Écarts (PLR/PLF)

0,00

0,94

0,94

0,00

0,00

0,00

0,94



[1] Décret n° 2020-513 du 4 mai 2020 modifiant le décret n° 2018-1320 du 28 décembre 2018.

[2] Décret n° 2020-1604 du 15 décembre 2020.

 

Éléments de la dépense par nature


 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

Titre et catégorie

Prévision LFI
y.c. FdC et AdP
 

Réalisation

Prévision LFI
y.c. FdC et AdP

Réalisation

Titre 6 : Dépenses d’intervention

18 622 944

19 561 933

18 622 944

19 561 933

Transferts aux ménages

18 622 944

19 561 933

18 622 944

19 561 933

Total

18 622 944

19 561 933

18 622 944

19 561 933

 

 

 

Récapitulation des crédits et emplois alloués aux opérateurs de l'État

 

Récapitulation des crédits alloués par le programme aux opérateurs


 

Réalisation 2019

Prévision LFI 2020

Réalisation 2020

Opérateur financé (Programme chef de file)
Nature de la dépense

Autorisations
d'engagement
 

Crédits
de paiement

Autorisations
d'engagement
 

Crédits
de paiement

Autorisations
d'engagement

Crédits
de paiement

INI - Institution nationale des Invalides (P169)

47 089 142

14 789 143

12 089 143

25 789 143

12 319 812

25 471 812

Subventions pour charges de service public

12 089 142

12 089 143

12 089 143

12 089 143

12 319 812

12 319 812

Dotations en fonds propres

35 000 000

2 700 000

 

13 700 000

 

13 152 000

ONAC-VG - Office national des anciens combattants et victimes de guerre (P169)

87 818 003

87 818 003

90 137 762

90 137 762

90 172 322

90 172 322

Subventions pour charges de service public

51 382 820

51 382 820

45 532 659

45 532 659

45 041 491

45 041 491

Transferts

36 435 183

36 435 183

44 605 103

44 605 103

45 130 831

45 130 831

Conseil national des communes « Compagnon de la Libération » (P169)

1 678 278

1 678 278

1 710 000

1 710 000

1 670 423

1 670 423

Subventions pour charges de service public

1 678 278

1 678 278

1 710 000

1 710 000

1 670 423

1 670 423

Total

136 585 423

104 285 424

103 936 905

117 636 905

104 162 557

117 314 557

Total des subventions pour charges de service public

65 150 240

65 150 241

59 331 802

59 331 802

59 031 726

59 031 726

Total des dotations en fonds propres

35 000 000

2 700 000

 

13 700 000

 

13 152 000

Total des transferts

36 435 183

36 435 183

44 605 103

44 605 103

45 130 831

45 130 831

 

En 2020 la SCSP de l’INI a été versée à hauteur de 12,32 M€ afin de financer une prime exceptionnelle dite COVID pour un montant de 0,39 M€ non prévue dans le PAP 2020. La réserve de précaution située sur la SCSP de l’INI n’a pas été versée à l’établissement.

L’INI a par ailleurs bénéficié du versement d'une dotation en fonds propres, à hauteur de 13,15 M€ en CP, au titre de la participation financière de l’État à son programme de rénovation lourde de ses infrastructures. La réserve de précaution située sur la DFP n’a pas été versée à l’opérateur.


L’ONAC-VG a bénéficié du versement de la SCSP de 45,04 M€. La réserve de précaution positionnée sur la SCSP de l’ONAC-VG (0,69 M€) a été partiellement libérée pour être versée à l’opérateur à hauteur de 0,2 M€.

La ligne « Transferts » du programme 169 comprend la subvention de l’action sociale destinée aux ressortissants de l’Office, les dispositifs d’allocation reconnaissance et allocation viagère, ainsi que diverses aides et mesures en faveur des rapatriés.


Le CNCCL a bénéficié du versement de la SCSP de 1,67 M€ après déduction de la réserve de précaution.


 

Consolidation des emplois des opérateurs dont le programme est chef de file


   Emplois en fonction au sein des opérateurs de l'État

Opérateur

Réalisation 2019 
Prévision 2020 
Réalisation 2020 

ETPT rémunérés par ce programme ou d'autres programmes

ETPT rémunérés par les opérateurs

ETPT rémunérés
par d'autres
collectivités

sous plafond *

hors plafond

dont contrats
aidés

dont apprentis

INI - Institution nationale des Invalides

0
0
0

409
418
398

7
0
9

0
0
0

5
0
4

0
0
0

ONAC-VG - Office national des anciens combattants et victimes de guerre

0
0
0

853
845
814

24
0
22

5
0
3

0
0
0

0
0
0

Conseil national des communes « Compagnon de la Libération »

0
0
0

14
15
15

1
0
1

0
0
0

0
0
0

0
0
0

Total

0
0
0

1 276
1 278
1 227

32
0
32

5
0
3

5
0
4

0
0
0


* Les emplois sous plafond 2020 font référence aux plafonds des autorisations d'emplois votés en loi de finances initiale 2020
  ou, le cas échéant, en lois de finances rectificatives 2020

 

Les opérateurs du programme 169 présentent une sous-exécution du plafond d'emplois imputable à l'ONAC-VG et à l'INI.

Pour le premier, l'écart à la prévision résulte d'une anticipation de sa manœuvre de déflation de ses effectifs, prévue pour se dérouler sur la durée du contrat d'objectifs et de performance (- 114 ETPT en tout sur 2019-2025).

L'INI a connu des difficultés de recrutement particulières, liées à la crise sanitaire notamment du fait du bouleversement des concours paramédicaux.

 

   Schéma d’emplois et plafond des autorisations d'emplois des opérateurs de l'État

 

Prévision
ETPT

Réalisation
ETPT

Emplois sous plafond 2020 *

1 278

1 227


* Ces emplois sous plafond font référence aux plafonds des autorisations d'emplois votés en loi de finances initiale 2020
  ou, le cas échéant, en lois de finances rectificatives 2020

 

 

Prévision
ETP

Réalisation
ETP

Schéma d'emplois 2020 en ETP

-39

-50

 

Le schéma d'emplois négatif prévu au PLF 2020 a été amplifié par une anticipation du mouvement de déflation prévu par l'ONAC-VG, sans toutefois que cela ne remette en cause la qualité du service rendu aux ayants droit.