$@FwLOVariable(annee,2020)

$@FwLOVariable(numProg,191)

$@FwLOVariable(libelleProg,Recherche duale (civile et militaire))

$@FwLOVariable(enteteSousTitre,Objectifs et indicateurs de performance)

$@FwLOStyle(styleB3Programme, non)

Objectifs et indicateurs de performance


OBJECTIF    

1 – Améliorer la qualité et l'orientation des programmes de recherche civile répondant à des besoins de la défense


INDICATEUR

1.1 – Proportion du montant de projets dont des retombées potentielles pour la défense ont été précisément identifiées

     (du point de vue du citoyen)

 

Unité

2018
Réalisation

2019
Réalisation

2020
Prévision
PAP 2020

2020
Prévision
actualisée

2020
Réalisation

2020
Cible
PAP 2020

Proportion du montant de projets dont des retombées potentielles pour la défense ont été précisément identifiées.

%

83

83

90

90

86

90

 

Commentaires techniques

Précisions méthodologiques

L’indicateur est fondé sur les recensements annuels des projets conduits en commun et de leurs montants.

Source des données : les organismes bénéficiaires (CNES, CEA).

Mode de calcul : l’ensemble des projets soutenus par le CEA (hors NRBC) sont considérés d’intérêt pour la défense, dans la mesure où les financements sont un apport partiel à un ensemble de projets d’intérêt dual. Les prévisions du CEA restent inchangées sur la période.

Pour le CNES, les montants des projets labellisés « défense » sont évalués en conformité avec le protocole DGA-CNES relatif au suivi de l’exécution du programme 191 et sur la base des documents de suivi budgétaire présentés en conseil d’administration.

 

Analyse des résultats

L’indicateur mesurant la qualité et l’orientation des programmes de recherche civile répondant à des besoins de la défense est défini comme étant, pour l’année considérée, la proportion du montant des projets financés au titre du programme 191 pour lesquels des retombées potentielles pour la Défense ont été précisément identifiées. Pour 2020, cet indicateur s’établit à 86 %, en hausse par rapport aux années précédentes. Cette évolution, qui doit être poursuivie, traduit le recentrage des études menées par le CNES sur les projets d’intérêt Sécurité et Défense.