$@FwLOVariable(annee,2020)

$@FwLOVariable(numProg,786)

$@FwLOVariable(libelleProg,Matériel roulant des services nationaux de transport conventionnés)

$@FwLOVariable(enteteSousTitre,Objectifs et indicateurs de performance)

$@FwLOStyle(styleB3Programme, non)

Objectifs et indicateurs de performance


OBJECTIF    

1 – Améliorer l'utilisation du matériel roulant


INDICATEUR

1.1 – Nombre de trains fortement impactés à cause d'une défaillance du matériel roulant

     (du point de vue de l'usager)

 

Unité

2018
Réalisation

2019
Réalisation

2020
Prévision
PAP 2020

2020
Prévision
actualisée

2020
Réalisation

2020
Cible
PAP 2020

Nombre de trains supprimés à cause d’une défaillance du matériel roulant

%

0,56

0,49

0,3

0,3

0,60

0,30

Nombre de trains en grand retard (>30 minutes) à cause d’une défaillance du matériel roulant

%

1,38

1,88

1,89

1,89

2,33

1,89

 

Commentaires techniques

NB : Ces indicateurs ont été remplacés par de nouveaux indicateurs dans le cadre du PAP 2021. Dès lors, aucune « prévision 2020 actualisée » n’a  été calculée dans le cadre du PAP 2021 pour ces indicateurs.

 

L’indicateur est décliné en deux sous-indicateurs : le sous-indicateur « Nombre de trains supprimés à cause d'une défaillance du matériel roulant » (déjà existant) et le sous-indicateur « Nombre de trains en grand retard (>30 minutes) à cause d’une défaillance du matériel roulant ».

Le sous-indicateur « nombre de trains supprimés à cause d’une défaillance du matériel roulant » est calculé pour une année en faisant le rapport du nombre de trains supprimés du fait d’une défaillance de matériel roulant avec le nombre total de trains ayant circulé sur l’année.

Le sous-indicateur « nombre de trains en grand retard (>30 minutes) à cause d’une défaillance du matériel roulant » est introduit à partir de l’année 2020. Il correspond au rapport entre le nombre de trains en grand retard au terminus (c’est-à-dire avec un retard supérieur à 30 minutes) du fait d'une cause de matériel roulant et le nombre total de trains ayant circulé sur l’année.

 

Source des données :

Les valeurs de l’indicateur pour les années 2018, 2019 et 2020 ont été établies à partir de données réelles transmises par SNCF Voyageurs. La cible fixée pour l’année 2020 est un objectif fixé par l’État dans le cadre du PAP 2018.

 

Analyse des résultats

Cet indicateur relatif au nombre de trains supprimés ou en grand retard (> 30 minutes) du fait d’une cause matériel roulant permet d’évaluer, du point de vue de l’usager, l’amélioration de la qualité du service apportée par la régénération du matériel roulant, laquelle est financée par la convention d’exploitation des trains d’équilibre du territoire. Les défaillances de matériel roulant sont la première cause de suppression de trains, mettant ainsi en exergue la moyenne d’âge élevée des matériels roulants nécessaires à l’exploitation des trains d’équilibre du territoire et leur fragilité qui en découle. Le programme d’investissement engagé a notamment pour but de réduire leur nombre.



1.1 Nombre de trains supprimés à cause d'une défaillance du matériel roulant (du point de vue de l'usager)


Sur la base des éléments transmis par SNCF Voyageurs, le sous-indicateur du nombre de trains supprimés du fait d’une défaillance du matériel roulant (indicateur 1.1) s’établit à 0,60 % pour l’année 2020. Ce nombre est donc en légère hausse par rapport à 2019 (0,49 %) et supérieur à la prévision/cible 2020 (0,3%), essentiellement du fait :

  • de la crise sanitaire liée à la COVID-19 qui a conduit à l’immobilisation du matériel roulant pendant près de deux mois au printemps à cause de l’interruption des circulations, et qui a eu pour conséquence d’engendrer nombreuses pannes lors du déconfinement de mai. Le nombre de circulations étant par ailleurs plus faible, du fait de la réduction globale du plan de transport sur l’année (-35 % environ par rapport à l’année 2019 sur l’ensemble du périmètre conventionné, à périmètre comparable), la part des suppressions pour cause matériel roulant augmente ;
  • de problèmes de matériel roulant particulièrement importants sur la ligne de nuit Paris – Occitan (en particulier sur les pattes Brive – Rodez et Toulouse – Latour-de-Carol) pour laquelle 3,4 % des trains ont été supprimés pour cause de matériel roulant, du fait de pannes de locomotives.

  • du vieillissement du matériel roulant sur les lignes TET structurantes et les lignes de nuit.


Le pourcentage de trains supprimés à cause d'une défaillance du matériel roulant pour chacune des lignes du périmètre conventionné au 1er janvier 2020 est précisé dans le tableau ci-après :


Pourcentage de trains supprimés à cause d’une défaillance du matériel roulant pour l’année 2020 (en %)

Lignes structurantes

PARIS - LIMOGES - TOULOUSE

0,4%

PARIS - CLERMONT-FERRAND

0,5%

BORDEAUX - MARSEILLE

0,6%

Lignes d'aménagement du territoire


NANTES - BORDEAUX

0,8%

NANTES - LYON

0,5%

TOULOUSE-HENDAYE

0,5%

CLERMONT - BEZIERS (AUBRAC)

0,0%

CLERMONT - LYON

0,0%

Lignes de nuit

PARIS - TOULOUSE - CERBERE / RODEZ - ALBI / LATOUR DE CAROL

3,4%

PARIS - BRIANÇON

0,3%






1.2 Nombre de trains en grand retard (> 30 minutes) à cause d'une défaillance du matériel roulant (du point de vue de l'usager)


Sur la base des éléments transmis par SNCF Voyageurs, le sous-indicateur du nombre de trains en grand retard (>30 minutes) du fait d’une défaillance du matériel roulant s’établit à 2,33 % pour l’année 2020. Ce nombre est donc en légère hausse par rapport à 2019 (1,88 %) et la prévision/cible 2020 (1,89%), du fait des éléments déjà évoqués pour le sous-indicateur du nombre de trains supprimés à cause d’une défaillance du matériel roulant.

Des retours d’expérience sont en cours pour analyser finement les causes qui provoquent les plus grands retards afin de réduire leur nombre, Plusieurs actions de robustesse sont en cours, visant à favoriser le respect des temps de stationnement en gare, garantir les départs des trains à l’heure, couper des arbres aux abords des voies menaçant de tomber, etc.


Le pourcentage de trains en grand retard (> 30 minutes) à cause d'une défaillance du matériel roulant pour chacune des lignes du périmètre conventionné au 1er janvier 2020 est précisé dans le tableau ci-après :


Pourcentage de trains en grand retard à cause d’une défaillance

du matériel roulant en 2020

Lignes structurantes

PARIS - LIMOGES - TOULOUSE

2,3%

PARIS - CLERMONT-FERRAND

2,5%

BORDEAUX - MARSEILLE

4,1%

Lignes d'aménagement du territoire


NANTES - BORDEAUX

0,7%

NANTES - LYON

2,5%

TOULOUSE-HENDAYE* (ligne fermée du 07/01 au 29/03)

1,0%

CLERMONT - BEZIERS (AUBRAC)

0,2%

CLERMONT - LYON

0,4%


Lignes de nuit

PARIS - TOULOUSE - CERBERE / RODEZ - ALBI / LATOUR DE CAROL

0,8%

PARIS - BRIANÇON

3,9%