$@FwLOVariable(annee,2020)

$@FwLOVariable(numProg,843)

$@FwLOVariable(libelleProg,Radio France)

$@FwLOVariable(enteteSousTitre,Justification au premier euro)

$@FwLOStyle(styleB3Programme, non)

Justification au premier euro


Éléments transversaux au programme

 

Éléments de synthèse du programme


 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

Numéro et intitulé de l'action
ou de la sous-action

Prévision LFI 
Consommation 

Titre 2 *
Dépenses
de personnel

Autres titres *

Total
y.c. FdC et AdP

Titre 2 *
Dépenses
de personnel

Autres titres *

Total
y.c. FdC et AdP

01 – Radio France

 
 

599 602 670
599 602 670

599 602 670
599 602 670

 
 

599 602 670
599 602 670

599 602 670
599 602 670

Total des crédits prévus en LFI *

0

599 602 670

599 602 670

0

599 602 670

599 602 670

Ouvertures / annulations y.c. FdC et AdP

 

 

 

 

 

 

Total des crédits ouverts

0

599 602 670

599 602 670

0

599 602 670

599 602 670

Total des crédits consommés

0

599 602 670

599 602 670

0

599 602 670

599 602 670

Crédits ouverts - crédits consommés

 

 

 

 

 

 


* hors FdC et AdP pour les montants de la LFI

 


Éléments transversaux au programme

Note : les éléments présentés ci-après sont issus du budget rectificatif 2020, l’arrêté des comptes 2020 n’étant pas disponible à la date du présent rapport annuel de performance.

En 2020, les concours publics versés à Radio France se sont élevés à 587,3 M€ HT (599,6 M€ TTC) en diminution de -0,8 % par rapport à 2019 (-5,1 M€). Ils sont composés d’une dotation de fonctionnement de 577,3 M€ HT et d’une dotation d’investissement de 10 M€ HT consacrée au financement du programme de réhabilitation de la Maison de la Radio et de la Musique.

Au stade du budget rectificatif (BR), le résultat d’exploitation de Radio France avant provisions, amortissements et subvention d’équipement s’établit à -11,2 M€ en diminution de -11,9 M€ par rapport aux comptes 2019.

Les produits d’exploitation avant reprises de provisions et subventions d’équipement s’élèvent à 665,4 M€ dans le BR, en baisse de -17 M€ par rapport aux comptes 2019. La contribution à l’audiovisuel public de fonctionnement diminue de -5,1 M€, les ressources propres y compris partenariats chutent de -13,7 M€ (soit -15 %) et les autres produits d’exploitation s’améliorent de +1,8 M€ (+21,5 %) dans le BR.

Les achats et charges externes s’établissent à 169,7 M€ dans le BR, en diminution de -10,6 M€ par rapport aux comptes 2019 résultant notamment de :

- la baisse des charges de location (de 21 M€ en 2019 à 20 M€ dans le BR soit -1 M€) ;

- la baisse des frais d’exploitation technique (de 25 M€ en 2019 à 23 M€ dans le BR soit -2 M€) ;

- la diminution des frais de déplacement et de mission (de 14 M€ en 2019 à 11 M€ dans le BR soit -3 M€).

- la baisse des charges liées aux partenariats (de 19 M€ en 2019 à 14 M€ dans le BR soit -5 M€). Pour mémoire, ces charges sont financées par des produits d'un montant équivalent.


Les charges de personnel s’élèvent à 401 M€ dans le BR en augmentation par rapport aux comptes 2019 (+4,1 M€) et par rapport au budget initial 2020 (+6,3M€). Dans le détail :

- les rémunérations des personnels permanents augmentent de +3,1 M€ par rapport à 2019, principalement en raison des mesures salariales ;

  • les rémunérations et charges des personnels occasionnels sont en augmentation de +1,6 M€ par rapport à 2019 ;

  • les indemnités de départs sont en diminution de -1,7 M€ ;

  • les cachets et piges hors indemnités de départ sont en diminution de -1,0 M€ par rapport à 2019 ;

  • la variation de la provision pour congés payés est en augmentation de +0,6 M€ ;

  • les autres charges de personnel augmentent de +0,3 M€.

Les autres charges s’élèvent à 76,1 M€ dans le BR et comprennent :

  • les autres charges de gestion courante (41,9 M€) en diminution de -2,2 M€ par rapport  à  2019 :  -0,9 M€ de droits d’auteurs, +0,6M€ de redevances et licences (augmentation des achats de licences informatiques liée au télétravail), -1,8 M€ résultant de la constatation en 2019 de charges liées à des litiges ;

  • les impôts et taxes (34,1 M€) en augmentation de 3,5 M€ par rapport à 2019. Cette augmentation s’explique par l’année blanche sur la taxe d’apprentissage en 2019 non reconduit en 2020 (+1,8 M€), la révision des bases imposables de la taxe foncière et la hausse des taxes sur bureaux +0,4 M€.

Les dotations nettes aux amortissements et provisions s’élèvent à 44,8 M€ dans le BR et stables par  rapport aux comptes 2019. Dans le détail, cette stabilité résulte :

  • d’une baisse des dotations aux amortissements à hauteur de 2,3 M€ en lien avec des décalages de mises en service dans le cadre du chantier de la réhabilitation dont le calendrier a été impacté par la crise sanitaire ;

  • d’une progression des dotations nettes aux provisions de 2,6 M€. Cette hausse résulte de reprises de provisions constatées en 2019 suite à l’extinction de certains risques.


Les subventions d’investissement virées au compte de résultat s’établissent à 15,1 M€ dans le BR en augmentation de 0,2 M€ en lien avec le calcul résultant des mises en service.

Le résultat financier s’élève à -0,1 M€ dans le BR.


Les principales données financières issues du budget rectificatif 2020 sont présentées ci-après :

Les investissements, correspondant aux acquisitions d’immobilisations prévues dans l’année 2020, hors programmes prêts à diffuser s’élèvent à 69,7 M€ dans le BR:

  • Les investissements hors réhabilitation (moyens techniques, développements numériques, patrimoine mobilier et immobilier) s’élèvent à 38,4 M€ en 2020 (en progression de 11 M€ par rapport à 2019 notamment sur l’environnement utilisateur et les développements numériques) et ceux liés à la sécurité informatique à 1 M€ ;

  • Le montant des investissements consacrés aux travaux de la réhabilitation s’élève à 30,4 M€, dont 2,7 M€ au titre des nouvelles opérations, soit un niveau stable par rapport à 2019 (30,9 M€) et en baisse par rapport au montant prévu dans le BI 2020 (45,8 M€) en raison du contexte de crise sanitaire (report de certains investissements). Ces investissements sont notamment financés par 

    • une dotation d’investissement inscrite en base prise sur la CAP de 10 M€ ;

    • une dotation en capital d'un montant de 17,7 M€ en 2020.



 

   Passage du PLF à la LFI

 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

 

Titre 2
 

Autres titres

Total

Titre 2

Autres titres

Total

PLF

0

599 602 670

599 602 670

0

599 602 670

599 602 670

Amendements

0

0

0

0

0

0

LFI

0

599 602 670

599 602 670

0

599 602 670

599 602 670

 

 

 

Dépenses pluriannuelles

 

Suivi des crédits de paiement associés à la consommation
des autorisations d'engagement (hors titre 2)


 

AE 2020

 

CP 2020

 

 

 

AE ouvertes en 2020 *
(E1)

599 602 670

 

CP ouverts en 2020 *
(P1)

599 602 670

 

 

 

AE engagées en 2020
(E2)

599 602 670

 

CP consommés en 2020
(P2)

599 602 670

 

 

AE affectées
non engagées
au 31/12/2020
(E3)

0

 

dont CP consommés en
2020 sur engagements
antérieurs à 2020

(P3 = P2 – P4)

599 602 670

 

 

AE non affectées
non engagées
au 31/12/2020
(E4 = E1 – E2 – E3)

0

 

dont CP consommés
en 2020 sur
engagements 2020

(P4)

0

 

Restes à payer

Engagements ≤ 2019 non
couverts par des paiements
au 31/12/2019 brut
(R1)

0

 

Travaux de fin de gestion
postérieurs au RAP 2019
(R2)

0

 

Engagements ≤ 2019 non
couverts par des paiements
au 31/12/2019 net

(R3 = R1 + R2)

0



CP consommés en 2020
sur engagements
antérieurs à 2020
(P3 = P2 – P4)

599 602 670



=

Engagements ≤ 2019 non
couverts par des paiements
au 31/12/2020
(R4 = R3 – P3)

-599 602 670

 

 

AE engagées en 2020


(E2)

599 602 670



CP consommés en 2020
sur engagements 2020

(P4)

0



=

Engagements 2020 non
couverts par des paiements
au 31/12/2020
(R5 = E2 – P4)

599 602 670

 

 

Engagements non couverts
par des paiements
au 31/12/2020

(R6 = R4 + R5)

0

 

 

Estimation des CP 2021
sur engagements non
couverts au 31/12/2020
(P5)

0


 
 
NB : les montants ci-dessus correspondent uniquement aux crédits hors titre 2
 
 

* LFI 2020 + reports 2019 + mouvements réglementaires + FdC + AdP + fongibilité asymétrique + LFR

Estimation du montant
maximal des CP
nécessaires après 2021
pour couvrir les
engagements non
couverts au 31/12/2020
(P6 = R6 – P5)

0

 

 

Justification par action

 

ACTION

01 – Radio France


 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

Action / Sous-action

Prévision LFI y.c. FdC et AdP 
Réalisation 

Titre 2

Autres titres

Total

Titre 2

Autres titres

Total

01 – Radio France

 
 

599 602 670
599 602 670

599 602 670
599 602 670

 
 

599 602 670
599 602 670

599 602 670
599 602 670

 

 

Éléments de la dépense par nature


 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

Titre et catégorie

Prévision LFI
y.c. FdC et AdP
 

Réalisation

Prévision LFI
y.c. FdC et AdP

Réalisation

Titre 7 : Dépenses d’opérations financières

599 602 670

599 602 670

599 602 670

599 602 670

Prêts et avances

599 602 670

599 602 670

599 602 670

599 602 670

Total

599 602 670

599 602 670

599 602 670

599 602 670