$@FwLOVariable(libelleProg,Liens entre la Nation et son armée)

$@FwLOVariable(annee,2021)

$@FwLOVariable(numProg,167)

$@FwLOVariable(enteteSousTitre,Présentation stratégique)

$@FwLOStyle(styleB3Programme, non)

Présentation stratégique du projet annuel de performances


Isabelle SAURAT

Secrétaire générale pour l'administration

Responsable du programme n° 167 : Liens entre la Nation et son armée


Le programme 167 « Liens entre la Nation et son armée » regroupe les crédits dédiés aux politiques concourant à la diffusion de l’esprit de défense au sein de la Nation à travers deux actions distinctes : l’organisation de la journée défense et citoyenneté (JDC) et du service militaire volontaire (action 1 « Lien armées-jeunesse ») assurée par la direction du service national et de la jeunesse (DSNJ) et la mise en œuvre de la politique de mémoire (action 2 « Politique de mémoire ») du ressort de la direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (DPMA).


Il vise à la fois les jeunes, dans le cas de la JDC, et l’ensemble des Français par les actions de mémoire.


Les crédits dédiés au programme 167 s’établissent à 38,8 M€ en augmentation par rapport à 2020 notamment s’agissant des crédits « mémoire » qui permettent de mener une politique mémorielle ambitieuse.


Promouvoir le lien entre la Nation et son armée

La journée défense et citoyenneté contribue à faire mieux connaître les missions et les métiers des armées, des directions et des services auprès des jeunes appelés et à susciter leur engagement. Levier majeur du lien armée-Nation, elle participe à bâtir une citoyenneté vivante, fondée sur l’engagement, le sentiment d’appartenance à la communauté nationale et à conforter l’ambition ministérielle de justice sociale au service de la cohésion nationale.


La crise sanitaire a eu pour conséquence de suspendre les JDC dès le 17 mars au 30 août 2020. Une partie des jeunes non convoqués sur cette période le seront donc en 2021, et les crédits du programme en tiennent compte.


Au carrefour de plusieurs politiques publiques, la JDC sera marquée, en 2021, par trois projets à forts enjeux qui visent à la simplifier, à la moderniser et à en renforcer l’efficience :

  • la mise en place d’un parcours usager innovant « jeunesse » qui intégrera, à terme, l’ensemble des dispositifs jeunesse du ministère des armées, en vue de simplifier l’accès à l’information et de faciliter la mise en relation des jeunes avec les armées, directions et services ;
  • la construction d’une e-JDC en ligne, pour les jeunes Français vivant à l’étranger qui ne bénéficient plus, pour la plupart, de cette journée en mode présentiel. Dans le prolongement de ce projet, une e-JDC inclusive s’adressera aux jeunes en situation de handicap, qui ne pourraient se rendre physiquement à un lieu de convocation ;
  • la modernisation de la JDC, plaçant l’appelé au centre du dispositif, dans un cadre pédagogique rénové, plus interactif et ludique. Cette rénovation pédagogique devrait permettre aux jeunes d’être davantage acteurs de leur journée, de mieux s’approprier les messages délivrés. L’attractivité des forces armées et du ministère et la vitalité du lien armées-jeunesse ne pourront qu’en être renforcés.


Dans le cadre de la mise en œuvre du service national universel (SNU), la journée défense et mémoire nationales (JDM), expérimentée en 2019 et 2020, a vocation, en 2021, à permettre à un plus grand nombre de volontaires de mieux appréhender les menaces et le rôle des armées pour y faire face. Son contenu a été modifié sur la base des remarques et suggestions des jeunes volontaires, avec notamment une simplification du jeu de rôle « Décision Défense », qui a connu un succès notable.


Acteur reconnu de l’insertion socio-professionnelle durable de jeunes Français métropolitains et résidants à l’étranger les plus éloignés de l’emploi, le service militaire volontaire (SMV) a atteint sa maturité et continue à développer, au sein des bassins d’emplois locaux, ses liens avec les acteurs et les financeurs de la formation professionnelle.


Fidèle à sa spécificité militaire d’accompagnement du jeune volontaire de bout en bout – du recrutement jusqu’à son insertion – il s’appuie sur un parcours visant à faire acquérir ou redécouvrir les savoir-faire et savoir-être nécessaires à la bonne insertion des jeunes en tant que citoyens, au travers de différentes actions pédagogiques (travail en groupe, comportementales, remise à niveau scolaire), et d’obtention de clés facilitant le retour à l’emploi (possibilité de passage du permis de conduire, compétences en secourisme, informatique). Il permet aux volontaires de suivre des formations professionnelles qualifiantes et/ou certifiantes, en adéquation avec les besoins des entreprises, favorisant ainsi l’employabilité durable.


Allocataire du Fonds social européen (FSE), le SMV sera soumis en 2021 à la certification « référentiel national qualité » (RNQ), gage de l’excellence de son dispositif.


La politique de mémoire du ministère des armées vise à conserver et à transmettre les patrimoines issus des conflits contemporains et à ancrer la cohésion sociale dans la connaissance d'une histoire commune.

Elle comprend trois principaux dispositifs, à savoir les actions commémoratives, la mise en valeur du patrimoine mémoriel et les actions pédagogiques et civiques.


Après le cycle mémoriel 14-18 qui a permis de mobiliser de nombreux acteurs et publics autour de la mémoire de la Première Guerre mondiale, il importe de maintenir l'intérêt suscité par les actions conduites en faveur du lien armée-Nation, du tourisme de mémoire et de la transmission mémorielle aux jeunes générations. Sont ainsi prévues pour 2021 des commémorations relatives aux poursuites du cycle du 150ème anniversaire de la guerre de 1870 (siège de Belfort, hommage à Denfert-Rochereau) et du cycle du 80ème anniversaire de la Seconde Guerre mondiale (combats des Forces Françaises Libres ; serment de Koufra du général Leclerc et actions de la Résistance intérieure ; hommage à Honoré d'Estienne d'Orves) ainsi que le 30ème anniversaire de la guerre du Golfe (opération Daguet).





Récapitulation des objectifs et des indicateurs de performance


Objectif 1

Sensibiliser chaque classe d'âge à l'esprit de défense par une JDC de qualité et pour un coût maîtrisé

Indicateur 1.1

Taux de satisfaction du jeune au regard de la JDC

Indicateur 1.2

Coût moyen par participant

Objectif 2

Favoriser l'insertion professionnelle des jeunes éloignés de l'emploi

Indicateur 2.1

Taux d'insertion professionnelle des volontaires du SMV (service militaire volontaire)