$@FwLOVariable(annee,2021)

$@FwLOVariable(numProg,169)

$@FwLOVariable(libelleProg,Reconnaissance et réparation en faveur du monde combattant)

$@FwLOVariable(enteteSousTitre,Justification au premier euro)

$@FwLOStyle(styleB3Programme, non)

Justification au premier euro


Éléments transversaux au programme

 

Éléments de synthèse du programme



 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

Numéro et intitulé de l'action
ou de la sous-action

Titre 2
Dépenses
de personnel

Autres titres

Total

Titre 2
Dépenses
de personnel

Autres titres

Total

01 – Administration de la dette viagère

0

1 495 669 868

1 495 669 868

0

1 495 669 868

1 495 669 868

01.10 – Pensions militaires d'invalidité de victimes de guerre et allocations rattachées

0

850 859 868

850 859 868

0

850 859 868

850 859 868

01.11 – Retraite du combattant

0

644 810 000

644 810 000

0

644 810 000

644 810 000

02 – Gestion des droits liés aux pensions militaires d'invalidité

0

117 200 000

117 200 000

0

117 200 000

117 200 000

02.21 – Soins médicaux gratuits et appareillage des mutilés

0

40 500 000

40 500 000

0

40 500 000

40 500 000

02.22 – Remboursement des réductions de transport accordées aux invalides

0

1 300 000

1 300 000

0

1 300 000

1 300 000

02.23 – Remboursement des prestations de sécurité sociale aux invalides

0

75 400 000

75 400 000

0

75 400 000

75 400 000

03 – Solidarité

0

316 500 077

316 500 077

0

320 200 077

320 200 077

03.31 – Majoration des rentes mutualistes des anciens combattants et victimes de guerre

0

221 200 000

221 200 000

0

221 200 000

221 200 000

03.32 – Subventions aux associations et oeuvres diverses

0

310 000

310 000

0

310 000

310 000

03.33 – Indemnités, pécules et frais de voyages sur les tombes

0

50 000

50 000

0

50 000

50 000

03.34 – Action sociale en faveur du monde combattant : Office national des anciens combattants (ONAC)

0

25 000 000

25 000 000

0

25 000 000

25 000 000

03.35 – Office national des anciens combattants (ONAC) : subventions

0

55 917 630

55 917 630

0

55 917 630

55 917 630

03.36 – Institution nationale des invalides : subventions

0

12 312 447

12 312 447

0

16 012 447

16 012 447

03.37 – Conseil national des communes compagnons de la libération - Subventions

0

1 710 000

1 710 000

0

1 710 000

1 710 000

07 – Actions en faveur des rapatriés

0

24 780 968

24 780 968

0

24 780 968

24 780 968

Total

0

1 954 150 913

1 954 150 913

0

1 957 850 913

1 957 850 913



Crédits de paiement du programme 169 inscrits au PLF 2021 (M€)
1


CP%
Pensions militaires d'invalidité85143,46 %
Retraite du combattant64532,93 %
Autres dépenses de titre 638919,85 %
Subvention ONAC-VG562,86 %
Subvention INI160,82 %
Autres dépenses de titre 3- 2- 0,10 %
dépenses de titre 7 40,19 %
Total (sans titre 7)1 958


Dépenses d'intervention (titre 6) inscrites au PLF 2021 (M€)
1


CP%
Dette viagère (action 1)1 49679,38 %
Gestion des droits (action 2)1176,22 %
Solidarité (action 3)24713,09 %
Action en faveur des rapatriés (action 7)251,32 %
Total1 884



Année200920102011201220132014201520162017201820192020*2021*
Effectifs RC1 393 2011 339 7301 287 3881 237 6941 200 1851 159 1671 118 6671 059 1061 003 202950 363913 012862 945799 591
Effectifs PMI336 272308 940295 073280 793266 914254 668241 360230 285216 496205 089196 660186 580177 018


















Évolution du périmètre du programme


   Transferts en crédits

Prog
Source
/ Cible

T2
Hors Cas
pensions

T2
CAS
pensions

Total T2

AE
Hors T2

CP
Hors T2

Total AE

Total CP

Transferts entrants

 

 

 

+92 161

+92 161

+92 161

+92 161

ONAC-Transfert d'un agent du plafond PMEA du MINARM

212 ►

 

 

 

+92 161

+92 161

+92 161

+92 161

Transferts sortants

 

 

 

-21 048

-21 048

-21 048

-21 048

Dépenses de support des ETP transférés en 2020 et 21 au titre de la fermeture de l’ONACVG Tunis

► 105

 

 

 

-7 500

-7 500

-7 500

-7 500

Transfert d'ETPT vers le programme 151 - fermeture de l'ONAC de Tunisie.

► 151

 

 

 

-13 548

-13 548

-13 548

-13 548

 

   Transferts en ETPT

Prog
Source
/ Cible

ETPT
ministériels

ETPT
hors État

Transferts entrants

 

+1

ONAC-Transfert d'un agent du plafond PMEA du MINARM

212 ►

 

+1

Transferts sortants

 

-1

Transfert d'ETPT vers le programme 151 - fermeture de l'ONAC de Tunisie.

► 151

 

-1

 

 

   Mesures de périmètre

T2
Hors Cas
pensions

T2
CAS
pensions

Total T2

AE
Hors T2

CP
Hors T2

Total AE

Total CP

Mesures entrantes

 

 

 

 

 

 

 

Évolution de la fiscalité - Compensation de la taxe sur les salaires

 

 

 

+6 517

+6 517

+6 517

+6 517

Mesures sortantes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dépenses pluriannuelles

 

 

Échéancier des crédits de paiement (hors titre 2)


Estimation des restes à payer au 31/12/2020

Engagements sur années
antérieures non couverts
par des paiements
au 31/12/2019
(RAP 2019)

 

Engagements sur années
antérieures non couverts
par des paiements au
31/12/2019 y.c. travaux
de fin de gestion
postérieurs au RAP 2019
 

 

AE (LFI + LFRs) 2020
+ reports 2019 vers 2020
+ prévision de FdC et AdP

 

CP (LFI + LFRs) 2020
+ reports 2019 vers 2020
+ prévision de FdC et AdP

 

Évaluation des
engagements non couverts
par des paiements
au 31/12/2020

36 501 728

 

0

 

2 023 442 073

 

2 037 142 073

 

22 800 000

Échéancier des CP à ouvrir

AE

 

CP 2021

 

CP 2022

 

CP 2023

 

CP au-delà de 2023

 

Évaluation des
engagements
non couverts par
des paiements au 31/12/2020

 

CP demandés
sur AE antérieures à 2021
CP PLF
CP FdC et AdP

 

Estimation des CP 2022
sur AE antérieures à 2021

 

Estimation des CP 2023
sur AE antérieures à 2021

 

Estimation des CP
au-delà de 2023
sur AE antérieures à 2021

22 800 000

 

3 700 000
0

 

7 000 000

 

4 900 000

 

7 200 000

 

AE nouvelles pour 2021
AE PLF
AE FdC et AdP

 

CP demandés
sur AE nouvelles en 2021
CP PLF
CP FdC et AdP
 

 

Estimation des CP 2022
sur AE nouvelles en 2021

 

Estimation des CP 2023
sur AE nouvelles en 2021

 

Estimation des CP
au-delà de 2023
sur AE nouvelles en 2021

1 954 150 913
150 000

 

1 954 150 913
150 000

 

0

 

0

 

0

 

Totaux

 

1 958 000 913

 

7 000 000

 

4 900 000

 

7 200 000

 

 

Clés d'ouverture des crédits de paiement sur AE 2021

 

 

CP 2021 demandés
sur AE nouvelles
en 2021 / AE 2021
 

 

CP 2022
sur AE nouvelles
en 2021 / AE 2021

 

CP 2023
sur AE nouvelles
en 2021 / AE 2021

 

CP au-delà de 2023
sur AE nouvelles
en 2021 / AE 2021

 

 

100,00 %

 

0,00 %

 

0,00 %

 

0,00 %

 

 

Justification par action

 

ACTION    76,5 %

01 – Administration de la dette viagère


 

Titre 2

Hors titre 2

Total

FdC et AdP
attendus

Autorisations d'engagement

0

1 495 669 868

1 495 669 868

0

Crédits de paiement

0

1 495 669 868

1 495 669 868

0



Éléments de la dépense par nature


Titre et catégorie

Autorisations
d'engagement

Crédits
de paiement

Dépenses d’intervention

1 495 669 868

1 495 669 868

Transferts aux ménages

1 495 669 868

1 495 669 868

Total

1 495 669 868

1 495 669 868

 

coûts synthétiques




Synthèse ACTION 01


AE (M€)

CP (M€)

OS

Titre 3

Titre 5

Titre 6

Titre 7

Total

Titre 3

Titre 5

Titre 6

Titre 7

Total

Reconnaissance et réparation

  - 

   - 

  1 495,67 

  - 

  1 495,67 

  - 

  - 

  1 495,67 

  - 

  1 495,67   

Total

  - 

  - 

  1 495,67 

  - 

  1 495,67 

  - 

  - 

  1 495,67 

  - 

  1 495,67 




échéancier des paiements associés aux engagements par opération stratégique

Opérations stratégiques

Engagements

Paiements

RàP à fin 2019

Eng 2020

Eng 2021

2020

2021

2022

2023

>2023

Total

Reconnaissance et réparation

  -   



  - 

  - 

  - 

  - 

  - 

  - 


  - 


   - 

  - 

  - 

  - 

  - 

  - 



  1 495,67 


  1 495,67 

  - 

  - 

  - 

  1 495,67 

Total

  - 

  - 

  1 495,67 

   - 

  1 495,67 

  - 

  - 

  - 

  1 495,67 


Somme des engagements

  1 495,67 

 Somme des paiements

   1 495,67 


 

Sous-action

01.10 – Pensions militaires d'invalidité de victimes de guerre et allocations rattachées


 

Éléments de la dépense par nature


Sous-action 10 : Pensions militaires d’invalidité et des victimes de la guerre et allocations rattachées

La sous-action 10 recouvre les dépenses relatives au paiement des pensions militaires d’invalidité des victimes de guerre (PMIVG). Ces crédits sont versés au CAS « Pensions » dont le programme 743 assure le règlement des PMI (centres régionaux des pensions et centre de la trésorerie générale pour l’étranger).


Principales mesures de l’année

La dotation au PLF 2021 s’établit à 850,9 M€, soit une diminution de 60,8 M€ par rapport à la loi de finances pour 2020 (911,7 M€). Cette évolution est la conséquence d’une baisse prévisionnelle de l’effectif des pensionnés.


Le PLF 2021 comprend une mesure nouvelle, évaluée à 1,04 M€, qui a pour objet d’étendre le bénéfice de la majoration de leur pension aux conjoints ou partenaires survivants de pensionnés dont le taux de pension était à leur décès d’au moins 6 000 points, contre 10 000 points auparavant.

Cette mesure applicable aux pensions en paiement au 1er janvier 2021 à compter de la demande des intéressés, doit permettre d’atténuer l’écart entre le montant de la pension militaire d’invalidité que percevait le pensionné direct et de son vivant et le montant versé au conjoint ou partenaire survivant. Cette mesure pourrait bénéficier à 197 conjoints survivants.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

Niveau

Description

Prévisions de crédits 2021

Unité d'œuvre

Volume

Ratio
(en CP)

AE

CP

ACT

Pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre

  850 859 868 

  850 859 868 

 Nombre de pensionnés (effectif moyen)

  181 799 

  4 680 

Total

850 859 868

850 859 868







Les dépenses prévisionnelles de pensions 2021 sont calculées selon une méthode de calcul basée sur l’évolution des « parties prenantes », c'est-à-dire sur une valorisation des effectifs à droit constant, en tenant compte des taux d’évolution constatés sur les années précédentes.

Cette prévision repose sur une hypothèse de diminution des effectifs des pensionnés de 10 080 en 2020 et de 9 562 en 2021, soit une diminution moyenne de - 5,13 % par an.



Évolution des effectifs et des crédits consacrés aux pensions militaires d'invalidité et des victimes de guerre


Année

LFI

Évolution crédits LFI par rapport à n-1 (en %)

Crédits consommés
(1)

Évolution crédits consommés par rapport à N-1 (en %)

Nombre de pensionnés au 31 décembre
(2)

Évolution effectifs (en %)

Ratio
(3)

2013

1 490 700 000

- 4,4 %

1 470 719 340

- 5,0 %

266 914

- 4,5 %

5 370

2014

1 412 744 700

- 5,2 %

1 364 978 370

- 7,2 %

254 668

- 4,6 %

5 234

2015

1 295 550 000

- 8,3 %

1 278 408 380

- 6,3 %

241 360

- 5,2 %

5 155

2016

1 189 720 000

- 8,2 %

1 191 863 333

- 6,8 %

230 285

- 4,6 %

5 054

2017

1 141 350 000

- 4,1 %

1 133 370 077

- 4,9 %

216 496

- 6,0 %

5 073

2018

1 073 900 000

- 5,9 %

1 064 811 467

- 6,0 %

206 676

- 4,5 %

5 033

2019

965 300 000

- 10,1 %

990 659 825

- 7,0 %

196 660

- 4,8 %

4 912

2020 (4)

911 689 714

- 5,6 %

918 400 000

- 7,3 %

186 580

- 5,1 %

4 793

2021 (4)

850 859 868

- 6,7 %

850 859 868

- 7,4 %

177 018

- 5,1 %

4 680

(1) Les crédits consommés correspondent à la dépense enregistrée sur le programme 743 du CAS « Pensions ».
(2) Source : ministère de l'économie, des finances et de la relance/service des retraites de l'État.
(3) Ce ratio est obtenu en divisant les crédits par les effectifs moyens de l'année [(effectif au 31/12/N-1 + effectif au 31/12/N) / 2].
(4) Consommation et effectifs prévisionnels

 

Sous-action

01.11 – Retraite du combattant


 

Éléments de la dépense par nature


Sous-action 11 : Retraite du combattant

La sous-action 11 recouvre les dépenses relatives au paiement de la retraite du combattant. Ces crédits sont reversés au CAS « Pensions » relevant du programme 743 qui assure le règlement des pensions par l’intermédiaire des centres régionaux des pensions et de la trésorerie générale pour l’étranger.

Principales mesures de l’année

La dotation inscrite au projet de budget pour 2021 s’élève à 644,8 M€, soit une diminution de 15,4 M€ par rapport à la LFI 2020 (660,2 M€). Cette évolution est la conséquence d’une baisse prévisionnelle du nombre de bénéficiaires.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

Niveau

Description

Prévisions de crédits 2021

Unité d'œuvre

Volume

Ratio
(en CP)

AE

CP

ACT

Retraite du combattant

  644 810 000 

  644 810 000 

 Nombre de bénéficiaires (effectif moyen)

  831 238 

  776 

Total

644 810 000

644 810 000





La dotation prend également en compte l’extension de l’attribution de la carte du combattant aux forces françaises présentes en Algérie entre 1962 et 1964.


Évolution des effectifs et des crédits consacrés à la retraite du combattant

Année

LFI

Évolution crédits LFI par rapport à n-1 (en %)

Crédits consommés
(1)

Évolution crédits consommés par rapport à N-1 (en %)

Nombre de pensionnés au 31 décembre
(2)

Évolution effectifs (en %)

Ratio
(3)

2013

821 300 000

- 0,8 %

851 696 988

0,0 %

1 200 185

- 3,9 %

699

2014

807 940 000

- 1,6 %

813 229 659

240,0 %

1 159 167

- 3,4 %

689

2015

784 700 000

- 2,9 %

771 498 790

420,0 %

1 108 925

- 4,3 %

680

2016

756 600 000

- 3,6 %

737 259 266

- 450,0 %

1 058 921

- 4,5 %

680

2017

748 000 000

- 1,1 %

744 993 857

1,0 %

1 000 550

- 5,5 %

723

2018

743 843 717

- 0,6 %

733 269 561

- 1,6 %

940 071

- 6,0 %

756

2019

708 500 000

- 4,8 %

712 736 603

- 2,8 %

913 012

- 2,9 %

769

2020 (3)

660 200 000

- 6,8 %

687 500 000

- 3,5 %

862 945

- 5,5 %

774

2021 (4)

644 810 000

- 2,3 %

644 810 000

- 6,2 %

799 531

- 7,3 %

776

(1) Les crédits consommés correspondent à la dépense enregistrée sur le programme 743 du CAS Pensions.
(2) Source : ministère de l'économie, des finances et de l'industrie/service des retraites de l'Etat.
(3) Ce ratio est obtenu en divisant les crédits par les effectifs moyens de l'année [(effectif au 31/12/N-1 + effectif au 31/12/N) / 2].
(4) Consommation et effectifs prévisionnels

 

ACTION    6,0 %

02 – Gestion des droits liés aux pensions militaires d'invalidité


 

Titre 2

Hors titre 2

Total

FdC et AdP
attendus

Autorisations d'engagement

0

117 200 000

117 200 000

150 000

Crédits de paiement

0

117 200 000

117 200 000

150 000



Éléments de la dépense par nature


Titre et catégorie

Autorisations
d'engagement

Crédits
de paiement

Dépenses de fonctionnement

5 100 000

5 100 000

Dépenses de fonctionnement autres que celles de personnel

5 100 000

5 100 000

Dépenses d’intervention

112 100 000

112 100 000

Transferts aux ménages

112 100 000

112 100 000

Total

117 200 000

117 200 000

 

Cette action recouvre les droits accessoires ouverts aux titulaires d’une pension militaire d’invalidité. Il s’agit :

  • des soins médicaux gratuits et appareillages, conformément aux articles L. 212-1 et suivants du code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de la guerre (CPMIVG), qui disposent que l’État doit prendre à sa charge les diverses prestations médicales ainsi que les appareils et accessoires nécessités par les infirmités donnant lieu à pension ;
  • des réductions sur les transports, c’est-à-dire les réductions tarifaires de 50 à 75 % pour les pensionnés dont le taux d’invalidité est d’au moins 25 % et la gratuité pour l’accompagnateur des plus grands invalides (taux à 100 % avec nécessité d’avoir en permanence recours à une tierce personne) ;
  • du financement du régime de sécurité sociale des pensionnés de guerre, qui prend en charge les pensionnés invalides à 85 % et plus qui ne détiennent pas déjà la qualité d’assuré social.


Les principaux intervenants dans la gestion des droits liés aux pensions militaires d’invalidité sont la Caisse nationale militaire de sécurité sociale (CNMSS) et l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC-VG) pour les soins médicaux gratuits et l’appareillage, ainsi que la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) pour le régime de sécurité sociale des pensionnés de guerre.


Synthèse ACTION 02


AE (M€)

CP (M€)

OS

Titre 3

Titre 5

Titre 6

Titre 7

Total

Titre 3

Titre 5

Titre 6

Titre 7

Total

Reconnaissance et réparation

5,10

-

112,10

-

 117,20

5,10

-

112,10

-

  117,20 

Total

5,10

-

117,20

-

 117,20

 5,10

-

112,10

 -

  117,20 




échéancier des paiements associés aux engagements par opération stratégique

Opérations stratégiques


Engagements




Paiements



RàP à fin 2019

Eng 2020

Eng 2021

2020

2021

2022

2023

>2023

Total

Reconnaissance et réparation

  - 



   - 

  - 

  - 

  - 

  - 

  - 


  - 


   - 

  - 

  - 

  - 

  - 

  - 



  117,35 


  117,35 

   - 

  - 

  - 

  117,35 

Total

  - 

  - 

  117,35 

  - 

  117,35 

  - 

  - 

  - 

  117,35 


 Somme des engts

  117,35 

 Somme des paiements

   117,35 



 

Sous-action

02.21 – Soins médicaux gratuits et appareillage des mutilés


 

Éléments de la dépense par nature


SOUS-ACTION 21 : SOINS MÉDICAUX GRATUITS ET APPAREILLAGE DES MUTILÉS

Les articles L. 212-1 et suivants du code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de la guerre (CPMIVG) disposent que l'État doit gratuitement aux titulaires d'une pension d'invalidité les prestations médicales, paramédicales, chirurgicales, pharmaceutiques et de cures thermales nécessitées par les infirmités qui donnent lieu à une pension ou un appareillage. Le suivi sanitaire des anciens militaires est également pris en charge par l’État.


L’article L. 213-1 du CPMIVG dispose que les invalides pensionnés au titre du code ont droit aux appareils nécessités par les infirmités qui ont motivé la pension. Les appareils et accessoires sont fournis, réparés et remplacés aux frais de l'État tant que l'infirmité en cause nécessite l'appareillage.


La sous-action 21 retrace les crédits nécessaires à la prise en charge de ces prestations. Elle permet également de financer les frais de gestion de la CNMSS et, depuis 2011, les expertises médicales prescrites aux demandeurs de pensions militaires d’invalidité.


Enfin, depuis 2016, la sous-action prend en compte le remboursement des frais de soins en milieu civil des militaires ayant été reconnus victimes d’une affection présumée imputable au service (APIAS).

Principales mesures de l’année

Pas de mesure nouvelle.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

Aspects financiers :


Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €) :


Niveau

Description

Prévisions de crédits 2021

Unité d'œuvre

Volume

Ratio
(en CP)

AE

CP

ACT

Soins médicaux gratuits

  20 700 000 

  20 700 000 

 Nombre de bénéficiaires

   45 560 

  454 

ACT

Appareillage des mutilés

  4 500 000 

  4 500 000 

 Nombre de bénéficiaires

  - 

 ND

ACT

Dépenses liées aux frais d’expertise

  1 000 000 

  1 000 000 

 Nombre d'expertises

  - 

 ND

ACT

Dépenses de gestion de la CNMSS

  5 100 000 

  5 100 000 

 CNMSS

  1 

  5 100 000 

ACT

Accidents ou Affections Présumés Imputables Au Service - APIAS

  9 200 000 

  9 200 000 

 Nombre de bénéficiaires

 ND

 ND

Total

40 500 000

40 500 000







1) Soins médicaux gratuits


Évolution des effectifs et des crédits consacrés aux soins médicaux gratuits et suivi sanitaire des anciens militaires

Année

LFI

Évolution %

Crédits consommés

Évolution

Effectif au 31 décembre N-1 Bénéficiaires actifs

Évolution

2013

42 900 000

- 17,6 %

40 109 000

- 1,2 %

65 187

- 7,5 %

2014

38 620 000

- 10,0 %

37 865 344

- 5,6 %

62 205

- 4,6 %

2015

35 100 000

- 9,1 %

35 583 975

- 6,0 %

59 676

- 4,1 %

2016

33 500 000

- 4,6 %

31 859 919

- 10,5 %

56 918

- 4,6 %

2017

31 600 000

- 5,7 %

28 966 095

- 9,1 %

54 621

- 4,0 %

2018

28 700 000

- 9,2 %

27 038 508

- 6,7 %

51 941

- 4,9 %

2019

27 400 000

- 4,5 %

24 550 520

- 9,2 %

49 885

- 4,0 %

2020*

23 800 000

- 13,1 %

21 400 000

- 12,8 %

47 883

- 4,0 %

2021*

20 700 000

- 13,0 %

20 700 000

- 3,3 %

45 560

- 4,9 %

*Consommation et effectifs prévisionnels



La dotation des soins médicaux gratuits en 2021 (20,7 M€) diminue de 3,1 M€ par rapport à la LFI 2020 (23,8 M€). Cette évolution est justifiée par la baisse du nombre de bénéficiaires. Les bénéficiaires potentiels des soins gratuits sont les titulaires d'une pension militaire d'invalidité. Les demandeurs ou « bénéficiaires actifs » (utilisateurs du carnet de soins) sont estimés au tiers des invalides pensionnés (hors ayants cause).





2) Appareillage des mutilés


Évolution des crédits consacrés à l'appareillage des mutilés (y compris les crédits dédiés au CERAH jusqu'en 2009)

Année

LFI

Evolution %

Crédits consommés

Evolution %

2013

7 500 000

- 14,8 %

7 300 987

- 7,2 %

2014

7 500 000

0,0 %

6 769 611

- 7,3 %

2015

7 500 000

0,0 %

6 848 847

+ 1,2 %

2016

6 900 000

- 8,0 %

6 253 397

- 8,7 %

2017

7 800 000

+ 13,0 %

6 460 515

+ 3,3 %

2018

6 500 000

- 16,7 %

6 708 241

+ 3,8 %

2019

7 000 000

+ 7,7 %

5 357 248

- 20,1 %

2020*

6 700 000

- 4,3 %

5 500 000

+ 2,7 %

2021*

4 500 000

- 32,8 %

4 500 000

- 18,2 %

*Consommation et effectifs prévisionnels



Les bénéficiaires de l'appareillage sont les invalides pensionnés atteints d'une infirmité qui a motivé la pension. La dotation 2021 pour l’appareillage des mutilés (4,5 M€) est en diminution de 2,2 M€ par rapport à la LFI 2020 (6,7 M€), en lien avec la baisse du nombre de bénéficiaires. Elle permet de maintenir un niveau de financement de qualité dans un contexte d’amélioration des techniques. Ainsi, la sous-action prend en charge une enveloppe budgétaire allouée à la commission des secours et prestations complémentaires (CSPC) pour le financement de prothèses de nouvelle génération. Il s’agit d’une provision. Le coût de ce type de prothèse varie fortement. À titre indicatif, en juillet 2020, la CSPC avait accordé pour 2020 deux prothèses de nouvelle génération pour un coût moyen de plus de 110 k€. L’enveloppe de 800 k€ dévolue à l’appareillage permettrait de financer en 2021 six à huit prothèses de ce coût.


3) Dépenses liées aux frais d'expertise :


Il s’agit des frais relatifs aux expertises médicales prescrites aux demandeurs dans le cadre de l’instruction des demandes de pensions militaires d’invalidité. Les dépenses comprennent, outre l’expertise médicale elle-même, les frais de déplacement ou de transport du demandeur pour se rendre à la consultation et les examens complémentaires prescrits lors de l’expertise.

Pour 2021, la dotation correspondant aux expertises en métropole, en Afrique du Nord et à l'étranger est maintenue à 1 M€, comme en LFI 2020.



4) Dépenses de gestion de la CNMSS :


La dotation 2021 de 5,1 M€, en diminution par rapport à la LFI 2020 (5,3 M€) tient compte d’un ajustement au niveau des dépenses réelles constatées. Depuis 2015, 25 ETP supplémentaires étaient directement dédiés à la reprise de l’activité APIAS. Conformément à l’objectif fixé à la CNMSS, l’effectif moyen affecté aux soins médicaux gratuits et aux APIAS tend aujourd’hui vers 85 agents (contre 110). Ces crédits couvrent les dépenses de charges de personnel, de fonctionnement et d’investissement (respectivement 87 %, 11 % et 2 % sur la gestion 2019) liées à la gestion des deux missions déléguées.



5) Affections présumées imputables au service (APIAS)


La dotation 2021, fixée à 9,2 M€, est en augmentation par rapport à celle de 2020 (8,6 M€).


Fonds de concours et attribution de produits

À titre indicatif, la répartition des fonds de concours, des attributions de produits attendus et des ressources extrabudgétaires par opération budgétaire est la suivante :


ACT

AE

CP

 Appareillage des mutilés

  150 000 

  150 000 

Total

150 000

150 000


Cette attribution de produits correspond aux remboursements prévus par les accords entre la France et le gouvernement marocain sur les modalités de prise en charge des appareillages des anciens combattants du Maroc.

 

Sous-action

02.22 – Remboursement des réductions de transport accordées aux invalides


 

Éléments de la dépense par nature


Sous-action 22 : Remboursement des réductions de transport

Cette sous-action concerne la prise en charge par l’État des réductions sur les tarifs du réseau ferroviaire accordées à certains titulaires d’une PMI dont le taux d’invalidité est d’au moins 25 %. Les réductions accordées par l’opérateur ferroviaire (SNCF ou, théoriquement, un autre opérateur ferroviaire suite à l’ouverture à la concurrence du rail) représentent 50 % ou 75 % des tarifs de transport du réseau. Les bénéficiaires potentiels, pensionnés d'Afrique du Nord, victimes civiles de guerre, réformés pensionnés hors guerre, doivent être pensionnés au moins à 25 % et être titulaires d'une carte d'invalidité délivrée par l'ONAC-VG.

Principales mesures de l’année

Pas de mesure nouvelle.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

Niveau

Description

Prévisions de crédits 2021

Unité d'œuvre

Volume

Ratio
(en CP)

AE

CP

ACT

Compensation des dispositifs de réduction des tarifs de transport SNCF

  1 300 000 

  1 300 000 

 Nombre de bénéficiaires

  26 964 

  48 

Total

1 300 000

1 300 000







La dotation diminue de 0,5 M€ par rapport à la LFI 2020 (1,8 M€), pour s’établir à 1,3 M€.


Evolution des effectifs et des crédits consacrés au remboursement des réductions de transport accordées aux invalides

Année

LFI

Évolution %

Crédits consommés

Évolution %

Effectif au 31 décembre N-1 Bénéficiaires actifs

Évolution en %

2013

3 300 000

- 5,4 %

3 986 045

- 8,9 %

51 938

- 3,5 %

2014

3 400 000

+ 3,0 %

3 461 823

- 13,2 %

52 538

+ 1,2 %

2015

3 474 830

+ 2,2 %

3 228 992

- 6,7 %

49 436

- 5,9 %

2016

3 300 000

- 5,0 %

2 836 875

- 12,1 %

55 899

+ 13,1 %

2017

3 200 000

- 3,0 %

2 500 376

- 11,9 %

45 732

- 18,2 %

2018

2 700 000

- 15,6 %

2 285 652

- 8,6 %

40 744

- 10,9 %

2019

2 200 000

- 18,5 %

1 780 108

- 22,1 %

35 116

- 13,8 %

2020*

1 800 000

- 18,2 %

1 300 000

- 27,0 %

30 771

- 12,4 %

2021*

1 300 000

- 27,8 %

1 300 000

0,0 %

26 964

- 12,4 %

*Consommation et effectifs prévisionnels


 

Sous-action

02.23 – Remboursement des prestations de sécurité sociale aux invalides


 

Éléments de la dépense par nature


Sous-action 23 : Remboursement des prestations de sécurité sociale aux invalides

La sous-action 23 a vocation à financer la section « Invalides de guerre » du régime général de l’assurance maladie ouvert en faveur des pensionnés qui ne détiennent pas déjà la qualité d’assuré social, pour couvrir les affections dont ils sont atteints et qui ne relèvent pas d’une prise en charge par les soins médicaux gratuits ou au titre de l’appareillage.

Principales mesures de l’année

Pas de mesure nouvelle.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €) :



Niveau

Description

Prévisions de crédits 2021

Unité d'œuvre

Volume

Ratio
(en CP)

AE

CP

ACT

Remboursement à la CNAM des prestations versées

  75 400 000 

  75 400 000 

Nombre de bénéficiaires

  5 176 

  14 567 

Total

75 400 000

75 400 000






La dotation 2021, fixée à 75,4 M€, est en hausse de 1,6 M€ par rapport à la loi de finances 2020 (73,8 M€).


Cette dotation tient compte d'un trop versé prévisionnel constitué en 2020 de 2,8 M€ qui, compte tenu des règles de paiement des factures à la CNAM, devrait minorer la consommation budgétaire pour l’année 2021. Les mécanismes de facturation impliquent que les dépenses d'exercice soient retraitées pour aboutir aux dépenses exécutées. Dans ce cadre, sur la base des dépenses prévisionnelles d'exercice (78,2 M€), il est possible d'établir un coût unitaire moyen par pensionné de 15 108 € en 2020 pour un effectif prévisionnel moyen de 5 176.


Evolution des effectifs et des crédits consacrés au remboursement des prestations de sécurité sociale aux invalides

Année

LFI

Évolution

Dépenses d'exercice *

Évolution

Dépenses exécutées

Évolution

Effectifs (N-1)

Évolution

2013

103 000 000

- 3,9 %

110 384 796

- 10,7 %

102 723 808

- 17,3 %

13 482

+ 3,0 %

2014

96 500 000

- 6,3 %

107 440 744

- 2,7 %

104 496 688

+ 1,7 %

11 463

- 15,0 %

2015

94 600 000

- 2,0 %

102 353 206

- 4,7 %

97 268 070

- 6,9 %

10 153

- 11,4 %

2016

93 500 000

- 1,2 %

94 649 856

- 7,5 %

86 946 512

- 10,6 %

8 837

- 13,0 %

2017

85 200 000

- 8,9 %

89 492 600

- 5,4 %

84 335 344

- 3,0 %

7 704

- 12,8 %

2018

80 900 000

- 5,0 %

85 759 070

- 4,2 %

82 025 539

- 2,7 %

6 980

- 9,4 %

2019

76 900 000

- 4,9 %

83 404 601

- 2,7 %

81 050 132

- 1,2 %

6 149

- 11,9 %

2020**

73 822 613

- 4,0 %

79 955 477

- 4,1 %

76 506 354

- 5,6 %

5 444

- 11,5 %

2021**

75 400 000

+ 2,1 %

75 400 000

- 5,7 %

74 420 478

- 2,7 %

4 908

- 9,8 %

* Les dépenses d'exercice correspondent aux dépenses N-1 facturées en année N par la CNAM

**Consommation et effectifs prévisionnels


 

ACTION    16,2 %

03 – Solidarité


 

Titre 2

Hors titre 2

Total

FdC et AdP
attendus

Autorisations d'engagement

0

316 500 077

316 500 077

0

Crédits de paiement

0

320 200 077

320 200 077

0



Éléments de la dépense par nature


Titre et catégorie

Autorisations
d'engagement

Crédits
de paiement

Dépenses de fonctionnement

69 940 077

69 940 077

Subventions pour charges de service public

69 940 077

69 940 077

Dépenses d’intervention

246 560 000

246 560 000

Transferts aux ménages

246 250 000

246 250 000

Transferts aux autres collectivités

310 000

310 000

Dépenses d’opérations financières

 

3 700 000

Dotations en fonds propres

 

3 700 000

Total

316 500 077

320 200 077

 

 

coûts synthétiques

 

 

 

Synthèse ACTION 03

 

AE (M€)

CP (M€)

OS

Titre 3

Titre 5

Titre 6

Titre 7

Total

Titre 3

Titre 5

Titre 6

Titre 7

Total

Reconnaissance et réparation

  69,94 

  - 

  246,56 

  - 

  316,50 

   69,94 

  - 

  246,56 

  3,70 

  320,20 

Total

  69,94 

  - 

  246,56 

   - 

  316,50 

  69,94 

  - 

  246,56 

  3,70 

  320,20 

 

échéancier des paiements associés aux engagements par opération stratégique

 

Opérations stratégiques

Engagements

Paiements

RàP à fin 2019

Eng 2020

Eng 2021

2020

2021

2022

2023

>2023

Total

Reconnaissance et réparation

  36,50 

 

 

  13,70 

  3,70 

  7,00 

  4,90 

   7,20 

  36,50 

 

  85,64 

 

  85,64 

  - 

  - 

  - 

  -   

  83,93 

 

 

  316,50 

 

  316,50 

  - 

  - 

  - 

  314,79 

Total

  36,50 

  85,64 

  316,50 

  99,34 

  320,20 

  7,00 

  4,90 

  7,20 

  435,22 

 

 Somme des engts

  438,64 

 Somme des paiements

  435,22 

 

 

 

Sous-action

03.31 – Majoration des rentes mutualistes des anciens combattants et victimes de guerre


 

Éléments de la dépense par nature


Sous-action 31 : Majoration des rentes mutualistes des anciens combattants et victimes de guerre

Cette sous-action permet le financement des majorations légales et spécifiques des rentes mutualistes auxquelles les anciens combattants peuvent souscrire.

Les titulaires de la carte du combattant ou du titre de reconnaissance de la Nation ont en effet la possibilité d'adhérer à un dispositif particulier de rente viagère mutualiste.

Ce dispositif leur ouvre droit à une majoration légale et, dans la limite d'un plafond fixé par la loi de finances, au bénéfice d'une majoration spécifique variable selon l'âge et le délai de souscription, après la date de délivrance de la carte ou du titre. Le plafond donnant lieu à une majoration de la retraite mutualiste du combattant est fixé à 125 points d'indice des pensions militaires d'invalidité (PMI), soit 1 835 € [1] à compter du 1er janvier 2020.

Les organismes mutualistes versent les majorations aux souscripteurs et sont remboursés l'année suivante par l'État.

Principales mesures de l’année

Pas de mesure nouvelle.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €) :




Niveau

Description

Prévisions de crédits 2021

Unité d'œuvre

Volume

Ratio
(en CP)

AE

CP

ACT

Majoration des rentes mutualistes

  221 200 000 

  221 200 000 

 Nombre de bénéficiaires

  304 718 

  726 

Total

221 200 000

221 200 000






La dotation 2021, fixée à 221,2 M€, est en baisse de 4,9 M€ par rapport à la LFI 2020 (226,1 M€).

Elle tient compte de la diminution prévisionnelle du nombre de bénéficiaires, permettant de prévoir pour 2021 une baisse du montant des remboursements aux organismes mutualistes.


Évolution des effectifs et des crédits consacrés aux majorations des rentes mutualistes des anciens combattants et victimes de guerre

Année

LFI

Évolution

Dépenses d'exercice *

Évolution

Dépenses exécutées

Évolution

Effectifs (N-1)

Évolution

2013

263 100 000

+ 3,3 %

252 845 441

+ 2,1 %

253 773 498

+ 12,9 %

395 372

- 1,2 %

2014

264 700 000

+ 0,6 %

250 543 960

- 0,9 %

250 543 960

- 1,3 %

385 434

- 2,5 %

2015

258 300 000

- 2,4 %

253 806 168

+ 1,3 %

253 806 168

+ 1,3 %

374 608

- 2,8 %

2016

261 700 000

+ 1,3 %

250 533 831

- 1,3 %

250 533 831

- 1,3 %

362 770

- 3,2 %

2017

252 000 000

- 3,7 %

244 668 945

- 2,3 %

244 668 945

- 2,3 %

353 031

- 2,7 %

2018

247 400 000

- 1,8 %

237 024 674

- 3,1 %

237 024 674

- 3,1 %

340 918

- 3,4 %

2019

234 700 000

- 5,1 %

232 567 483

- 1,9 %

232 567 483

- 1,9 %

328 943

- 3,5 %

2020**

226 100 000

- 3,7 %

230 050 645

- 1,1 %

230 050 645

+ 1,3 %

315 175

- 4,2 %

2021**

221 200 000

- 2,2 %

221 200 000

- 3,8 %

221 200 000

+ 1,3 %

294 262

- 6,6 %

* Les dépenses d'exercice correspondent uax dépenses N-1 facturées en année N par les sociétés mutualistes

**Consommation et effectifs prévisionnels


[1] Valeur du point PMI fixée à 14,68 € avec date de prise d’effet au 1er janvier 2020 – arrêté du 28 août 2020.

 

Sous-action

03.32 – Subventions aux associations et oeuvres diverses


 

Éléments de la dépense par nature


Sous-action 32 : Subventions aux associations et œuvres diverses

Cette sous-action regroupe les subventions de fonctionnement versées à des associations d’anciens combattants et victimes de guerre, ainsi qu’à des associations de victimes d’actes de terrorisme.

Principales mesures de l’année

La dotation de 260 000 € versée les années précédentes a été réévaluée dès 2019 à 310 000 € par un redéploiement de 50 000 € depuis la sous-action 33 « Indemnités, pécules et frais de voyage sur les tombes ». Cette réévaluation a permis de faire face à l’augmentation des demandes de subventions constatée depuis la suppression de la réserve parlementaire en 2018. La dotation est reconduite à hauteur de 310 000 € en 2021.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €) :


Niveau

Description

Prévisions de crédits 2021

Unité d'œuvre

Volume

Ratio
(en CP)

AE

CP

ACT

Subventions aux associations

310 000 

310 000 

 Nombre d'associations subventionnées

   - 

 ND

Total

310 000

310 000






La dotation de 310 000 € est inchangée par rapport à 2019 et 2020.

 

Sous-action

03.33 – Indemnités, pécules et frais de voyages sur les tombes


 

Éléments de la dépense par nature


Sous-action 33 : Indemnités, pécules et frais de voyage sur les tombes

Cette sous-action finance la prise en charge par l’État des frais de pèlerinage des familles sur les tombes des « Morts pour la France ». Ces prestations sont assurées par l’ONAC-VG qui reçoit à cet effet une subvention du ministère des armées.

Principales mesures de l’année

En 2021, les crédits de la sous-action 33 font à nouveau l’objet d’une programmation budgétaire, à hauteur de la dotation antérieure à 2019, soit 50 000 €, après avoir été pris en charge directement par l'ONAC-VG en 2019 et 2020.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

Aspects financiers :


Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €)


Niveau

Description

Prévisions de crédits 2021

Unité d'œuvre

Volume

Ratio
(en CP)

AE

CP

ACT

Indemnités, pécules et frais

de voyages sur les tombes

  50 000 

   50 000 




dont allocations diverses

  - 

  - 

 Nombre de bénéficiaires

  - 

 ND

dont frais de pèlerinage

  50 000 

  50 000 

 Nombre de bénéficiaires

  - 

 ND

Total

50 000

50 000





 

Sous-action

03.34 – Action sociale en faveur du monde combattant : Office national des anciens combattants (ONAC)


 

Éléments de la dépense par nature


Sous-action 34 : Action sociale en faveur du monde combattant (ONAC-VG)

Cette sous-action retrace le montant de la subvention d’action sociale versée par le ministère des armées à  l’ONAC-VG pour remplir sa mission de solidarité envers les anciens combattants et victimes de guerre.

Principales mesures de l’année

La dotation a été ramenée de 26 M€ en 2020 à 25 M€ en 2021. Cette diminution est corrélative à celle du nombre de ressortissants mais permet la poursuite de l’effort sur les priorités validées depuis 2015 par le conseil d’administration.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €) :


Niveau

Description

Prévisions de crédits 2021

Unité d'œuvre

Volume

Ratio
(en CP)

AE

CP

ACT

Subventions pour œuvres sociales (ONAC-VG)

25 000 000 

25 000 000 

 Nombre de bénéficiaires

  -

ND

Total

25 000 000

25 000 000






La dotation finance les prestations d’action sociale délivrées par l’ONAC-VG dont les priorités, définies par le conseil d’administration, sont :

- d’accorder une attention particulière aux ressortissants les plus isolés et les plus démunis ;

- d’améliorer l’accompagnement de la 4ème génération du feu (OPEX), en particulier les militaires blessés en opération ;

- de renforcer la prise en charge des victimes d’actes de terrorisme, notamment des nouveaux pupilles de la Nation, dont le nombre est en augmentation sensible depuis 2015.

 

Sous-action

03.35 – Office national des anciens combattants (ONAC) : subventions


 

Éléments de la dépense par nature


Sous-action 35 : Office national des anciens combattants (ONAC-VG) : subvention

Cette sous-action retrace le montant de la subvention pour charges de service public (SCSP) allouée à l’ONAC-VG.

Principales mesures de l’année

La subvention pour charges de service public (SCSP) est augmentée de 7,8 M€ par rapport à 2020, conformément aux orientations du nouveau contrat d’objectif et de performance (en 2020, la diminution du financement par le programme 169 est compensée par un prélèvement exceptionnel sur la trésorerie de l’opérateur à hauteur de 9,9 M€). De plus, est intégrée à la SCSP la subvention pour l’entretien courant des sépultures de guerre et des hauts lieux de la mémoire nationale (2,5 M€ en 2021), antérieurement financée sur le programme 167 - OS « Sépultures de guerre et lieux de mémoire ».

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €) :


Niveau

Description

Prévisions de crédits 2021

Unité d'œuvre

Volume

Ratio
(en CP)

AE

CP

OB

Subventions de

fonctionnement

   55 917 630 

  55 917 630 

 Opérateur de l'Etat

-

 ND

OB

Subventions

d'investissement

  - 

  - 

 Opérateur de l'Etat

  -

 ND

Total

55 917 630

55 917 630






La subvention pour charges de service public (SCSP) couvre les charges de rémunération et de fonctionnement courant de la direction générale, de l’ensemble des services départementaux, des services des collectivités d’outre-mer et du Maghreb, ainsi que celles des secteurs en charge de l’entretien des sépultures de guerre ainsi que des hauts lieux de la mémoire nationale.

 

Sous-action

03.36 – Institution nationale des invalides : subventions


 

Éléments de la dépense par nature


Sous-action 36 : Institution nationale des Invalides : subventions

Cette sous-action finance les subventions et dotations allouées à l’Institution nationale des invalides (INI).

Principales mesures de l’année

Pour 2021, la subvention pour charges de service public (SCSP) a été majorée (0,223 M€) pour intégrer le coût prévisionnel de la prime d’attractivité territoriale pour les personnels soignants de la fonction publique hospitalière en Île-de-France. Par ailleurs, les modalités de financement les mesures prévues par les accords du « Ségur de la santé » pour les personnels de l’INI sont à l’étude.


La dotation 2021 intègre une dotation en fonds propres de 3,7 M€ de crédits en paiement au titre de la participation financière de l’État au programme de travaux d’infrastructure prévu pour accompagner la mise en place du nouveau projet d’établissement.


Opération stratégique : reconnaissance et réparation

Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €) :


Niveau

Description

Prévisions de crédits 2021

Unité d'œuvre

Volume

Ratio
(en CP)

AE

CP

OB

Subventions de fonctionnement

  12 312 447 

  12 312 447 

 Opérateur de l'Etat

 -

 ND

OB

Subventions d'investissement

  - 

  3 700 000 

 Opérateur de l'Etat

 -

 ND

Total

12 312 447

16 012 447







La subvention pour charge de service public (titre 3) prévue au contrat d'objectif et de performance (COP), soit 12,09 M€, a été majorée pour intégrer la prime d’attractivité territoriale pour atteindre 12,3 M€.


Cette dotation de l'INI comprend également le budget de fonctionnement du centre d’études et de recherche sur l’appareillage des handicapés (CERAH). Le CERAH est chargé des recherches, des évaluations techniques et de la normalisation en matière d’appareillage et d’aides techniques. Il assure également une mission d’information, de conseil et d’accompagnement des personnes handicapées et des professionnels de santé. Enfin, il réalise des appareillages pour les cas médicaux ou chirurgicaux complexes.


Concernant les subventions d’investissement, le programme 169 prévoit pour 2021 dans le cadre du COP 3,7 M€ en crédits de paiement (CP), à la suite de la mise en place déjà effectuée de 40 M€ d’autorisations d’engagement (5 M€ en 2017, 35 M€ en 2019), dans le cadre de la participation financière de l’État au programme de travaux d’infrastructure de l’établissement public.

 

Sous-action

03.37 – Conseil national des communes compagnons de la libération - Subventions


 

Éléments de la dépense par nature


SOUS-ACTION 37 : ORDRE DE LA LIBÉRATION, Conseil national des communes « Compagnon de la Libération » (CNCCL) : subventions

Cette sous-action retrace les crédits versés à l’Ordre de la Libération, Conseil national des communes « Compagnon de la Libération » (OL-CNCCL). La co-présidence du conseil d’administration de cet établissement public administratif est assurée par le délégué national et, à tour de rôle, par le maire de l’une des cinq communes titulaires de la Croix de la Libération, dans l’ordre suivant : Nantes, Grenoble, Paris, Vassieux-en-Vercors et Île-de-Sein.

Principales mesures de l’année

Le montant de la subvention pour charges de service public du CNCCL est maintenu pour 2021.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €) :


Niveau

Description

Prévisions de crédits 2021

Unité d'œuvre

Volume

Ratio
(en CP)

AE

CP

OB

Subventions de

fonctionnement

1 710 000 

1 710 000 

 Opérateur de l'Etat

  - 

 ND

Total

1 710 000

1 710 000







La dotation de 1,7 M€ correspond à la subvention pour charges de service public versée à l’établissement pour couvrir ses charges de rémunérations et de fonctionnement courant.

 

ACTION    1,3 %

07 – Actions en faveur des rapatriés


 

Titre 2

Hors titre 2

Total

FdC et AdP
attendus

Autorisations d'engagement

0

24 780 968

24 780 968

0

Crédits de paiement

0

24 780 968

24 780 968

0


coûts synthétiques




 Synthèse ACTION 07


AE (M€)

CP (M€)

OS

Titre 3

Titre 5

Titre 6

Titre 7

Total

Titre 3

Titre 5

Titre 6

Titre 7

Total

Reconnaissance et réparation

  - 

  - 

   24,78 

  - 

  24,78 

  - 

  - 

  24,78 

  - 

  24,78 

Total

   - 

  - 

  24,78 

  - 

  24,78 

  - 

  - 

  24,78 

   - 

  24,78 


échéancier des paiements associés aux engagements par opération stratégique


OS

Engagements

Paiements

RàP à fin 2019

Eng 2020

Eng 2021

2020

2021

2022

2023

>2023

Total

Reconnaissance et réparation

  - 



  - 

  - 

  - 

  - 

  - 

  - 


  18,62 


   18,62 

  - 

  - 

  - 

  - 

  18,62 



  24,78 


  24,78 

   - 

  - 

  - 

  24,78 

Total

  - 

  18,62 

  24,78 

  18,62 

   24,78 

  - 

  - 

  - 

  43,40 


 Somme des engts

  43,40 

 Somme des paiements

  43,40 


Éléments de la dépense par nature


Titre et catégorie

Autorisations
d'engagement

Crédits
de paiement

Dépenses d’intervention

24 780 968

24 780 968

Transferts aux ménages

24 780 968

24 780 968

Total

24 780 968

24 780 968

 

contenu de l'action

Les crédits retracés à l’action 7 financent les aides versées au bénéfice des rapatriés et des harkis. Ces aides se composent de :

  • l’allocation de reconnaissance, instituée par la loi n° 2005-158 du 23 février 2005 portant reconnaissance de la nation et contribution nationale en faveur des Français rapatriés ;
  • l’allocation viagère définie par l’article 133 de la loi n° 2015-1785 du 29 décembre 2015 de finances pour 2016 ;
  • divers soutiens, tels que des aides à la formation professionnelle, des aides au désendettement, des aides spécifiques aux conjoints survivants, des remboursements de cotisations retraites complémentaires ou encore des mesures de sauvegarde du toit familial.


L’ONACVG prend en charge l’instruction et le paiement de ces prestations, qui sont financées par trois subventions versées par le programme 169 pour l’allocation de reconnaissance[1], pour l’allocation viagère et pour les autres dispositifs en faveur des rapatriés.

Principales mesures de l’année

Les crédits alloués pour les prestations en faveur des rapatriés et pour le dispositif de solidarité en faveur des enfants de harkis sont conformes aux ressources mentionnées au contrat d’objectifs et de performance 2020-2025, soit 5,9 M€. Un financement complémentaire sera effectué à partir d’une contribution de la trésorerie de l’ONAC-VG jusqu’en 2022 (2,1 M€ en 2021). Ces dispositifs seront ainsi dotés de 8 M€ au total.

Opération stratégique : reconnaissance et réparation

Autorisations d’engagement et crédits de paiement (en €)


Niveau

Description

Prévisions de crédits 2021

Unité d'œuvre

Volume

Ratio
(en CP)

AE

CP

ACT

Allocation de reconnaissance

14 000 000 

14 000 000 

Nombre de rentes

4 088 

  3 425 

ACT

Aides & mesures en faveur des rapatriés

5 900 000 

5 900 000 

Nombre de bénéficiaires

1 385 

  4 260 

ACT

ONAC-VG Allocation viagère

  4 880 968 

  4 880 968 

  - 

  - 

 ND

Total

24 780 968

24 780 968





La dotation 2021 de l’action 7 s’établit à 24,78 M€.


[1] Jusqu’en 2019 inclus, l’allocation reconnaissance était financée sur le programme 743 (CAS « Pensions »), alimenté à partir des crédits du programme 169. Depuis la gestion 2020, le versement s’effectue directement depuis le programme 169.

 

 

Synthèse des opérateurs du programme

 

Récapitulation des crédits alloués aux opérateurs de l'État


(en milliers d'euros)

 

LFI 2020

PLF 2021

Opérateur ou Subvention

Autorisations
d’engagement
 

Crédits
de paiement

Autorisations
d’engagement

Crédits
de paiement

Conseil national des communes « Compagnon de la Libération » (P169)

1 710

1 710

1 710

1 710

Subventions pour charges de service public

1 710

1 710

1 710

1 710

ONAC-VG - Office national des anciens combattants et victimes de guerre (P169)

90 138

90 138

105 749

105 749

Subventions pour charges de service public

45 533

45 533

55 918

55 918

Transferts

44 605

44 605

49 831

49 831

INI - Institution nationale des Invalides (P169)

12 089

25 789

12 312

16 012

Subventions pour charges de service public

12 089

12 089

12 312

12 312

Dotations en fonds propres

0

13 700

0

3 700

Total

103 937

117 637

119 771

123 471

Total des subventions pour charges de service public

59 332

59 332

69 940

69 940

Total des dotations en fonds propres

0

13 700

0

3 700

Total des transferts

44 605

44 605

49 831

49 831

 

La hausse globale constatée des crédits est artificielle. Elle est la conséquence du retour à un niveau nominal de la subvention pour charges de service public (SCSP) de l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC-VG). En effet, la SCSP inscrite au PLF 2020 avait été ponctuellement réduite au regard des crédits disponibles sur la trésorerie de l'établissement.

 

Consolidation des emplois


   Emplois des opérateurs

 

LFI 2020

PLF 2021

Intitulé de l'opérateur

ETPT rémunérés
par d’autres
programmes
(1)

ETPT rémunérés
par ce
programme
(1)

ETPT rémunérés
par les opérateurs

ETPT rémunérés
par d’autres
programmes
(1)

ETPT rémunérés
par ce
programme
(1)

ETPT rémunérés
par les opérateurs

sous
plafond

hors
plafond

dont
contrats
aidés

dont
apprentis

sous
plafond

hors
plafond

dont
contrats
aidés

dont
apprentis

Conseil national des communes « Compagnon de la Libération »

 

 

15

 

 

 

 

 

15

2

 

 

ONAC-VG - Office national des anciens combattants et victimes de guerre

 

 

845

 

 

 

 

 

801

26

 

 

INI - Institution nationale des Invalides

 

 

418

 

 

 

 

 

412

9

 

 

Total

 

 

1 278

 

 

 

 

 

1 228

37

 

 


(1) Emplois des opérateurs inclus dans le plafond d'emplois du ministère

 

L'ONAC-VG connaîtra en 2021 une baisse importante de son plafond d'emplois (- 45 ETPT) dans le cadre de sa réorganisation. En outre, l'INI connaît également une baisse de son plafonds (- 6 ETPT) qui correspond à la trajectoire fixée dans le cadre du contrat d'objectifs et de performance.

 

   Plafond des autorisations d'emplois des opérateurs du programme

 

ETPT

Emplois sous plafond 2020

1 278

Extension en année pleine du schéma d'emplois de la LFI 2020

 

Impact du schéma d'emplois 2021

-50

Solde des transferts T2/T3

 

Solde des transferts internes

 

Solde des mesures de périmètre

 

Corrections techniques

 

Abattements techniques

 

Emplois sous plafond PLF 2021


Rappel du schéma d’emplois 2021 en ETP

1 228
 
 
-50

 

Le plafond d'emplois du programme évolue à la baisse (- 50 ETPT) entre 2020 et 2021. L'évolution est principalement imputable à l'ONAC-VG qui présente, en 2021, un schéma d'emplois de - 44 ETP. Cette évolution est réalisée dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau contrat d'objectifs et de performance et ne remet pas en cause la territorialisation des prestations offertes.