$@FwLOVariable(libelleProg,Innovation et transformation numériques)

$@FwLOVariable(annee,2021)

$@FwLOVariable(numProg,352)

$@FwLOVariable(enteteSousTitre,Présentation stratégique)

$@FwLOStyle(styleB3Programme, non)

Présentation stratégique du projet annuel de performances


Nadi BOU HANNA

Directeur de la direction interministérielle du numérique (DINUM)

Responsable du programme n° 352 : Innovation et transformation numériques


Placé sous la responsabilité du directeur interministériel du numérique, le programme 352 initialement créé pour "accélérer le financement des startups d'État" élargit son  champ d'action et s'intitule désormais "Innovation et transformation numériques". Le  programme 352 a pour objet de financer l'émergence et le développement de produits et services numériques innovants pour résoudre des problèmes de politiques publiques et permettre à l'État d'accélérer sa transformation numérique.


Les orientations principales du programme 352

Le programme 352 cofinance  le recrutement des entrepreneurs d'intérêt général (EIG), de designers d'intérêt général (DIG), du Commando UX, experts numériques de la société civile pour diffuser la culture d’innovation numérique au sein de l’État.

Le  programme 352 soutient ainsi des projets portés par des agents publics témoins d'irritants dans la relation que les usagers peuvent avoir avec leur administration ou témoins de méthodes de travail internes de faible efficacité ou dégradant la qualité du travail des agents publics. Le programme 352 finance l'animation de ces dispositifs d’innovation, et fournit aux équipes un environnement optimal pour réussir leurs projets (mentorat, ressources partagées, bonnes pratiques, retours d’expérience, temps collectifs...).

Le programme 352 permet aussi d’améliorer la qualité des démarches administratives en ligne et d’accélérer leur dématérialisation grâce au Commando UX. Les démarches prioritaires sont recensées dans l’observatoire de la qualité des démarches en ligne. Elles sont au nombre de 250.



Pour mener à bien cette mission d'innovation et de transformation numérique, le programme 352 intègre  :

- des crédits de rémunération pour co-financer le recrutement, par les administrations, d'EIG, DIG et agents au profil atypique pour soutenir des projets d’innovation numérique ;

- des crédits de fonctionnement dédiés au financement des startups d'État. Le financement de ces startups d'État constitue l'un des principaux leviers de transformation numérique du service public porté par le programme Tech.gouv. Ce dernier, lancé en 2019, doit permettre d'accélérer la transformation des politiques publiques et des méthodes de travail dans les administrations grâce aux usages et aux technologies numériques.


Le projet de loi de finances pour 2021 prévoit de poursuivre et d'amplifier la dynamique initiée depuis 2019 en faveur de l'innovation et de la transformation numériques en ouvrant une enveloppe de 10,6 M€ en autorisations d'engagements et de crédits de paiement (dont 3 M€ de crédits de rémunération).



La stratégie de performance du programme 352

La stratégie du programme 352 s'articule autour de deux objectifs qui reflètent le champ d'action couvert par ce programme. Pour l'année 2021, ces objectifs se déclinent en ces termes :

- Favoriser l'émergence de produits numériques utiles aux usagers et aux agents ;

- Développer des méthodes de recrutement innovantes pour résoudre les défis publics.









Récapitulation des objectifs et des indicateurs de performance


Objectif 1

Favoriser l'émergence de produits numériques utiles aux usagers et aux agents

Indicateur 1.1

Nombre de problèmes investigués

Indicateur 1.2

Nombre de produits lancés par an

Indicateur 1.3

Nombre de produits abandonnés par an

Indicateur 1.4

Nombre de produits devenus des services public à impact national majeur au cours de l'année

Objectif 2

Développer des méthodes de recrutement innovantes pour résoudre des défis publics

Indicateur 2.1

Nombre d'entrepreneurs d'intérêt général sélectionnés dans l'année

Indicateur 2.2

Nombre d'entrepreneurs d'intérêt général recrutés dans l'administration à la suite de leur défi

Indicateur 2.3

Nombre d'intrapreneurs formés à la méthode Startup d'État