$@FwLOVariable(annee,2022)

$@FwLOVariable(numProg,793)

$@FwLOVariable(libelleProg,Électrification rurale)

$@FwLOVariable(enteteSousTitre,Objectifs et indicateurs de performance)

$@FwLOStyle(styleB3Programme, non)

Objectifs et indicateurs de performance



OBJECTIF    

1 – Amélioration de la qualité des réseaux de distribution


Le soutien aux autorités organisatrices assurant la maîtrise d’ouvrage sur les réseaux publics de distribution d’électricité consiste à cofinancer des travaux susceptibles d’améliorer la qualité de la distribution d’électricité en zone rurale, en vue d’accroître et d’étendre l’amélioration de l’alimentation électrique, en promouvant notamment l’enfouissement des fils nus de faible section ou le remplacement par du fil aérien torsadé.


L’objectif est mesuré par deux indicateurs, l’un ciblé sur la part de fils nus déposés grâce aux aides du CAS Facé, l’autre ciblé sur l’évolution des départs mal alimentés (DMA) résorbé grâce aux subventions du CAS. La part d'amélioration du réseau issue des travaux réalisés par les AODE sans l'aide du CAS est également renseignée à des fins de comparaison.


INDICATEUR        

1.1 – Résorption des départs mal alimentés (DMA)

     (du point de vue du contribuable)

Unité

2019
Réalisation

2020
Réalisation

2021
Prévision
PAP 2021

2021
Prévision
actualisée

2022
Prévision

2023
Cible

Part des départs mal alimentés résorbés en N-2 avec l’aide du CAS FACE

%

35

17,19

20

16

16

20

Part des départs mal alimentés résorbés en N-2 sans l’aide du CAS FACE (pour information)

%

Non déterminé

1,3

1

1

1

1

 

Précisions méthodologiques

Données issues des inventaires biennaux réalisés par les AODE, renseignées en N au titre des exercices N-2 et N-1. Les données sont principalement issues de modèles statistiques sur l’état du réseau, fournies par les GRD puis complétées par les AODE.

Les données portant sur le stock de DMA et le nombre de DMA résorbés avec et sans l’aide du FACE en N-1 et N-2 sont renseignées dans l’inventaire de l’année N.

Justification des prévisions et de la cible

L'indicateur vise à mesurer sur un rythme annuel la baisse en pourcentage du stock de départs mal alimentés (DMA) imputable directement aux aides distribuées par le CAS Facé.

Il est prévu en 2021 et 2022 que 16 % des DMA soient résorbés grâce aux subventions du CAS. Cette part résorbée reste très importante en comparaison des DMA résorbés sans co-financement du CAS. Néanmoins la crise sanitaire en 2020 et 2021 réduit l’efficience de la mesure.

L’évolution à la baisse de l’indicateur en 2020 (données au 31/12/2018 de l’inventaire 2019) est liée à celle de la méthode de comptabilisation des DMA. En effet l’évaluation probabiliste des défauts prend en compte des nouveaux paramètres et met dorénavant en exergue davantage de contraintes sur le réseau basse tension en zone rurale. Par exemple la méthode prend désormais en compte le raccordement des producteurs d’électricité et s’adapte aux profils individuels des consommateurs.

 

INDICATEUR        

1.2 – Sécurisation des réseaux basse tension en fils nus

     (du point de vue du contribuable)

Unité

2019
Réalisation

2020
Réalisation

2021
Prévision
PAP 2021

2021
Prévision
actualisée

2022
Prévision

2023
Cible

Part des km de fil nu déposé en N-2 avec l’aide du CAS Facé

%

15,1

12,2

13

13

14

14

Part des km de fil nu déposé en N-2 sans l’aide du CAS Facé (pour information)

%

0,74

0,6

0,65

0,60

0,60

0,70

 

Précisions méthodologiques

Données issues des inventaires biennaux réalisés par les AODE, renseignées en N au titre des exercices N-2 et N-1. Les données sont principalement issues de modèles statistiques sur l’état du réseau, fournies par les GRD puis complétées par les AODE.

Les données portant sur le stock de fils nus et le nombre de fils nus déposés avec et sans l’aide du FACE en N-1 et N-2 sont renseignées dans l’inventaire de l’année N.

Justification des prévisions et de la cible

L’indicateur mesure la diminution du linéaire de fils nus, élément de fragilité de la distribution électrique rurale. Il est prévu qu’il subisse une décroissance en 2021 et en 2022 limitée, en lien avec la crise sanitaire qui a ralenti l’activité de travaux.

De manière générale, la sécurisation des fils nus grâce au soutien des aides d'électrification rurale progresse régulièrement sur la période sous revue, signe d'une amélioration progressive de la sécurité du réseau. De façon marquée, l’action de sécurisation des fils nus avec l’accompagnement du Facé est plus dynamique que sans l'aide financière du CAS.