$@FwLOVariable(libelleProg,France Télévisions)

$@FwLOVariable(annee,2022)

$@FwLOVariable(numProg,841)

$@FwLOVariable(enteteSousTitre,Présentation stratégique)

$@FwLOStyle(styleB3Programme, non)

Présentation stratégique du projet annuel de performances


Jean-Baptiste GOURDIN

Directeur général des médias et des industries culturelles

Responsable du programme n° 841 : France Télévisions


Le programme 841 a pour objet le financement de France Télévisions. En application de l’article 44 de la loi n° 86-1067 du 30 septembre 1986 modifiée relative à la liberté de communication, France Télévisions est chargée de concevoir et programmer des émissions de télévision à caractère national, régional et local ainsi que des émissions de radio ultramarines.


Dans un environnement audiovisuel bouleversé par la démultiplication de l’offre, le développement des usages non linéaires et une intensification de la concurrence d’acteurs internationaux, le groupe France Télévisions poursuit sa transformation dans le cadre des orientations arbitrées par le Gouvernement mi-2018, qui constituent encore davantage qu'hier des enjeux centraux en raison de la crise sanitaire de la Covid-19 et de ses répercussions. L’objectif est de renforcer la valeur ajoutée de ses contenus et son utilité sociale tout en s’adaptant à la révolution numérique pour s’adresser à tous les publics, à travers la mise en œuvre de cinq priorités fixées pour l’ensemble du secteur audiovisuel public : la création et la culture ; la jeunesse et l’éducation ; l’information ; la proximité et l'Europe et les actions extérieures.


Ces orientations ont été réaffirmées dans le contrat d’objectifs et de moyens (COM) couvrant la période 2020-2022, signé entre l’Etat et la société le 12 mai dernier conformément aux dispositions de l’article 53 de la loi n° 86-1067 du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication qui traduit cette volonté forte pour une offre de service public audiovisuelle ambitieuse, et fixe à France Télévisions les priorités spécifiques suivantes, complémentaires des priorités transverses :

  • consolider la confiance dans l’information (i) ;
  • proposer une offre éducative et divertissante riche pour les jeunes publics (ii) ;
  • soutenir la création audiovisuelle et cinématographique et le secteur culturel (iii) ;
  • s’engager en faveur de l’égalité, de l’inclusion et de la représentation de la diversité (iv) ;
  • poursuivre la régionalisation portée par les synergies avec Radio France et renforcer l’exposition des Outre-mer (v).


(i) Face au risque de manipulation et à la multiplication des sources, l’information de service public incarnée par France Télévisions doit constituer une référence en matière de fiabilité, de pédagogie et de mise en perspective des événements. Forte de sa rédaction nationale désormais unifiée et de son offre de magazines, France Télévisions s’attachera à maintenir sa place de 1ère plateforme d’information consultée au quotidien, notamment par le biais d’un renforcement des moyens consacrés au média global franceinfo.


(ii) En matière de jeunesse et d’éducation, France Télévisions a pour objectif de renforcer son ancrage auprès des jeunes publics avec des programmes à la fois ambitieux et accessibles, adaptés à chaque tranche d’âge. La vocation éducative du groupe, qui s’est exprimée avec force durant la crise sanitaire du printemps 2020, a en particulier vocation à trouver une place renforcée tant dans les contenus télévisuels qu’à travers Lumni, l’offre éducative commune des entreprises de l’audiovisuel public lancée fin 2019. Parallèlement, France Télévisions déploie un ensemble de contenus divertissants, diversifiés et de qualité destinés aux enfants sur tous les écrans à travers Okoo, offre et application destinées à ce public, lancée en décembre 2019. A destination des adolescents et jeunes adultes, Slash poursuit son développement autour de nouveaux contenus innovants, notamment en fiction originale française.


Le maintien de la chaîne France 4, annoncé le 18 mai dernier par le Président de la République, doit permettre à France Télévisions de proposer une programmation articulée autour de deux axes, jeunesse en journée et culture en soirée. En journée, la programmation de la chaîne, sous le label « Okoo », s’adressera aux enfants, aux jeunes et à leurs parents. Elle permettra à ces publics de continuer à regarder une chaîne de service public proposant des programmes dédiés aux enfants, sans publicité. Elle contribuera également au dynamisme de l’animation et de la création françaises, qui continueront d’être exposées quotidiennement sur France 4. En soirée, la programmation de France 4, sous le label Culturebox, proposera une offre culturelle composée de spectacles vivants dans toute leur diversité, de manifestations, magazines, documentaires et divertissements culturels ainsi que d’œuvres cinématographiques d'art et d'essai. Cette offre, diffusée depuis le 3 mai dernier sur la chaîne, permet de capitaliser sur le succès de la chaîne éphémère Culturebox lancée le 1er février sur le canal 19 de la TNT, qui a su toucher son public en donnant à la scène française une exposition inédite.


(iii) Afin de faire face à la concurrence de plateformes mondialisées, la création française, notamment en fiction, doit être toujours plus innovante, ce qui implique le maintien d’un haut niveau d’investissement et le développement de formats et d’écritures toujours plus adaptés au numérique et aux jeunes publics. 2019 et 2020 ont vu la conclusion d’accords structurants entre France Télévisions et les organisations professionnelles représentant la création audiovisuelle et cinématographique, qui portent un engagement d’investissement global de 480 M€ parallèlement à une modernisation des droits d’exploitation des œuvres. Dans le contexte issu de la crise sanitaire, cet investissement a été porté à 500 M€ en 2021 ; niveau que le groupe prévoit de maintenir en 2022 conformément à l’engagement pris dans son COM 2020-2022. Les alliances de création avec d’autres diffuseurs européens ou nationaux sont également renforcées. Le rôle et la responsabilité de France Télévisions à l’égard des industries culturelles, durement frappées par la crise, empruntera également la voie d’une action résolue en direction de l’exposition du spectacle vivant et du livre et plus généralement du rayonnement de la culture, dans la continuité des initiatives conduites pendant la crise sanitaire, notamment à travers la programmation Culturebox proposée en soirée sur France 4.


(iv) En tant que média de service public, l’offre de France Télévisions s’attachera par ailleurs à être toujours plus inclusive et représentative de tous les citoyens. A ces fins, la parité et la représentation de la diversité seront systématiquement recherchées, dans les contenus comme dans les structures.


(v) Enfin, s’agissant de la proximité et de la représentation des territoires, France Télévisions développera de véritables médias globaux dans les territoires pour répondre aux enjeux de cohésion nationale et de résorption des fractures territoriales. Dans cette perspective, la régionalisation de France 3 poursuivra sa montée en puissance, notamment par le biais de l’amplification des collaborations avec le réseau France Bleu et la généralisation des matinales communes, ainsi que le développement d’une plateforme numérique de proximité partagée en collaboration avec Radio France. La stratégie de média global sera également confortée dans les territoires ultramarins. Le renforcement de la visibilité des Outre-mer dans l’ensemble des offres du groupe de France Télévisions sera également poursuivi.


La mise en œuvre de ces orientations s’inscrit dans le cadre d’une trajectoire budgétaire contrainte, avec une baisse de la dotation publique prise sur la contribution à l'audiovisuel public allouée au groupe de 160 M€ HT entre 2018 et 2022, conformément aux annonces au Gouvernement en 2018 visant à associer le secteur audiovisuel public au nécessaire effort de maîtrise des dépenses publiques.


Pour 2022, la société fonde ainsi ses prévisions sur une baisse de sa dotation de 14 M€ HT par rapport à 2021.



Récapitulation des objectifs et des indicateurs de performance


Objectif 1

Proposer une offre de service public, axée sur la création française et européenne dans un univers de média global

Indicateur 1.1

Part des dépenses de programmes dans les dépenses totales

Indicateur 1.2

Qualité des programmes de fiction et d'information

Objectif 2

S'adresser au public le plus large dans un environnement numérique

Indicateur 2.1

Audiences de France Télévisions

Objectif 3

Assurer la maîtrise de la masse salariale, optimiser la gestion et être une entreprise de média exemplaire

Indicateur 3.1

Maîtrise des charges

Indicateur 3.2

Ressources propres

Indicateur 3.3

Résultat d'exploitation

Indicateur 3.4

Index égalité femmes-hommes