$@FwLOVariable(annee#2024)

$@FwLOVariable(numProg#198)

$@FwLOVariable(libelleProg#Régimes sociaux et de retraite des transports terrestres)

$@FwLOVariable(enteteSousTitre#Justification au premier euro)

 

Justification au premier euro

Éléments transversaux au programme

Éléments de synthèse du programme

 

Autorisations d'engagement

Crédits de paiement

Action / Sous-action

Titre 2
Dépenses
de personnel

Autres titres

Total

Titre 2
Dépenses
de personnel

Autres titres

Total

03 – Régime de retraite du personnel de la SNCF

0

3 464 399 821

3 464 399 821

0

3 464 399 821

3 464 399 821

04 – Régime de retraite du personnel de la RATP

0

886 500 000

886 500 000

0

886 500 000

886 500 000

05 – Autres régimes

0

14 795 997

14 795 997

0

14 795 997

14 795 997

Total

0

4 365 695 818

4 365 695 818

0

4 365 695 818

4 365 695 818




Évolution du périmètre du programme

   Transferts en crédits

Prog
Source
/ Cible

T2
Hors Cas
pensions

T2
CAS
pensions

Total T2

AE
Hors T2

CP
Hors T2

Total AE

Total CP

Transferts entrants

 

 

 

 

 

 

 

Transferts sortants

 

 

 

-1 532 000

-1 532 000

-1 532 000

-1 532 000

Transfert P198 v P203 (CARCEPT)

► 203

 

 

 

-1 532 000

-1 532 000

-1 532 000

-1 532 000

 

 

 

Dépenses pluriannuelles

 

Échéancier des crédits de paiement (hors titre 2)

Estimation des restes à payer au 31/12/2023

Engagements sur années
antérieures non couverts
par des paiements
au 31/12/2022
(RAP 2022)

 

Engagements sur années
antérieures non couverts
par des paiements au
31/12/2022 y.c. travaux
de fin de gestion
postérieurs au RAP 2022
 

 

AE (LFI + LFR + Décret d’avance) 2023
+ Reports 2022 vers 2023
+ Prévision de FdC et AdP

 

CP (LFI + LFR + Décret d’avance) 2023
+ Reports 2022 vers 2023
+ Prévision de FdC et AdP

 

Évaluation des
engagements non couverts
par des paiements
au 31/12/2023

0

 

0

 

4 278 605 877

 

4 278 605 877

 

0

Échéancier des CP à ouvrir

AE

 

CP 2024

 

CP 2025

 

CP 2026

 

CP au-delà de 2026

 

Évaluation des
engagements
non couverts par
des paiements au 31/12/2023

 

CP demandés
sur AE antérieures à 2024
CP PLF
CP FdC et AdP

 

Estimation des CP 2025
sur AE antérieures à 2024

 

Estimation des CP 2026
sur AE antérieures à 2024

 

Estimation des CP
au-delà de 2026
sur AE antérieures à 2024

0

 

-1 532 000
0

 

0

 

0

 

0

 

AE nouvelles pour 2024
AE PLF
AE FdC et AdP

 

CP demandés
sur AE nouvelles en 2024
CP PLF
CP FdC et AdP
 

 

Estimation des CP 2025
sur AE nouvelles en 2024

 

Estimation des CP 2026
sur AE nouvelles en 2024

 

Estimation des CP
au-delà de 2026
sur AE nouvelles en 2024

4 365 695 818
0

 

4 367 227 818
0

 

0

 

0

 

0

 

Totaux

 

4 365 695 818

 

0

 

0

 

0

 

 

Clés d'ouverture des crédits de paiement sur AE 2024

 

 

CP 2024 demandés
sur AE nouvelles
en 2024 / AE 2024
 

 

CP 2025
sur AE nouvelles
en 2024 / AE 2024

 

CP 2026
sur AE nouvelles
en 2024 / AE 2024

 

CP au-delà de 2026
sur AE nouvelles
en 2024 / AE 2024

 

 

100,04 %

 

0,00 %

 

0,00 %

 

0,00 %

 

 

Justification par action

ACTION     (79,4 %)

03 – Régime de retraite du personnel de la SNCF

 

 

Titre 2

Hors titre 2

Total

FdC et AdP
attendus

Autorisations d'engagement

0

3 464 399 821

3 464 399 821

0

Crédits de paiement

0

3 464 399 821

3 464 399 821

0


La Caisse de prévoyance et de retraite du personnel de la société nationale des chemins de fer français (CPRPSNCF), créée par le décret n° 2007-730 du 7 mai 2007, s’est substituée à la SNCF pour la gestion de l’ensemble des ressources du régime de retraite des agents et le versement des pensions. La contribution de l’État, qui permet d’assurer l’équilibre du régime de retraite, est versée directement à la CPRPSNCF. La SNCF s’acquitte de contributions patronales libératoires et lui reverse les cotisations salariales.

Le régime de retraite du personnel du cadre permanent de la SNCF a fait l’objet d’une réforme entrée en vigueur le 1er juillet 2008 conduisant à un rapprochement partiel et progressif de sa réglementation avec celle de la fonction publique. Les effets de cette réforme sur l’évolution des charges de pension sont graduels. Les dispositions de la loi n° 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites (décret d’application n° 2011-291 du 18 mars 2011 relatif au régime spécial du personnel de la SNCF) s’appliquent depuis le 1er janvier 2017 dans le respect du rythme initial de montée en charge de la réforme de 2008.

Par ailleurs, le régime de retraite du personnel du cadre permanent de la SNCF est également concerné par les mesures générales de la loi n° 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l’avenir et la justice du système de retraites (d’application immédiate pour la majorité de ses articles), selon les modalités définies par le décret n° 2014-712 du 27 juin 2014 relatif au régime spécial et aux ressources de la CPRPSNCF (hausses des cotisations et augmentation progressive de la durée d’assurance).

La CPRPSNCF est également fermé, depuis le 1er janvier 2020 (plus de nouvelle affiliation au régime à compter de cette date), par la loi n° 2018-515 du 27 juin 2018 pour un nouveau pacte ferroviaire.

Enfin, la LFRSS pour 2023, publiée le 14 avril 2023, prévoit notamment un décalage de 2 ans des âges d’ouverture des droits des assurés du régime spécial (ce décalage, qui devrait intervenir à la fin de la montée en charge décalée de la réforme de 2010).


Caractéristiques du régime SNCF :

L’âge moyen de départ en retraite pour les pensionnés de droit direct depuis 2012 est le suivant :


Année

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

2022

Conducteurs

51 ans

et 4 mois

51 ans

et 11mois

52 ans

et 7 mois

53 ans

53 ans

et 5 mois

53 ans

et 3 mois

53 ans

et 7 mois

53 ans

et 7mois

54 ans 1 mois

54 ans 4 mois

54 ans et 10 mois

Autres agents

56 ans

et 2 mois

56 ans

et 6 mois

56 ans

et 10 mois

57 ans

et 1 mois

57 ans

et 6 mois

57 ans

et 10 mois

58 ans

et 2 mois

58 ans

et 6 mois

59 ans

59 ans 5 mois

59 ans et 9 mois

Age moyen de l’ensemble

55 ans

et 8 mois

56 ans

et 1 mois

56 ans

et 6 mois

56 ans

et 9 mois

57 ans

et 3 mois

57 ans

et 5 mois

57 ans

et 9 mois

58 ans

58 ans 6 mois

58 ans 10 mois

59 ans et 2 mois


La SNCF comptait environ 400 000 agents pour 316 000 pensionnés en 1947 alors que la CPRPSNCF ne compte plus que 114 937 cotisants pour 234 900 pensionnés en 2022, année pour laquelle le ratio démographique cotisant/retraité s’établissait à environ 0,57 (pondéré des pensions de réversion).


Financement de la CPRPSNCF :

Les ressources de la caisse se composent des cotisations des salariés et de l’employeur ainsi que d’une subvention de l’État en raison de la spécificité de ce régime (déficit démographique et dispositions dérogatoires).

Les indicateurs de contexte du régime ont connu, entre 2012 et 2022, les évolutions suivantes :


Année

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

2022

Ratio démographique

0,68

0,68

0,68

0,67

0,66

0,65

0,64

0.63

0.60

0.58

0.57


Données moyennes du flux de nouveaux pensionnés

Année

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

2022

Années validées (a)

35,250

35,500

35,950

36,150

36,450

37,250

37,500

37,500

37,750

38,05

38,27

Années cotisées (b)

34,700

34,950

35,500

35,700

35,950

36,450

36,800

37,100

37,350

37,65

37,84

ratio a/b

1,020

1,020

1,010

1,010

1,010

1,020

1,019

1,011

1,01

1,01

1,01

Les années validées comprennent les bonifications propres au régime de retraite SNCF.


Données moyennes de l’ensemble des pensionnés

Année

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

2022

Durée moyenne d’activité (a)

32,52

32,53

32,63

32,58

32,7

32,69

32,67

32,75

32,85

32,75

32,87

Durée moyenne de service de la pension (b)

28,17

28,23

28,37

28,7

28,76

28,95

29,04

28,93

29,03

28,77

29,06

ratio a/b

1,15

1,15

1,15

1,14

1,14

1,13

1,125

1,132

1,131

1,139

1,131

En millions d’euros.


Année

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

2022

Subvention versée (a)

3 307

3 334

3 311

3 281

3 266

3 271

3 307

3 219

3 385

3 252

3 239

Pensions servies (b)

5 268

5 317

5 313

5 289

5 266

5 308

5 327

5 308

5 272

5 218

5 310

Ratio a/b

0,63

0,63

0,62

0,62

0,62

0,62

0,62

0,61

0,64

0,62

0,61

En millions d’euros.



 

Éléments de la dépense par nature

Titre et catégorie

Autorisations
d'engagement

Crédits
de paiement

Dépenses d’intervention

3 464 399 821

3 464 399 821

Transferts aux autres collectivités

3 464 399 821

3 464 399 821

Total

3 464 399 821

3 464 399 821

 

 

ACTION     (20,3 %)

04 – Régime de retraite du personnel de la RATP

 

 

Titre 2

Hors titre 2

Total

FdC et AdP
attendus

Autorisations d'engagement

0

886 500 000

886 500 000

0

Crédits de paiement

0

886 500 000

886 500 000

0


La Caisse de retraite du personnel de la Régie autonome des transports parisiens (CRPRATP), créée par le décret n° 2005-1635 du 26 décembre 2005, porte tous les flux financiers relatifs au régime de retraite du personnel du cadre permanent de la RATP. Elle s’est substituée, à la RATP, pour la gestion de l’ensemble des ressources du régime de retraite des agents et le versement des pensions. La contribution de l’État, qui permet d’assurer l’équilibre du régime de retraite, est versée directement à la Caisse. La RATP s’acquitte, elle, de contributions patronales libératoires et lui reverse les cotisations salariales.

Le régime de retraite RATP a fait l’objet d’une réforme entrée en vigueur le 1er juillet 2008 conduisant à une harmonisation progressive de sa réglementation avec celle de la fonction publique. Les effets de cette réforme sur l’évolution des charges de pension sont progressifs.

Les dispositions de la loi n° 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites (décret d’application n° 2011-916 du 1er août 2011), et notamment celles relatives au relèvement progressif de l’âge légal de départ à la retraite de soixante à soixante-deux ans, s’appliquent depuis le 1er janvier 2017 dans le respect du rythme initial de montée en charge de la réforme de 2008.

Par ailleurs, le régime de retraite RATP est également concerné par les mesures générales de la loi n° 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l’avenir et la justice du système de retraites (d’application immédiate pour la majorité de ses articles), selon les modalités définies par le décret n° 2014-668 du 23 juin 2014 relatif au régime spécial de retraite du personnel de la RATP (hausses des cotisations et augmentation progressive de la durée d’assurance).

Enfin, la LFRSS pour 2023, publiée le 14 avril 2023, prévoit notamment la fermeture du régime spécial de retraite de la RATP pour les nouveaux embauchés au cadre permanent de la RATP à partir du 1er septembre 2023 ainsi qu’un décalage de 2 ans des âges d’ouverture des droits des assurés du régime spécial (ce décalage, qui devrait intervenir à la fin de la montée en charge décalée de la réforme de 2010).


Caractéristiques du régime RATP :


L’âge moyen de départ en retraite pour les pensionnés de droit direct depuis 2012 est le suivant :

Année

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

2022

Âge moyen

54,46 ans

55,25 ans

54,7 ans

54,8 ans

55,11 ans

55,46 ans

55,86 ans

56,11 ans

56,46 ans

56,81 ans

56,99 ans


La CRP RATP comptait 41 270 cotisants pour près de 49 882 pensionnés en 2022, année pour laquelle le ratio démographique cotisant/retraité s’établissait à 0,85.

Année

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

2022

Ratio démographique

0,89

0,89

0,88

0,88

0,86

0,85

0,84

0,84

0,85

0,85

0,85


Financement de la CRPRATP :


Année

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

2022

Trimestres cotisés (a)

119.32

121,11

120,73

122,19

121,25

122,91

123,79

124,37

125,6

125,8

127,4

Trimestres validés (b)

157,68

158,79

158,98

160,32

162,52

163,60

165,02

165,27

167,1

168,3

168,9

Ratio a/b

0,76

0,76

0,76

0,76

0,75

0,75

0,75

0,75

0,75

0,74

0,75


Année

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

2022

Subvention versée* (a)

575

611

619

618

637

681

712

680

732

737

777

Pensions servies* (b)

992

1 028

1 043

1 059

1 088

1 125

1 153

1 169

1185

1199

1246

Ratio a/b

0,580

0,594

0,593

0,583

0,585

0,61

0,62

0,58

0,62

0,61

0,62

*En millions d’euros.


Année

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

2022

Cotisations reçues (a)

440

442

459

469

478

479

467

499

475

489

495

Pensions servies (b)

992

1 028

1 043

1 059

1 088

1 125

1 153

1 169

1185

1199

1246

Ratio a/b

0,44

0,43

0,44

0,44

0,44

0,43

0,41

0,43

0,40

0,40

0,40

*En millions d’euros.


 

Éléments de la dépense par nature

Titre et catégorie

Autorisations
d'engagement

Crédits
de paiement

Dépenses d’intervention

886 500 000

886 500 000

Transferts aux autres collectivités

886 500 000

886 500 000

Total

886 500 000

886 500 000

 

 

ACTION     (0,3 %)

05 – Autres régimes

 

 

Titre 2

Hors titre 2

Total

FdC et AdP
attendus

Autorisations d'engagement

0

14 795 997

14 795 997

0

Crédits de paiement

0

14 795 997

14 795 997

0


L’État subventionne, par ailleurs, d’autres dispositifs de retraite spécifiques au secteur des transports terrestres :

  • Les pensions des anciens agents des chemins de fer d’Afrique du Nord et d’outre-mer ;

  • Les pensions de certains anciens agents des chemins de fer secondaires au travers de l’ancienne Caisse autonome mutuelle de retraite (CAMR).


 

Éléments de la dépense par nature

Titre et catégorie

Autorisations
d'engagement

Crédits
de paiement

Dépenses d’intervention

14 795 997

14 795 997

Transferts aux ménages

14 795 997

14 795 997

Total

14 795 997

14 795 997