Repères

plan_relance

Point d’étape sur la mise en œuvre du plan de relance

Le 08/10/2021

Le plan France Relance, doté d’une enveloppe de 100 Md€ est mis en œuvre depuis l’été 2020.

Il répond à trois défis structurels, sur le long terme, de l’économie française :

  1. l’accélération de la transition écologique,
  2. l’amélioration de la compétitivité des entreprises,
  3. le renforcement des compétences et le développement de tous les territoires.

Le plan France Relance a également été déployé pour répondre à deux objectifs de court terme :

  1. Permettre à la France de retrouver d’ici l’été 2022 son niveau d’activité économique d’avant crise en relançant l’ensemble des secteurs de l’économie
  2. Faire baisser le chômage dès 2021, par rapport à l’été 2020.

Près de la moitié du plan de relance a déjà été engagé : un an après sa présentation, à fin aout 2021, 47 Md€ ont déjà été engagés, pour un objectif d’engagements fixé par le Premier ministre de 70 Md€ d’ici la fin de l’année 2021.

Répartition des engagements

•    14 Md€ sur l’axe « Écologie » ; •    17 Md€ sur l’axe « Compétitivité » ; •    16 Md€ sur l’axe « Cohésion ».

Afin d’assurer une mise en œuvre rapide et efficace du plan France Relance tout en respectant l’enveloppe de 100 Md€ qui lui a été allouée, des redéploiements de moyens entre certaines mesures ont été réalisés, en fonction des résultats obtenus et au regard de retards de mise en œuvre ou de sous-consommations identifiés ou anticipés sur certains dispositifs. Ainsi, le PLF 2022 prévoit notamment une ouverture de crédits de 1,2 Md€ sur la mission « Plan de relance », destinée à renforcer son action en matière d’emploi (par le biais de dispositifs de formation aux métiers d’avenir et en accentuant le soutien de l’État à Pôle emploi), d’infrastructures de transport fluvial et ferroviaire, de dépenses d’investissement du ministère de l’intérieur ou encore de recherche civile et militaire. La mise en œuvre du plan France Relance se poursuivra en 2022 à un rythme soutenu, avec un objectif d’engagement de l’essentiel des crédits d’ici la fin 2022. À ce titre, le PLF 2022 prévoit sur la mission « Plan de relance », outre l’ouverture de 1,2 Md€ d’autorisations d’engagement, l’ouverture de 12,9 Md€ de crédits de paiement.

 

 

+ dans le même dossier

Focus sur le projet de loi de finances pour 2022

La présentation du projet de loi de finances pour 2022 détaille la participation de la France à l'Union européenne.

Le dossier de presse du PLF 2022 rappelle les grands axes de la politique en faveur de la transition écologique.

Le projet de loi de finances pour 2022 comporte 34 missions au budget général de l’État.