Repères

Les dépenses de l’UE pour la période 2021-2027

Le 10/05/2021

2021 marque une étape importante, qui introduit un nouveau cadre financier pluriannuel (2021-2027) européen, et voit l’UE adopter un premier plan de relance européen, négocié en réponse à la crise et financé, pour la première fois, par un endettement commun (Next Generation EU).

1074 Md€ de budget pluriannuel pour la période 2021-2027

Premier budget post-Brexit, le budget pluriannuel 2021-2027 représente un total de 1074 Md€, dont 164 Md€ au titre de l’exercice 2021. Il concilie préservation des politiques historiques de l’Union (PAC, Cohésion) et renforcement des secteurs clefs de la souveraineté européenne : défense, recherche, politiques migratoires et transitions numérique et environnementale. Ce cadre financier pluriannuel (CFP) présente ainsi une ambition environnementale renforcée avec un taux de dépenses vertes de 30%, en hausse de 10 points par rapport au cadre précédent.

Principaux secteurs de dépenses du budget de l’UE sur 2021-2027

La France, deuxième pays contributeur au budget européen

Ce nouveau cadre financier se traduit par un ressaut important de la contribution financière de la France, deuxième contributeur en volume au budget de l’Union derrière l’Allemagne.

Le prélèvement sur recettes au profit de l’Union européenne (PSR-UE) devrait ainsi s’élever à 27,2 Md€ en 2021, soit une augmentation de +27 % par rapport au montant voté en 2020.
La hausse de la contribution française s’explique principalement par le départ du Royaume Uni ainsi que par l’évolution de la structure des recettes et des dépenses de l’UE.

Focus le plan de relance européen, « Next Generation EU »

L’UE s’est accordée lors du Conseil européen du 21 juillet 2020 sur la création d’un plan de relance historique de 750 Md€ comprenant un soutien sous forme de subventions (390Md€) et de prêts (360 Md€).

Les premiers encaissements devraient intervenir à la rentrée 2021, une fois que notre projet national de relance et de résilience (PNRR) aura été approuvé et que la Commission aura été autorisée à emprunter.

Remboursement du plan de relance Next Generation EU

Le remboursement du plan de relance Next Generation EU implique l’introduction d’ici 2028 de nouvelles ressources propres européennes susceptibles de générer un rendement d’au moins 15 Md€/an.
L’Union européenne prévoit ainsi d’introduire plusieurs ressources propres au cours du cadre 2021-2027 dont :

  • une contribution portant les plastiques non recyclés entrée en vigueur au 1er janvier 2021 ;
  • un mécanisme d’ajustement carbone aux frontières (MACF), une « taxe numérique » et une extension du système de quotas carbone (EU-ETS) pour lesquels des propositions de la Commission sont attendues dès juin 2021.