Repères

image d'illustration générique

Quelles sont les dépenses de l'État?

Le 31/07/2019

Les dépenses de l’État comprennent des dépenses de personnel, de fonctionnement, d’intervention (exemple : aides économiques), d’investissement (exemple : construction des routes) ainsi que le remboursement des intérêts de la dette.

Aujourd’hui, le budget de l’État propose une présentation des dépenses par « destination » (Missions, elles-mêmes déclinées en programmes), permettant au citoyen de bien comprendre à quelle politique publique ou « mission » est affecté l’argent de ses impôts.

Les missions sont elles-mêmes déclinées en un ensemble de programmes.

Par exemple, la mission "Culture" est déclinée en 3 programmes :

  • le programme  "Patrimoines"
  • le programme  "Création"
  • le programme "Transmission des savoirs et démocratisation de la culture "

Consulter les dépenses de l'État par mission

La LOLF a conservé une présentation indicative des crédits en fonction de leur nature en distinguant 7 titres répartis en 18 catégories de dépenses.

Titre 1 : les dotations des pouvoirs publics
Titre 2 : les dépenses de personnel
Titre 3 : les dépenses de fonctionnement
Titre 4 : les charges de la dette de l’État
Titre 5 : les dépenses d’investissement
Titre 6 : les dépenses d’intervention
Titre 7 : les dépenses d’opérations financières

Consulter les dépenses de l'État par nature

 

+ dans le même dossier

Comprendre le budget de l'Etat

La norme de dépenses pilotables comprend les dépenses sur lesquelles l’État dispose d’une marge de manœuvre.

Si plus de 90 % de ses recettes sont fiscales, l’État perçoit également des recettes non fiscales comme les revenus du domaine public ou le produit des amendes.

Les recettes fiscales de l’Etat représentent plus de 90 % de l’ensemble de ses recettes. Elles sont composées d’impôts directs et indirects (distinction entre contribuables et redevables). Elles permettent à l’État de mettre en œuvre ses différentes politiques publiques.