Repères

La comptabilité de l'État

La LOLF affirme la complémentarité d’une comptabilité générale (le suivi du patrimoine et de la situation financière) fortement enrichie, d’une comptabilité budgétaire (comptabilité de caisse : suivi des crédits) adaptée aux enjeux de la nouvelle gestion publique et d'une comptabilité d’analyse des coûts des actions des programmes. La comptabilité générale est un outil précieux d'aide à la décision des gestionnaires puisqu'elle offre des éclairages, par exemple, sur la situation patrimoniale, les marges de manœuvre de l’État ou encore la soutenabilité des finances publiques. Depuis l'entrée en vigueur de la LOLF, elle est soumise à la certification de la Cour des comptes, ce qui donne au Parlement et aux ministères une assurance supplémentaire de disposer d’une comptabilité fiabilisée.

5 articles